Les magasins Photo Hall finalement contraints à la fermeture

Les magasins Photo Hall finalement contraints à la fermeture

La tentative de sauvetage de la chaîne d’électronique Photo Hall par l’investisseur français Kevin Boirayon semble se solder par un échec. L’endettement est trop lourd et depuis aujourd’hui les douze magasins restants, où travaillaient encore une quarantaine d’ employés, ont été fermés.

Un endettement trop lourd

« Il est impossible de poursuivre les activités des magasins », a annoncé le repreneur Kevin Boirayon jeudi lors d’une réunion du personnel à Braine-l’Alleud. Les dettes seraient trop élevées et l’entreprise ne serait plus en mesure de payer les factures et les salaires, indiquait Jalil Bourhidane, permanent CNE commerce pour Bruxelles-Brabant wallon.


En septembre dernier Boirayon évoquait pourtant une relance de Photo Hall, tout en affirmant que le nombre de licenciements se limiterait à cinq. A présent il semble que la quarantaine d’employés restants perdront tous leur emploi.


Le Français Kevin Boirayon avait racheté au mois d’août 17 magasins Photo Hall à Max Heilbron, qui avait lui-même repris les magasins lors de la cession de la chaîne par le groupe de photo Spector  (rebaptisé Smartphoto depuis) en 2012. La majorité des magasins restants se situaient dans la région bruxelloise. Le nouveau propriétaire en avait déjà fermé cinq précédemment.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: