Philips : « une année difficile » en perspective

Philips : « une année difficile » en perspective

Premier trimestre décevant pour Philips : le CA régresse de 5,26 à 5,02 milliards d’euros, alors que le bénéfice chute de 162 à 137 millions d’euros. Hormis l’électronique grand public, toutes les autres divisions sont sous pression.

La division ‘Healthcare’ principale victime

Frans van Houten, CEO de Philips, attribue la baisse du bénéfice net aux résultats opérationnels médiocres (surtout en Chine et en Russie) et aux coûts plus élevés liés à la réorganisation en cours (depuis l’an dernier 4.000 emplois ont été supprimés). La diminution du chiffre d’affaires par contre s’explique en grande partie par les effets de change défavorables, car sans ces effets le chiffre d’affaires est resté plus ou moins stable.


La division ‘Healthcare’ est la plus touchée (chiffre d’affaires en baisse de -2% en données comparables), notamment suite à la mise à l’arrêt temporaire d’une usine américaine à Cleveland, en raison d’un problème détecté dans ses scanners par la Food & Drug Administration.


Dans la division ‘Lighting’ la rentabilité est elle aussi en régression par rapport à l’an dernier, bien que ce recul soit moins marqué que dans la branche médicale. Hors effets de change les ventes affichent un statu quo. En revanche la branche LED réalise d’excellents chiffres avec une croissance de 37%. La division ‘Consumer lifestyle’ est la seule à améliorer tant son chiffre d’affaires (+7%) que son bénéfice.


« Une année difficile »

Dans un communiqué de presse, le CEO a dit s’attendre à une année « difficile », tout en ajoutant qu’il restait optimiste sur le moyen terme.


« Notre programme de transformation Accelerate ! implique de nombreuses innovations, des investissements dans la croissance future et la focalisation de l’entreprise  sur de meilleurs résultats. Nous prenons également des mesures en vue d’améliorer l’efficacité de notre contrôle de qualité. Même si l’année 2014 s’annonce difficile, nous sommes confiants quant à la réalisation des objectifs que nous nous sommes fixés pour 2016 », conclut Van Houten.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: