Nokia désigne un nouveau CEO et renoue (enfin) avec les bénéfices

Nokia désigne un nouveau CEO et renoue (enfin) avec les bénéfices

Le fabricant d’électronique finlandais Nokia a nommé Rajeev Suri comme nouveau CEO. Il succède à Stephen Elop qui, après la vente du département GSM à Microsoft, a rejoint le géant américain du software.

« Connexion intelligente »

Rajeev Suri, âgé de 46 ans, n’est pas un inconnu chez Nokia.  Jusqu’à présent, il était à la tête de Nokia Solutions and Networks, de loin le département le plus important de l’entreprise finlandaise.  A partir du 1er mai, il sera officiellement le nouveau CEO.


Dans un message vidéo diffusé sur la page d’accueil de Nokia, il explique vouloir se focaliser pleinement sur les services de localisation et sur la technologie de réseau de NSN : « Les futurs changements dans le domaine de la technologie sont tout aussi révolutionnaires que l’invention d’internet.  Nous nous rapprochons d’un univers où tout le monde et tout est interconnecté.  Le rôle de Nokia est de proposer une connexion intelligente, pas uniquement grâce à la technologie de réseau, mais également grâce aux services de localisation et bien d’autres choses encore. »


Sorti du rouge

Nokia a également annoncé ses résultats trimestriels : au premier trimestre, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 2,7 milliards d’euros.  Même s’il s’agit d’une baisse de  15% par rapport à l’année dernière, Nokia sort enfin du rouge : le bénéfice d’exploitation a atteint 242 millions d’euros, contre une perte d’exploitation de 30 millions d’euros à la même période un an auparavant.


La majeure partie du chiffre d’affaires total provient de la division réseau : 2,3 milliards d’euros (-17%).  La division des cartes numériques, HERE, a atteint un chiffre d’affaires de 209 millions d’euros, soit 7 millions d’euros de moins qu’il y a un an.  La division ‘Technologies’, qui fait des recherches sur les technologies vendues sous licence, a enregistré un chiffre d’affaires de 131 millions d’euros.


La division GSM de Nokia, rachetée par Microsoft, a atteint un chiffre d’affaires de 1,9 milliard d’euros, une baisse de 30% par rapport à l’année dernière.  Malgré une hausse des ventes de Lumia et autres smartphones durant les derniers mois sous contrôle finlandais, l’entité n’est pas parvenue à sortir du rouge. Microsoft aura donc du pain sur la planche …

 

 

Traduction : Laure Jacobs

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Départ d'un des dirigeants de Samsung malgré un bénéfice record

13/10/2017

Grâce aux excellents résultats de la division des puces électroniques, l’entreprise sud-coréenne Samsung a enregistré un nouveau bénéfice record au cours du 3ième trimestre. L'un des trois CEO vient pourtant d’annoncer qu'il quitterait l’entreprise.

Fnac-Darty présente son nouveau comité exécutif

12/10/2017

Un peu plus d’un an après la fusion entre Fnac et Darty et quelques mois après le départ plutôt inattendu du CEO Alexandre Bompard pour Carrefour, le groupe de produits culturels et électroniques Fnac-Darty a présenté son nouveau comité exécutif.

Les ventes de PC en recul depuis 12 trimestres consécutifs

12/10/2017

Les ventes de PC ont à nouveau reculé de 3,6% au troisième trimestre.  Selon les calculs du bureau d’études Gartner, cela fait trois ans de suite que le marché est en régression.

L’iPhone X rapporte plus à Samsung que son Galaxy S8

05/10/2017

Chacun sait qu’Apple pour ses écrans et puces fait notamment appel à son rival Samsung. Mais saviez-vous que l’iPhone X rapportera (nettement) plus d’argent au géant sud-coréen que son propre  Galaxy S8 ?

Ceconomy (ex-Metro) affiche une forte progression online

31/08/2017

Céconomy, né de la scission de Metro Group et hébergeant entre autres les activités de Media Markt et Saturn, a vu progresser son chiffre d’affaires d’un peu plus de 1% durant son premier trimestre en tant qu’entité indépendante.

Le fabricant de smartphones HTC va-t-il changer de propriétaire ?

28/08/2017

L’entreprise de technologie taïwanaise HTC recherche un nouveau propriétaire, car elle a de plus en plus de mal à concurrencer les autres acteurs du secteur.

Back to top