La Fnac suspend la vague de licenciements jusqu’à la fin de l’année | RetailDetail

La Fnac suspend la vague de licenciements jusqu’à la fin de l’année

La Fnac suspend la vague de licenciements jusqu’à la fin de l’année

La direction de la Fnac a promis aux syndicats qu’il n’y aurait plus de licenciements pour raisons économiques cette année. Toutefois l’avenir n’est pas garanti. En effet la chaîne multimédia réévaluera la situation en fin d’année et décidera sur base des résultats  si d’autres suppressions d’emplois s’imposent.

Des actions sporadiques

La Fnac répond ainsi à la demande de clarté émise par les syndicats, qui ont mené des actions sporadiques dans différents points de vente de la Fnac, afin de manifester leur mécontentement.


En effet ces derniers mois la Fnac a procédé à une diminution progressive de ses effectifs,  sans qu’il soit pour autant question de licenciement collectif. De 1 à 3  emplois ont été supprimés dans chaque magasin, d’où une surcharge de travail pour les autres employés.


Un retard au niveau online

Selon la direction cette mesure était nécessaire, afin d’augmenter la productivité de l’entreprise. La Fnac s’étant lancée trop tard dans la vente en ligne, l’entreprise  a connu une baisse de son chiffre d’affaires. Les syndicats demandent dès lors  à l’entreprise de rattraper son retard dans le domaine online, de moderniser les magasins et de revoir son offre.


Début de l’année prochaine la Fnac réévaluera la situation. Elle se basera sur les chiffres de 2012 pour juger si d’autres mesures d’économies sont nécessaires. Les ventes de fin d’année seront donc primordiales en ce sens.


En Belgique la Fnac est implantée à Anvers, Bruges, Bruxelles, Gand, Louvain, Wijnegem, Louvain-la-Neuve et Liège. L’entreprise est la propriété du groupe de luxe français PPR.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Ceconomy cède sa division russe

21/06/2018

Ceconomy, maison-mère de MediaMarkt, n’est jamais parvenu à percer sur le marché russe. Dès lors le groupe cède ses activités russes à la chaîne d’électronique locale M.video, dans laquelle il prend une participation.

Coolblue réalise un CA de 311 millions d'euros en Belgique

15/06/2018

L’année dernière, le retailer en électronique néerlandais Coolblue a réalisé un CA belge record de 311 millions d’euros. La société annonce l’ouverture de nouveaux dépôts locaux permettant le déploiement d’appareils électroménagers en Wallonie.

Le PDG de LVMH Bernard Arnault injecte des millions dans BackMarket

14/06/2018

La start-up française BackMarket, qui se positionne comme place de marché spécialisée dans les smartphones, tablettes et laptops reconditionnés, vient de lever 41 millions d’euros pour assurer sa croissance.

Coolblue ferme des centaines de webshops

11/06/2018

Le groupe webshop Coolblue va mettre fin à ses centaines de webshops séparés (pensez à smartphonestore.nl ou pdashop.be). Tout sera centralisé sur la page Coolblue, ce qui permettra une extension plus rapide vers d’autres langues et d’autres pays.

Leapp en faillite, espère un redémarrage

11/06/2018

Leapp, le revendeur d’appareils d’occasion de la marque Apple, est en faillite.  Cette nouvelle a été annoncée par le retailer lui-même via son site internet.  Le curateur étudie actuellement les possibilités d’un redémarrage.

Pour Xiaomi la conquête de l’Europe passe par Paris

23/05/2018

Le fabricant de smartphones chinois Xiaomi vient d’ouvrir une boutique physique à Paris. Ainsi la marque poursuit son ambitieux plan d’expansion en Europe, mais rêve également d’un lancement aux Etats-Unis.