Le marché des jeux vidéo physiques continue à régresser | RetailDetail

Le marché des jeux vidéo physiques continue à régresser

Le marché des jeux vidéo physiques continue à régresser

Le marché des jeux vidéo physiques ne cesse de décliner : tant en nombre de pièces vendues qu’en chiffre d’affaires, la tendance à la baisse s’est poursuivie  l’année dernière. En 2009 le chiffre d’affaires s’élevait à 221,08 millions d’euros, pour 6,87 millions d’unités écoulées. En 2012 le chiffre d’affaires n’était plus que de 198,07 millions d’euros, pour 5,93 millions de pièces vendues.

Les ventes de jeux pour console en baisse de 10%

Le chiffre d’affaires de près de 200 millions d’euros en jeux vidéo physiques peut être subdivisé comme suit : 22,50 millions d’euros en jeux pour PC et 175,58 millions d’euros en jeux pour console. Alors que le chiffre de vente total pour le premier segment n’a diminué que de 4% par rapport à 2011, le recul du segment des consoles est de 10%.


Selon l’organisation sectorielle BEA (Belgian Entertainment Association), ce recul n’est pas nécessairement dû à une baisse d’intérêt pour les jeux vidéo, mais plutôt à une offre plus restreinte, à l’augmentation des téléchargements et au succès des games online.


Divergence entre le marché des consoles et des PC

Les chiffres de 2012 révèlent également une divergence entre les jeux les mieux vendus pour consoles et pour PC.  Une différence explicable par le fait que quatre jeux vendus sur cinq sont destinés uniquement aux consoles. Dans la catégorie des jeux pour consoles Fifa 13, Call of Duty et Just Dance 4 occupe le top-3 des ventes ; pour les jeux d’ordinateur il s’agit de Diablo 3, World of Warcraft et Battlefield 3.


Le jeux pour consoles semblent également plus appropriés pour toutes les tranches d’âge, alors que pour les jeux sur PC, comportant souvent des scènes d’action, une limite d’âge est souvent d’application.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure
Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Pour Xiaomi la conquête de l’Europe passe par Paris

23/05/2018

Le fabricant de smartphones chinois Xiaomi vient d’ouvrir une boutique physique à Paris. Ainsi la marque poursuit son ambitieux plan d’expansion en Europe, mais rêve également d’un lancement aux Etats-Unis.

Fnac Darty et MediaMarkt Saturn créent une alliance d’achat

16/05/2018

Le groupe d’électronique français Fnac Darty, qui détient notamment le belge Vanden Borre et le néerlandais BCC, a conclu une alliance d’achat avec son concurrent MediaMarkt Saturn.

Amazon et Walmart en lice dans le deal avec Flipkart

03/05/2018

La lutte pour le marché du e-commerce indien s’annonce féroce : Amazon à son tour viserait une participation majoritaire dans Flipkart. Le géant d’internet espère ainsi évincer Walmart, qui avait déjà entamer des discussions avec l’e-tailer indien.

« Amazon est le moins, mais n’offre pas le meilleur service »

26/04/2018

 

Une étude menée par le journal De Standaard sur cent appareils électroménagers identifie clairement Amazon comme étant le moins cher.  Par contre, les clients qui souhaitent un bon service sont mieux lotis chez Coolblue et Media Markt.

Amazon prépare un robot pour la maison

24/04/2018

Amazon travaille sur un projet de robot domestique dans le plus grand secret. Selon l’agence de presse Bloomberg, le géant de la technologie espère faire tester les robots par ses collaborateurs encore cette année, avant de les commercialiser en 2019.

Fnac Darty poursuit sa croissance grâce aux collaborations

23/04/2018

Au 1er trimestre de 2018 le CA du groupe d’électronique Fnac Darty  a connu une légère croissance. Le groupe dit progresser rapidement dans l’implémentation de son plan de redressement: fin 2018 les synergies devraient atteindre 130 millions d’euros.