Philips Turnhout accepte le plan social

Philips Turnhout accepte le plan social

Les employés de Philips Litghting à Turnhout ont approuvé  à la grande majorité le plan social concernant 354 personnes qui devront quitter l’entreprise durant la période 2013-2014.

Production en Chine : la faute au LED

L’apparition de l’éclairage LED ayant progressé bien plus vite que prévu, Philips s’est vu contraint de transférer une partie de la production vers la Chine et de diminuer la capacité, d’où une forte érosion des prix de l’éclairage classique. Pour faire face à cette situation, Philips souhaite adapter sa base de coûts : 198 employés et cadres et 156 ouvriers en paieront les frais.


Le plan concernant la diminution du personnel prévoit un régime de chômage avec complément d’entreprise  (l’ancienne prépension), une indemnisation pour départ volontaire et une série de mesures visant à réduire les prestations de travail, sous forme de crédit-temps notamment . Si ces mesures ne suffisent pas à atteindre le dégraissage nécessaire, l’entreprise procèdera à des licenciements secs.


Trois quarts des emplois sauvés

Les syndicats se disent satisfaits d’avoir pu sauver à court et moyen terme une partie des emplois chez Philips à Turnhout : après dégraissage, 1200 emplois seront conservés. Mais pour garantir l’avenir  de l’entreprise, les syndicats espèrent que de nouveaux produits seront développés, sans quoi le site risquerait de disparaître.


On apprenait également  aujourd’hui que l’entreprise néerlandaise Royal Philips Electronics rayait le mot ‘Electronics’ de son nom, afin de mettre en avant sa volonté de durabilité et de diversité.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: