Media Markt fermera son magasin à Mons fin août

Media Markt fermera son magasin à Mons fin août

Fin août Media Markt fermera définitivement son magasin dans le centre de Mons. C’est ce qu’a annoncé la direction lors d’un conseil d’entreprise extraordinaire. 36 emplois sont menacés, à moins que la chaîne ne déménage vers un autre endroit.

Jamais bénéficiaire en 5 ans

Depuis son ouverture il y a cinq ans (d’abord sous l’enseigne Saturn et ensuite sous Media Markt) le point de vente du centre de Mons a accumulé les pertes. Selon le syndicat socialiste Setca, la totalité des pertes se chiffrerait à quelque 15 millions d’euros.


« La principale raison de cette situation déficitaire est l’emplacement du point de vente dans le centre de Mons et l’absence de possibilités de parking dans les alentours », explique la direction dans un communiqué.


« Media Markt et les collaborateurs du magasin de Mons ont tout fait pour inverser la tendance. En 2013 nous avons même décidé de changer le nom de Saturn en Media Markt, mais en vain. »

 

36 emplois menacés ?

Selon le Setca, 36 emplois risquent de passer à la trappe suite à cette fermeture. La direction pour sa part ne parle pas de licenciements, mais plutôt d’un déménagement : « Nous continuons à examiner toutes les options. Au cas où Media Markt ne parviendrait pas à déménager vers un autre site d’ici la fin du mois d’août 2015, alors seulement la direction envisagera de mettre fin aux activités de Media Markt Mons SA. »


Les Grands Prés et le SHAPE à Mons ont été évoqués comme éventuel nouvel emplacement, mais on cite également La Louvière et Tournai. Cependant le syndicaliste Bertrand Delplanque craint que « les délais soient très courts », étant donné que la fermeture du magasin de Mons est prévue pour fin août, date à laquelle le contrat de bail expire.


Si le déménagement ne devait pas se faire, la direction a laissé entendre qu’elle « comptait trouver une solution pour les employés potentiellement touchés dans les autres magasins, notamment celui de Jemappes, afin d’éviter autant que possible les éventuels licenciement secs. »

 

Tags: