Le digital en vente physique chez Game Mania | RetailDetail

Le digital en vente physique chez Game Mania

Le digital en vente physique chez Game Mania

Afin de répondre à la croissance des ventes digitales de jeux vidéo, Gama Mania a entamé des discussions avec Sony Computer Entertainment afin de commercialiser des jeux digitaux dans ses magasins physiques.

Le contenu digital en vente physique

Au lieu d’une disquette dans une petite boîte, la consommateur achètera uniquement un code, qui pourra être introduit dans une console de jeu ou un PC. La mise en vente physique du PlayStation Store virtuel en quelque sorte. Les codes seront imprimés à la caisse et collé sur un bon.


« Ce système est intéressant surtout pour ceux qui n’ont pas de carte de crédit ou préfèrent ne pas l’utiliser », indique Tom Henderikx, conceptmanager de Game Mania sur le site Entertainment Business. Gama Mania est convaincu que le vendeur physique aura toujours un rôle à jouer et que la transition vers des ventes uniquement digitales ne se fera pas de sitôt.


Focus sur le merchandising et le hardware

Fin de l’année dernière Game Mania a également décidé de se concentrer davantage sur le merchandising et le hardware, et non pas exclusivement sur les jeux vidéo. « On constate que ce type de produits se vendent bien lors de la sortie de nouveaux jeux. Le client qui achète le nouveau jeu Zelda, en profitera pour se procurer également le porte-clés Zelda. Nous vendons également davantage de headsets par exemple », explique Henderikx.


Le segment ‘seconde main’ reste important

Les jeux d’occasion continuent d’occuper une place importante pour l’enseigne, qui récemment s’est détachée de Free Record Shop et a été reprise par les fondateurs. « J’oserais même dire qu’actuellement sans jeux de seconde main il serait très difficile d’exploiter cette entreprise avec succès. D’autre part c’est une demande qui émane du consommateur lui-même », conclut Henderikx.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Samsung s’inquiète de sa propre croissance

06/07/2018

Le géant technologique Samsung  est mécontent de ses résultats. La société sud-coréenne s’attend à une faible croissance au cours du second trimestre de cette année : la vente de smartphones est décevante.

Matthias De Clercq quitte Coolblue pour rejoindre Nexxworks

06/07/2018

 Matthias De Clercq, manager de Coolblue Belgique, quitte l’entreprise pour rejoindre la société de consultance Nexxworks, où il occupera la fonction de directeur commercial à partir du 17 juillet.

Ceconomy cède sa division russe

21/06/2018

Ceconomy, maison-mère de MediaMarkt, n’est jamais parvenu à percer sur le marché russe. Dès lors le groupe cède ses activités russes à la chaîne d’électronique locale M.video, dans laquelle il prend une participation.

Coolblue réalise un CA de 311 millions d'euros en Belgique

15/06/2018

L’année dernière, le retailer en électronique néerlandais Coolblue a réalisé un CA belge record de 311 millions d’euros. La société annonce l’ouverture de nouveaux dépôts locaux permettant le déploiement d’appareils électroménagers en Wallonie.

Le PDG de LVMH Bernard Arnault injecte des millions dans BackMarket

14/06/2018

La start-up française BackMarket, qui se positionne comme place de marché spécialisée dans les smartphones, tablettes et laptops reconditionnés, vient de lever 41 millions d’euros pour assurer sa croissance.

Coolblue ferme des centaines de webshops

11/06/2018

Le groupe webshop Coolblue va mettre fin à ses centaines de webshops séparés (pensez à smartphonestore.nl ou pdashop.be). Tout sera centralisé sur la page Coolblue, ce qui permettra une extension plus rapide vers d’autres langues et d’autres pays.