La Fnac suspend la vague de licenciements jusqu’à la fin de l’année | RetailDetail

La Fnac suspend la vague de licenciements jusqu’à la fin de l’année

La Fnac suspend la vague de licenciements jusqu’à la fin de l’année

La direction de la Fnac a promis aux syndicats qu’il n’y aurait plus de licenciements pour raisons économiques cette année. Toutefois l’avenir n’est pas garanti. En effet la chaîne multimédia réévaluera la situation en fin d’année et décidera sur base des résultats  si d’autres suppressions d’emplois s’imposent.

Des actions sporadiques

La Fnac répond ainsi à la demande de clarté émise par les syndicats, qui ont mené des actions sporadiques dans différents points de vente de la Fnac, afin de manifester leur mécontentement.


En effet ces derniers mois la Fnac a procédé à une diminution progressive de ses effectifs,  sans qu’il soit pour autant question de licenciement collectif. De 1 à 3  emplois ont été supprimés dans chaque magasin, d’où une surcharge de travail pour les autres employés.


Un retard au niveau online

Selon la direction cette mesure était nécessaire, afin d’augmenter la productivité de l’entreprise. La Fnac s’étant lancée trop tard dans la vente en ligne, l’entreprise  a connu une baisse de son chiffre d’affaires. Les syndicats demandent dès lors  à l’entreprise de rattraper son retard dans le domaine online, de moderniser les magasins et de revoir son offre.


Début de l’année prochaine la Fnac réévaluera la situation. Elle se basera sur les chiffres de 2012 pour juger si d’autres mesures d’économies sont nécessaires. Les ventes de fin d’année seront donc primordiales en ce sens.


En Belgique la Fnac est implantée à Anvers, Bruges, Bruxelles, Gand, Louvain, Wijnegem, Louvain-la-Neuve et Liège. L’entreprise est la propriété du groupe de luxe français PPR.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Samsung miné par les Chinois

31/07/2018

Le 2ème trimestre s’est avéré décevant pour le géant de l’électronique Samsung : le chiffre d’affaires est en recul suite aux faibles ventes de smartphones. La concurrence de fabricants meilleur marché pèse sur l’entreprise sud-coréenne.

Coolblue désormais également en anglais

25/07/2018

Le retailer d’électronique Coolblue lance une version anglaise de son site web et de son app, afin de servir au mieux ses clients anglophones au Benelux. Mais pour l’instant il n’est pas question de faire le pas vers l’étranger, précise le groupe.

Samsung s’inquiète de sa propre croissance

06/07/2018

Le géant technologique Samsung  est mécontent de ses résultats. La société sud-coréenne s’attend à une faible croissance au cours du second trimestre de cette année : la vente de smartphones est décevante.

Matthias De Clercq quitte Coolblue pour rejoindre Nexxworks

06/07/2018

 Matthias De Clercq, manager de Coolblue Belgique, quitte l’entreprise pour rejoindre la société de consultance Nexxworks, où il occupera la fonction de directeur commercial à partir du 17 juillet.

Ceconomy cède sa division russe

21/06/2018

Ceconomy, maison-mère de MediaMarkt, n’est jamais parvenu à percer sur le marché russe. Dès lors le groupe cède ses activités russes à la chaîne d’électronique locale M.video, dans laquelle il prend une participation.

Coolblue réalise un CA de 311 millions d'euros en Belgique

15/06/2018

L’année dernière, le retailer en électronique néerlandais Coolblue a réalisé un CA belge record de 311 millions d’euros. La société annonce l’ouverture de nouveaux dépôts locaux permettant le déploiement d’appareils électroménagers en Wallonie.