Le revendeur Apple Easy-m reprend Mac Line | RetailDetail

Le revendeur Apple Easy-m reprend Mac Line

Le revendeur Apple Easy-m reprend Mac Line

Le revendeur Apple Easy-m reprend les huit établissements de Mac Line, ainsi que le computerstore ICLG à l’avenue Louise à Bruxelles. L’entreprise campinoise devient ainsi le principal revendeur Apple belge, avec 18 points de vente,  un chiffre d’affaires attendu de 80 millions d’euros et environ 165 collaborateurs.

Faillite du groupe français eBizcuss

Easy-m reprend les magasins Apple de Mac Line à Bruxelles, Louvain-la-Neuve, Namur, Mons et Nivelle, ainsi que l’implantation à Berchem-Sainte-Agathe spécialisée dans les services IT, destinés aux entreprises et à l’enseignement. Les magasins avaient été mis en vente suite à la faillite de la maison-mère française eBizcuss, autrefois principal revendeur Apple en France.


« Les implantations de Mac Line et le magasin de l’avenue Louise sont des points de vente parfaits, avec du personnel dévoué, et de bons chiffres, » déclare Annick Maes, manager d’easy-m. « En 2011, Mac Line était même l’une des Gazelles de Trends Tendances (entreprise connaissant la plus forte croissance dans sa catégorie, ndlr.). Ils ont simplement eu la malchance d’être entraînés dans la faillite de leur maison-mère eBizcuss. »


« Nous reprenons les magasins, pour former ensemble le plus grand réseau belge de revendeurs Apple, tant pour les entreprises que pour les particuliers et l’enseignement. Easy-m fête cette année ses 75 ans d’existence, ce qui offre aux clients et au personnel de Mac Line la stabilité nécessaire après quelques turbulences », poursuit Annick Maes.


Le management de Mac Line reste à bord

Mac Line a été fondé en 1990 et a connu une histoire mouvementée. En 2004 les trois managers actuels – Bruno Kesteloot, Yves Singule et Christophe Dalla Valle – ont effectué un management buy-out. En avril 2011 le groupe français eBizcuss rachetait Mac Line, mais rencontra des difficultés peu après, ce qui le mena à la faillite en mai 2012.


Le tribunal de Paris, à la recherche d’un repreneur pour les implantations de Mac Line et le magasin à l’avenue Louise, a opté pour easy-m : « Easy-m est pour nous le meilleur partenaire possible car nous partageons la même philosophie et les mêmes valeurs. », explique Bruno Kesteloot. « Nous voyons aussi comme un atout considérable le fait de disposer ensemble d’une couverture nationale au niveau de nos magasins, et d’ainsi pouvoir servir des clients à Bruxelles et des deux côtés de la frontière linguistique. »


« Easy-m offre, en tant que repreneur, de fortes garanties et de la stabilité. Tout ceci ainsi que la qualité de l’offre de reprise qui garantit l’emploi mais également une croissance des points de vente a convaincu le tribunal de commerce de Paris d’opter pour l'offre de reprise d’easy-m en ce qui concerne la filiale belge d’eBizcuss », déclare maître Goffin van Aken, l’avocat d’easy-m chargé du dossier. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La fusion Fnac Darty porte ses fruits

22/02/2018

Le groupe français de produits culturels et électroniques Fnac Darty, qui chapeaute le belge Vanden Borre et le néerlandais BCC, a réalisé de solides performances en 2017 : le chiffre d’affaires a bondi de près de 40%.

La croissance de Ceconomy provient principalement des ventes en ligne

09/02/2018

Ceconomy, la société mère de Media Markt et Saturn, a enregistré une légère hausse de son chiffre d’affaires au premier trimestre de l’exercice en cours grâce à une hausse des ventes en ligne. Toutefois, comme attendu, le bénéfice a chuté.

Un courtier d’assurance devient le second actionnaire de Fnac-Darty

08/02/2018

Le fonds d’investissement Knight Vinke a cédé sa participation dans Fnac-Darty, le groupe de fusion également propriétaire de la chaîne d’électronique Vanden Borre et du retailer hollandais BCC, au courtier d’assurance SFAM.

Bénéfice record pour Apple malgré des ventes décevantes

02/02/2018

Au cours du premier trimestre de l’exercice fiscal se terminant le 30 décembre 2017, Apple a battu des records de ventes et de bénéfices.  On perçoit néanmoins des signes négatifs car les ventes d’iPhone ont été inférieures aux attentes.

Les puces d’ordinateurs propulsent le bénéfice de Samsung vers un niveau record

31/01/2018

Au quatrième trimestre le géant coréen de la technologie Samsung a réalisé un nouveau bénéfice record, et ce grâce à la division des puces d’ordinateurs, dont les prix restent très élevés.

Un magasin écossais ‘licencie’ le robot Pepper

23/01/2018

Un magasin de la chaîne britannique Margiotta à Edimbourg a décidé après une semaine seulement de mettre fin à un test avec le robot Pepper, en raison de son incompétence.

Back to top