Les publicités pour GSM s’adressant aux enfants bientôt interdites

Les publicités pour GSM s’adressant aux enfants bientôt interdites

D’ici peu les publicités pour GSM s’adressant spécifiquement aux enfants de moins de quatorze ans seront interdites, ainsi que la fabrication de portables destinés aux enfants de moins de sept ans. Ces mesures du gouvernement  visent à protéger les enfants contre les ondes nocives. 

Des ondes plus dangereuses pour les enfants

Tant que nous n’aurons pas la certitude absolue que les ondes électromagnétiques des appareils sont inoffensives, nous ne pouvons pas prendre de risques, estiment les ministres fédéraux de la santé publique Laurette Onkelinx et de la consommation Johan Vande Lanotte. Dès le 1er mars ils soumettront un projet d’arrêté royal au conseil des ministres.


Une première mesure concerne la protection du jeune consommateur.  Les ondes d’un GSM ayant une plus forte influence sur le cerveau d’un enfant que sur celui d’un adulte, les publicités s’adressant spécifiquement aux enfants de moins de quatorze ans – par exemple dans les magazines pour jeunes ou dans les émissions pour enfants à la radio et à la télévision – seront interdites. D’autre part  la vente de portables, qui de par leur design sont destinés à un public de moins de sept ans, ne sera plus autorisée.


Par ailleurs tout utilisateur devra désormais être informé du niveau de rayonnement des différents types de GSM. Selon les directives européennes celui-ci ne pourrait excéder les 2 watt/kg. D’ici peu ce degré d’intensité devra être mentionné tant dans les points de vente que dans les publicités. L’achat d’un autre GSM peut diminuer de trois à dix fois l’exposition aux ondes.


Des mesures simples contre un rayonnement intense

Vande Lanotte et Onkelinx indiquent  toutefois que le degré de rayonnement mentionné par le fabricant ne correspond pas toujours à l’exposition réelle aux ondes. Dans la pratique la capacité d’émission peut varier d’après la qualité de réception : en cas de mauvaise réception, le rayonnement électromagnétique est plus intense.


4% des utilisateurs de GSM téléphonent plus de 30 minutes par jour, en général dans le cadre professionnel. Mais parmi les jeunes également l’utilisation du GSM est élevée. Les ministres conseillent dès lors le port d’une oreillette qui permet de réduire de 100 fois les ondes.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: