Le segment des télécoms sauve le quatrième trimestre du non-food | RetailDetail

Le segment des télécoms sauve le quatrième trimestre du non-food

Le segment des télécoms sauve le quatrième trimestre du non-food

Le secteur non-food belge a clôturé le quatrième trimestre 2014 avec une croissance de 1,9%, grâce au secteur des télécoms, seul segment à progresser. Tous les autres secteurs ont perdu du terrain, indique GfK.

Trimestre record pour les télécoms

La croissance de près de 2% du secteur non-food au quatrième trimestre – trimestre ô combien important – est presqu’entièrement attribuable au secteur des télécoms, dont les ventes ont augmenté de 10% tant en volume qu’en valeur et qui franchit ainsi pour la première fois le cap des 300 millions d’euros.


Cette performance record repose en grande partie sur les smartphones, qui progressent de 40% en termes de volume et de 50% en termes de valeur. Une croissance qui s’explique principalement par le lancement de l’iPhone 6 et « les multiples promotions sur les accessoires, notamment les écouteurs et les chargeurs, chez bon nombre d’opérateurs », explique Jürgen De Mesmaecker, directeur ‘digital world’ chez GfK.


Tous les autres secteurs dans le rouge

Voilà pour la bonne nouvelle, car hormis les télécoms on observe un recul dans tous les autres secteurs au quatrième trimestre. Selon Wim Boesmans, directeur ‘home&lifestyle’ chez GfK, « sans les smartphones le marché aurait régressé de 2% sur base annuel ».


« Même le petit électroménager, qui généralement réalise de très bons chiffres durant la période de fin d’année, fait du sur place », poursuit Boesmans. « La perte de valeur la plus marquée concerne les tablettes. L’énorme croissance de ces dernières années a atteint son sommet et est en train de redescendre depuis deux trimestres, tant en volume qu’en valeur. L’audio (CD et DVD) et les films (DVD et Blu-ray) continuent de reculer au quatrième trimestre et complètent avec les téléviseurs et les caméras digitales le Flop-5. »


Les ventes online progressent de près de 30%

Malgré tout le secteur non-food belge a terminé l’année 2014 avec une légère croissance de +0,4%. Le seul vrai gagnant est l’internet : « Les ventes en ligne d’électronique grand public continuent de s’accélérer, avec une croissance de près de 30% ».
« A ce rythme nous atteindrons le cap des 10% de part de marché en 2015 ! Mais malgré tout nous restons en retard par rapport à nos pays voisins. Nous pensons qu’à l’avenir cette croissance se poursuivra », conclut Wim Boesmans.

 

 

Cliquez ici pour télécharger le GfK Retail Report Q4 2014.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La fusion Fnac Darty porte ses fruits

22/02/2018

Le groupe français de produits culturels et électroniques Fnac Darty, qui chapeaute le belge Vanden Borre et le néerlandais BCC, a réalisé de solides performances en 2017 : le chiffre d’affaires a bondi de près de 40%.

La croissance de Ceconomy provient principalement des ventes en ligne

09/02/2018

Ceconomy, la société mère de Media Markt et Saturn, a enregistré une légère hausse de son chiffre d’affaires au premier trimestre de l’exercice en cours grâce à une hausse des ventes en ligne. Toutefois, comme attendu, le bénéfice a chuté.

Un courtier d’assurance devient le second actionnaire de Fnac-Darty

08/02/2018

Le fonds d’investissement Knight Vinke a cédé sa participation dans Fnac-Darty, le groupe de fusion également propriétaire de la chaîne d’électronique Vanden Borre et du retailer hollandais BCC, au courtier d’assurance SFAM.

Bénéfice record pour Apple malgré des ventes décevantes

02/02/2018

Au cours du premier trimestre de l’exercice fiscal se terminant le 30 décembre 2017, Apple a battu des records de ventes et de bénéfices.  On perçoit néanmoins des signes négatifs car les ventes d’iPhone ont été inférieures aux attentes.

Les puces d’ordinateurs propulsent le bénéfice de Samsung vers un niveau record

31/01/2018

Au quatrième trimestre le géant coréen de la technologie Samsung a réalisé un nouveau bénéfice record, et ce grâce à la division des puces d’ordinateurs, dont les prix restent très élevés.

Un magasin écossais ‘licencie’ le robot Pepper

23/01/2018

Un magasin de la chaîne britannique Margiotta à Edimbourg a décidé après une semaine seulement de mettre fin à un test avec le robot Pepper, en raison de son incompétence.

Back to top