Légère baisse des ventes pour Fnac au premier semestre

Légère baisse des ventes pour Fnac au premier semestre

La Fnac a dévoilé une légère baisse des ventes de 0,7% pour son premier semestre. En France, par contre, il y avait une augmentation du CA de 0,4% à magasins comparables, malgré des marchés moins favorables au deuxième trimestre avec une baisse de 1,3%.

« Confirmation de la solidité de l'enseigne »

« Le Groupe Fnac affiche au 1er semestre 2015 des résultats qui confirment la solidité de son modèle. La croissance des ventes en France avec un taux de marge brute stabilisé, dans des marchés difficiles caractérisés par une forte intensité promotionnelle, démontre une nouvelle fois la force de notre enseigne », exprime Alexandre Bompard, Président-Directeur Général du groupe.

 

Il poursuit en indiquant que « ces résultats sont notamment dus à la contribution positive des leviers de transformation : croissance soutenue du canal internet, forte progression des ventes omnicanales, augmentation du poids des nouvelles familles de produits, poursuite de l’expansion sur les nouveaux formats. »

 

Succès de l’outil internet

Le succès de l’outil internet reste, en effet, constant au second semestre avec une croissance à deux chiffres, essentiellement en France. La contribution des marketplaces au volume d’affaires est en augmentation, elle se chiffre à 17% du volume d’affaires internet au premier semestre. Le multicanal progresse fortement avec 44,5% des commandes Fnac.com au premier semestre 2015, contre 30% au premier semestre 2014.

 

L’utilisation des fonctionnalités omnicanales se poursuit aussi à l’international avec l’introduction du « click & mag » en Espagne à la fin du second semestre, et l’introduction future du relais colis magasin en Belgique. Les nouvelles familles de produits ont aussi augmentées dans le chiffre d’affaires, avec 14,6% du chiffre d’affaires au second trimestre contre 13,1% au premier trimestre 2015 et 10,9% sur l’ensemble de l’année 2014.

 

Le groupe compte générer 30 à 40 millions d’économies de coûts en 2015 à travers son plan d’amélioration de l’efficacité opérationnelle et planifie pour l’avenir un taux de rentabilité opérationnelle courante supérieur à 3%. Au 30 juin 2015, le résultat opérationnel courant de Groupe Fnac reste néanmoins négatif de -29,0 millions d’euros contre une perte de 24,9 millions d’euros au premier semestre 2014.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


12 ans de prison requis contre le vice-président de Samsung

07/08/2017

Dans l’affaire de corruption qui éclabousse Samsung, les procureurs ont requis 12 ans de réclusion à l’encontre Jay Y. Lee, ancien vice-président mais dirigeant réel du géant sud-coréen. Il est accusé de corruption et de détournement de fonds.

Analyse : Que réserve l’avenir pour Vanden Borre et BCC ?

27/07/2017

Quel sera l’impact du deal entre Ceconomy (MediaMarkt) et Fnac Darty au Benelux ? Des changements radicaux s’annoncent très certainement, suite à ce mouvement de consolidation dans le secteur de l'électronique.

Ceconomy (Media Markt) acquiert un quart de Fnac Darty

26/07/2017

Ceconomy, la nouvelle division de l’ancien Metro Group, dont font partie Media Markt et Saturn, a racheté 24,3% des actions de Fnac Darty. Ces actions étaient aux mains de la famille Pinault.

Un duo à la tête de Fnac Darty

17/07/2017

Le groupe Fnac Darty prépare la succession de l’actuel dirigeant, Alexandre Bompard, qui demain rejoindra Carrrefour pour y exercer sa nouvelle fonction de CEO. Il sera probablement remplacé pour un duo.

Bénéfice record pour Samsung grâce à son nouveau produit phare

07/07/2017

Durant le trimestre écoulé le géant coréen de la technologie Samsung a réalisé des chiffres records, grâce au lancement réussi du Galaxy S8, son nouveau produit phare, et grâce à la demande accrue de puces mémoire.

L’UE veut s’attaquer à l’obsolescence programmée

05/07/2017

Le Parlement européen a adopté une résolution, visant à prolonger la durée de vie de biens de consommation et de software. L’UE entend ainsi lutter contre l’obsolescence programmée.

Back to top