Les ventes de ‘computing devices’ augmentent, mais moins que prévu

Les ventes de ‘computing devices’ augmentent, mais moins que prévu

Le bureau d’études Gartner estime que 2,5 milliards de ‘computing devices’ (terme regroupant les desktops, laptops, tablettes, smartphones et autres appareils apparentés) seront vendus en 2015. Il s’agit d’une croissance de 1,5% par rapport à 2014.

La force du dollar

Pourtant cette croissance de 1,5% est inférieure aux attentes de Gartner, qui tablait sur une croissance de 2,8%. Le montant total dépensé est également en baisse et ce pour la première fois depuis 2010 : l’an dernier l’ensemble des dépenses s’élevait à 641 milliards de dollars, alors que cette année le chiffre d’affaires total se limite à 605 milliards de dollars. En euros par contre il est question d’une hausse de 470 à 550 milliards d’euros. Gartner s’attend à ce que le chiffre d’affaires remonte à nouveau dans les deux prochaines années, sans pour autant atteindre le niveau de l’an dernier.


Cette baisse du chiffre d’affaires s’explique par des augmentations de prix suite à la force du dollar, ce qui a incité de nombreux consommateurs à postposer leurs achats. Seuls les téléphones mobiles souffrent moins de cette situation : en Chine surtout ils continuent à bien se vendre.


Par contre les tablettes sont en perte de vitesse. Gartner voit plusieurs raisons à ce recul : les consommateurs ne disposant pas encore d’une tablette sont de moins en moins nombreux, les appareils ont une durée de vie plus longue et de plus il n’y a pas d’innovation qui pourrait motiver l’achat d’une nouvelle tablette. Par ailleurs les tablettes sont moins vite remplacées que les smartphones, car le consommateur estime que la tablette est un outil moins indispensable dans la vie quotidienne.


Quant aux smartwatchs, la plupart des consommateurs n’y voient qu’une plus-value minime : même Apple a peine à vendre sa montre intelligente à ses plus fervents adeptes.

Tags: