La Fnac à nouveau rentable lance un service de streaming musical

La Fnac à nouveau rentable lance un service de streaming musical

Non, la Fnac n’est pas morte. D’ici peu la chaîne française lancera son nouveau service de streaming musical. Par ailleurs l’enseigne est à nouveau rentable : en 2013 la Fnac a réalisé un bénéfice net de 15 millions d’euros.

Une vie après la mort

Après avoir subi pour 170 millions d’euros de pertes en 2011 et 2012, la Fnac, selon de nombreux analystes, était vouée à la mort. La chaîne française de produits culturels et électroniques avait en effet très  mal négocié le virage vers l’ère digitale. Elle fut évincée par Amazon, spécialisé dans la vente en ligne de livres et de CD.


Pourtant l’enseigne n’est pas restée les bras croisés et a opté pour une transformation. Pour faire face à Amazon, les prix ont été réduits. La Fnac a également investi dans un nouveau système de distribution afin d’assurer un service plus rapide. En outre la gamme s’est enrichie d’articles plus chers, qui ne risquent pas d’être concurrencés par internet, notamment une série d’appareils mobiles de télécommunication et des articles de papeterie.


Autre nouveauté : la Fnac va proposer un service de streaming musical par abonnement. L’enseigne s’aventure ainsi sur le terrain du suédois Spotify et du français Deezer. Concrètement deux formules seront disponibles : la première permet  une écoute illimitée de 200 titres pour 2 euros par mois, la deuxième donne un accès illimité à l’ensemble du catalogue comprenant des millions de titres pour 4,99 euros par mois.


A nouveau rentable

La nouvelle stratégie de la Fnac semble porter ses fruits. Ces dernières années le chiffre d’affaires avait régressé de 5% par an. Par contre durant le dernier trimestre de 2013,  pour la première fois depuis trois ans, on observe à nouveau une croissance : grâce aux promotions et au marketing agressifs, les ventes ont progressé de 0,6%. Néanmoins sur l’ensemble de l’année l’évolution du chiffre d’affaires reste négative, avec une baisse de 3,1% à 3,9 milliards d’euros.


Parallèlement la Fnac a appliqué un contrôle strict des coûts. Grâce notamment à un plan social, l’enseigne a pu réduire ses dépenses de 160 millions d’euros depuis 2012, ce qui pour la première depuis des années a généré un cashflow positif. Le résultat opérationnel a augmenté de 13% à 72 millions d’euros. Le bénéfice net s’établit à 15 millions d’euros.


Un PDG prudent

Le PDG Alexandre Bompard reste pourtant vigilant : « Nos marchés restent difficiles. Ils ont régressé d’en moyenne 10% durant ces trois dernières années. La période de Noël s’est bien déroulée, mais cette tendance doit se poursuivre. »

 

La Fnac fut longtemps un boulet pour son propriétaire Kering, qui décida de céder la chaîne en attribuant à chaque actionnaire des actions de la Fnac et en demandant une introduction en bourse, afin de faciliter la cession. Seule la famille Pinault s’est engagée à garder 38,9% du capital via le holding Artémis.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carrefour et Fnac Darty envisagent une alliance d’achat

01/12/2017

Le groupe de supermarchés Carrefour et l’enseigne d’électronique Fnac Darty envisagent une alliance en vue de mutualiser leurs achats de produits électroniques et électroménagers. En unissant leurs forces ils pourront faire pression sur les prix.

Media Saturn lance la première boutique entièrement virtuelle

21/11/2017

Les clients de Saturn, membre du groupe Media Saturn qui comprend aussi Mediamarkt, pourront dorénavant mettre leurs lunettes de RV pour regarder les produits dans deux espaces virtuels. Même si ce n’est pas encore possible de finaliser les achats.

Pieter Haas, CEO Ceconomy: « Nous vendons une vie numérique au consommateur »

03/11/2017

 

Ceconomy, la maison mère de MediaMarkt, détient les clés de la consolidation du secteur de l’électronique en Europe. Le retailer se transforme en fournisseur de services et de solutions : « Nous aidons les gens à prendre les bonnes décisions. »

Ceconomy poursuit sa croissance durant son année de transition

26/10/2017

Au cours du quatrième trimestre de son exercice Ceconomy, qui auparavant faisait partie de l’allemand Metro Group, a vu son chiffre d’affaires progresser de 4,6%. Les ventes online ont fait un bond en avant d’un cinquième.

Mister Genius démarre son expansion flamande à Malines

23/10/2017

Mister Genius, la chaîne qui propose notamment un service de réparations de pc et de smartphones, ouvre un nouveau magasin à Malines aujourd’hui.  Pour la chaîne wallonne, il s’agit de la 1ère étape de son projet d’expansion dans le nord du pays.

Fnac Darty progresse de 6% au troisième trimestre

20/10/2017

Au troisième trimestre 2017, le CA de Fnac Darty a progressé de 6% à 1,792 milliard d’euros. De plus, l’entreprise annonce que l’intégration de la Fnac et Darty est en avance sur le calendrier.  Le Benelux a également enregistré une croissance.

Back to top