Microsoft supprime sa division mobile et 7.800 emplois

Microsoft supprime sa division mobile et 7.800 emplois

Le groupe informatique Microsoft renonce à son projet de développer sa propre division mobile. Cette décision impliquera la suppression de 7.800 emplois. En 2013 Microsoft avait pourtant repris Nokia.

Focus sur Windows

Cette restructuration fait partie de la nouvelle stratégie du CEO Satya Nadella, qui souhaite à nouveau se focaliser sur Windows. « Nous allons passer d’une stratégie où nous développons notre activité mobile en solitaire à une stratégie où nous allons créer un écosystème Windows dynamique », explique-t-il.


Microsoft va inscrire dans ses comptes une charge de dépréciation d’actifs d’une valeur de 7,6 milliards de dollars (7 milliards d’euros). Ceci correspond à 80% du montant déboursé par Microsoft il y a un an et demi pour la reprise de l’entreprise finlandaise. Il n’est pas encore certain que Microsoft mette fin à la production des téléphones Lumia.


En reprenant Nokia, Microsoft espérait pouvoir faire face à Samsung et Apple sur le marché des smartphones, mais ce projet n’a jamais réellement décollé. Au mois de juin l'ex-CEO de Nokia, Stephen Elop, avait quitté Microsoft.


L’an dernier Microsoft avait déjà supprimé 18.000 emplois, peu de temps après la nomination de Nadella en tant que CEO. Là aussi les licenciements concernaient principalement l’activité mobile.

Tags: