ProCures renonce à Free Record Shop

ProCures renonce à Free Record Shop

Le fonds d’investissement Procures, qui s’était présenté comme repreneur de la chaîne Free Record Shop en faillite, se retire. Le candidat repreneur n’a pu obtenir un accord avec les curateurs de l’enseigne de divertissement. Le plan de relance de Free Record Shop s’en trouve donc fortement compromis.

Mauvais départ

Aux dires de ProCures, d’emblée l’ambiance autour de la table de négociation était ‘glacée’. Le principal point d’achoppement étant la branche belge de l’enseigne, que ProCures a acquis pour un euro symbolique. Les curateurs ont estimé que c’était bien trop bon marché, explique Paul Dumas CEO de ProCures dans le journal néerlandais Het Financieele Dagblad.


Aujourd’hui les curateurs avait planifié une audience en référé à l’encontre de l’investisseur en vue de lui réclamer les magasins belges. Pour éviter cette procédure, ProCures aurait décidé ce weekend de laisser les magasins aux curateurs, rapporte le journal.


Précédemment les curateurs de la faillite avait déjà laissé entendre qu’ils pourraient annuler la vente de la branche belge à Procures, s’il s’avérait plus intéressant de vendre les deux branches belges et néerlandaises dans leur ensemble.


Le plan de redressement à nouveau compromis

Le principal candidat repreneur ayant décroché, l’avenir de Free Record Shop est à nouveau incertain. Selon les curateurs, début juin quatre repreneurs potentiels étaient dans la course, mais seule l’identité de ProCures  avait été explicitement révélée.


Depuis la faillite, prononcée au mois de mai, le chiffre d’affaires de la chaîne aurait régressé de 80%. Free Record Shop compte 141 magasins, dont 51 fermeront leurs portes durant les mois prochains. Les magasins belges se retrouvent donc à nouveau dans l’expectative.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carrefour et Fnac Darty envisagent une alliance d’achat

01/12/2017

Le groupe de supermarchés Carrefour et l’enseigne d’électronique Fnac Darty envisagent une alliance en vue de mutualiser leurs achats de produits électroniques et électroménagers. En unissant leurs forces ils pourront faire pression sur les prix.

Media Saturn lance la première boutique entièrement virtuelle

21/11/2017

Les clients de Saturn, membre du groupe Media Saturn qui comprend aussi Mediamarkt, pourront dorénavant mettre leurs lunettes de RV pour regarder les produits dans deux espaces virtuels. Même si ce n’est pas encore possible de finaliser les achats.

Pieter Haas, CEO Ceconomy: « Nous vendons une vie numérique au consommateur »

03/11/2017

 

Ceconomy, la maison mère de MediaMarkt, détient les clés de la consolidation du secteur de l’électronique en Europe. Le retailer se transforme en fournisseur de services et de solutions : « Nous aidons les gens à prendre les bonnes décisions. »

Ceconomy poursuit sa croissance durant son année de transition

26/10/2017

Au cours du quatrième trimestre de son exercice Ceconomy, qui auparavant faisait partie de l’allemand Metro Group, a vu son chiffre d’affaires progresser de 4,6%. Les ventes online ont fait un bond en avant d’un cinquième.

Mister Genius démarre son expansion flamande à Malines

23/10/2017

Mister Genius, la chaîne qui propose notamment un service de réparations de pc et de smartphones, ouvre un nouveau magasin à Malines aujourd’hui.  Pour la chaîne wallonne, il s’agit de la 1ère étape de son projet d’expansion dans le nord du pays.

Fnac Darty progresse de 6% au troisième trimestre

20/10/2017

Au troisième trimestre 2017, le CA de Fnac Darty a progressé de 6% à 1,792 milliard d’euros. De plus, l’entreprise annonce que l’intégration de la Fnac et Darty est en avance sur le calendrier.  Le Benelux a également enregistré une croissance.

Back to top