Le segment des télécoms sauve le quatrième trimestre du non-food

Le segment des télécoms sauve le quatrième trimestre du non-food

Le secteur non-food belge a clôturé le quatrième trimestre 2014 avec une croissance de 1,9%, grâce au secteur des télécoms, seul segment à progresser. Tous les autres secteurs ont perdu du terrain, indique GfK.

Trimestre record pour les télécoms

La croissance de près de 2% du secteur non-food au quatrième trimestre – trimestre ô combien important – est presqu’entièrement attribuable au secteur des télécoms, dont les ventes ont augmenté de 10% tant en volume qu’en valeur et qui franchit ainsi pour la première fois le cap des 300 millions d’euros.


Cette performance record repose en grande partie sur les smartphones, qui progressent de 40% en termes de volume et de 50% en termes de valeur. Une croissance qui s’explique principalement par le lancement de l’iPhone 6 et « les multiples promotions sur les accessoires, notamment les écouteurs et les chargeurs, chez bon nombre d’opérateurs », explique Jürgen De Mesmaecker, directeur ‘digital world’ chez GfK.


Tous les autres secteurs dans le rouge

Voilà pour la bonne nouvelle, car hormis les télécoms on observe un recul dans tous les autres secteurs au quatrième trimestre. Selon Wim Boesmans, directeur ‘home&lifestyle’ chez GfK, « sans les smartphones le marché aurait régressé de 2% sur base annuel ».


« Même le petit électroménager, qui généralement réalise de très bons chiffres durant la période de fin d’année, fait du sur place », poursuit Boesmans. « La perte de valeur la plus marquée concerne les tablettes. L’énorme croissance de ces dernières années a atteint son sommet et est en train de redescendre depuis deux trimestres, tant en volume qu’en valeur. L’audio (CD et DVD) et les films (DVD et Blu-ray) continuent de reculer au quatrième trimestre et complètent avec les téléviseurs et les caméras digitales le Flop-5. »


Les ventes online progressent de près de 30%

Malgré tout le secteur non-food belge a terminé l’année 2014 avec une légère croissance de +0,4%. Le seul vrai gagnant est l’internet : « Les ventes en ligne d’électronique grand public continuent de s’accélérer, avec une croissance de près de 30% ».
« A ce rythme nous atteindrons le cap des 10% de part de marché en 2015 ! Mais malgré tout nous restons en retard par rapport à nos pays voisins. Nous pensons qu’à l’avenir cette croissance se poursuivra », conclut Wim Boesmans.

 

 

Cliquez ici pour télécharger le GfK Retail Report Q4 2014.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


12 ans de prison requis contre le vice-président de Samsung

07/08/2017

Dans l’affaire de corruption qui éclabousse Samsung, les procureurs ont requis 12 ans de réclusion à l’encontre Jay Y. Lee, ancien vice-président mais dirigeant réel du géant sud-coréen. Il est accusé de corruption et de détournement de fonds.

Analyse : Que réserve l’avenir pour Vanden Borre et BCC ?

27/07/2017

Quel sera l’impact du deal entre Ceconomy (MediaMarkt) et Fnac Darty au Benelux ? Des changements radicaux s’annoncent très certainement, suite à ce mouvement de consolidation dans le secteur de l'électronique.

Ceconomy (Media Markt) acquiert un quart de Fnac Darty

26/07/2017

Ceconomy, la nouvelle division de l’ancien Metro Group, dont font partie Media Markt et Saturn, a racheté 24,3% des actions de Fnac Darty. Ces actions étaient aux mains de la famille Pinault.

Un duo à la tête de Fnac Darty

17/07/2017

Le groupe Fnac Darty prépare la succession de l’actuel dirigeant, Alexandre Bompard, qui demain rejoindra Carrrefour pour y exercer sa nouvelle fonction de CEO. Il sera probablement remplacé pour un duo.

Bénéfice record pour Samsung grâce à son nouveau produit phare

07/07/2017

Durant le trimestre écoulé le géant coréen de la technologie Samsung a réalisé des chiffres records, grâce au lancement réussi du Galaxy S8, son nouveau produit phare, et grâce à la demande accrue de puces mémoire.

L’UE veut s’attaquer à l’obsolescence programmée

05/07/2017

Le Parlement européen a adopté une résolution, visant à prolonger la durée de vie de biens de consommation et de software. L’UE entend ainsi lutter contre l’obsolescence programmée.

Back to top