La chaîne d’électronique Exellent-Expert-Connect IT renforce son management

La chaîne d’électronique Exellent-Expert-Connect IT renforce son management

Le trio belge d’enseignes d’électronique Exellent-Expert-Connect IT renforce son équipe de management. La chaîne a désigné un directeur général, un ‘logistics manager’  et un ‘formule manager’ pour Exellent  Electro. Ils devront assister le copropriétaire Olivier Lanckriet à « maintenir et  consolider l’avance du groupe sur la concurrence. »

« Ne pas se reposer sur ses lauriers »

Malgré un marché en déclin, Exellent-Expert-Connect IT continue à réaliser d’excellents résultats, affirme l’enseigne : « Notre chiffre d’affaires et notre part de marché poursuivent leur croissance. Nous sommes fiers de pouvoir progresser en ces temps de crise. Mais nous ne voulons pas nous reposer sur nos lauriers. C’est pourquoi nous souhaitons aller de l’avant, en investissant davantage encore dans la qualité », commente Olivier Lanckriet.


Le premier nouveau venu dans l’équipe de management est Yves Perin (45 ans), nommé directeur général du groupe Exellent-Expert-Connect IT. Perin a commencé sa carrière comme responsable des ventes du groupe GB. Ensuite il a enchaîné notamment en tant que retailmanager chez Lukoil et directeur commercial chez ConocoPhillips Belgium. Il rendra compte en direct à Olivier Lanckriet.


Logistique et croissance de la formule

Thomas De Winter (39 ans) occupera la fonction de manager logistique. Sa carrière dans la logistique a démarré chez Hessenatie.  Récemment il a travaillé chez Belgoflot en tant que general operations manager et chez Lantmännen Unibake en tant que logistics manager. Sa tâche consistera à améliorer les processus logistiques pour plus d’efficacité et un meilleur service envers les affiliés.


Kenneth Claus (42 ans) est la troisième nouvelle recrue. Il sera responsable de la formule Exellent Electro, la branche de la chaîne Exellent qui se focalise sur l’électro (contrairement aux branches IT et Mobile). Avant de rejoindre le groupe d’électro, cet ex-store manager de plusieurs points de vente GB et Carrefour, travaillait chez Staples en tant que merchandising manager retail & online.


« Cette injection de talent et d’expérience me permettra de me concentrer davantage sur la croissance et les choix stratégiques. Fidèles à notre nom, nous nous devons de réussir avec ‘excellence’ », conclut Olivier Lanckriet avec humour.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


12 ans de prison requis contre le vice-président de Samsung

07/08/2017

Dans l’affaire de corruption qui éclabousse Samsung, les procureurs ont requis 12 ans de réclusion à l’encontre Jay Y. Lee, ancien vice-président mais dirigeant réel du géant sud-coréen. Il est accusé de corruption et de détournement de fonds.

Analyse : Que réserve l’avenir pour Vanden Borre et BCC ?

27/07/2017

Quel sera l’impact du deal entre Ceconomy (MediaMarkt) et Fnac Darty au Benelux ? Des changements radicaux s’annoncent très certainement, suite à ce mouvement de consolidation dans le secteur de l'électronique.

Ceconomy (Media Markt) acquiert un quart de Fnac Darty

26/07/2017

Ceconomy, la nouvelle division de l’ancien Metro Group, dont font partie Media Markt et Saturn, a racheté 24,3% des actions de Fnac Darty. Ces actions étaient aux mains de la famille Pinault.

Un duo à la tête de Fnac Darty

17/07/2017

Le groupe Fnac Darty prépare la succession de l’actuel dirigeant, Alexandre Bompard, qui demain rejoindra Carrrefour pour y exercer sa nouvelle fonction de CEO. Il sera probablement remplacé pour un duo.

Bénéfice record pour Samsung grâce à son nouveau produit phare

07/07/2017

Durant le trimestre écoulé le géant coréen de la technologie Samsung a réalisé des chiffres records, grâce au lancement réussi du Galaxy S8, son nouveau produit phare, et grâce à la demande accrue de puces mémoire.

L’UE veut s’attaquer à l’obsolescence programmée

05/07/2017

Le Parlement européen a adopté une résolution, visant à prolonger la durée de vie de biens de consommation et de software. L’UE entend ainsi lutter contre l’obsolescence programmée.

Back to top