La branche néerlandaise de Free Record Shop demande la faillite

La branche néerlandaise de Free Record Shop demande la faillite

La branche néerlandaise de la chaîne de divertissement Free Record Shop va demander la faillite.  Les magasins belges et Game Mania, filiale de Free Record Shop, ne sont pas concernés par cette faillite.

Une possible relance

Si la faillite est officiellement prononcée lundi, le curateur examinera les possibilités de relance. Celui-ci semble optimiste quant aux perspectives d’avenir de la chaîne actuellement en difficulté, suite à la forte baisse des ventes de supports physiques de musique. Il est possible que seul un nombre limité de magasins ne survivent à cette réorganisation.


Les magasins belges de Free Record Shop ne seront pas touchés par cette faillite : en effet ceux-ci sont aux mains de la société d’investissement ProCures (également propriétaire des librairies Selexyz et De Slegte). Game Mania, qui fait partie du groupe Free Record Shop, n’est pas menacé non plus. La faillite concerne uniquement les 141 magasins néerlandais de Free Record Shop et ses 755 employés.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: