Le digital en vente physique chez Game Mania

Le digital en vente physique chez Game Mania

Afin de répondre à la croissance des ventes digitales de jeux vidéo, Gama Mania a entamé des discussions avec Sony Computer Entertainment afin de commercialiser des jeux digitaux dans ses magasins physiques.

Le contenu digital en vente physique

Au lieu d’une disquette dans une petite boîte, la consommateur achètera uniquement un code, qui pourra être introduit dans une console de jeu ou un PC. La mise en vente physique du PlayStation Store virtuel en quelque sorte. Les codes seront imprimés à la caisse et collé sur un bon.


« Ce système est intéressant surtout pour ceux qui n’ont pas de carte de crédit ou préfèrent ne pas l’utiliser », indique Tom Henderikx, conceptmanager de Game Mania sur le site Entertainment Business. Gama Mania est convaincu que le vendeur physique aura toujours un rôle à jouer et que la transition vers des ventes uniquement digitales ne se fera pas de sitôt.


Focus sur le merchandising et le hardware

Fin de l’année dernière Game Mania a également décidé de se concentrer davantage sur le merchandising et le hardware, et non pas exclusivement sur les jeux vidéo. « On constate que ce type de produits se vendent bien lors de la sortie de nouveaux jeux. Le client qui achète le nouveau jeu Zelda, en profitera pour se procurer également le porte-clés Zelda. Nous vendons également davantage de headsets par exemple », explique Henderikx.


Le segment ‘seconde main’ reste important

Les jeux d’occasion continuent d’occuper une place importante pour l’enseigne, qui récemment s’est détachée de Free Record Shop et a été reprise par les fondateurs. « J’oserais même dire qu’actuellement sans jeux de seconde main il serait très difficile d’exploiter cette entreprise avec succès. D’autre part c’est une demande qui émane du consommateur lui-même », conclut Henderikx.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


12 ans de prison requis contre le vice-président de Samsung

07/08/2017

Dans l’affaire de corruption qui éclabousse Samsung, les procureurs ont requis 12 ans de réclusion à l’encontre Jay Y. Lee, ancien vice-président mais dirigeant réel du géant sud-coréen. Il est accusé de corruption et de détournement de fonds.

Analyse : Que réserve l’avenir pour Vanden Borre et BCC ?

27/07/2017

Quel sera l’impact du deal entre Ceconomy (MediaMarkt) et Fnac Darty au Benelux ? Des changements radicaux s’annoncent très certainement, suite à ce mouvement de consolidation dans le secteur de l'électronique.

Ceconomy (Media Markt) acquiert un quart de Fnac Darty

26/07/2017

Ceconomy, la nouvelle division de l’ancien Metro Group, dont font partie Media Markt et Saturn, a racheté 24,3% des actions de Fnac Darty. Ces actions étaient aux mains de la famille Pinault.

Un duo à la tête de Fnac Darty

17/07/2017

Le groupe Fnac Darty prépare la succession de l’actuel dirigeant, Alexandre Bompard, qui demain rejoindra Carrrefour pour y exercer sa nouvelle fonction de CEO. Il sera probablement remplacé pour un duo.

Bénéfice record pour Samsung grâce à son nouveau produit phare

07/07/2017

Durant le trimestre écoulé le géant coréen de la technologie Samsung a réalisé des chiffres records, grâce au lancement réussi du Galaxy S8, son nouveau produit phare, et grâce à la demande accrue de puces mémoire.

L’UE veut s’attaquer à l’obsolescence programmée

05/07/2017

Le Parlement européen a adopté une résolution, visant à prolonger la durée de vie de biens de consommation et de software. L’UE entend ainsi lutter contre l’obsolescence programmée.

Back to top