ProCures veut reprendre Free Record Shop

ProCures veut reprendre Free Record Shop

ProCures, l’investisseur qui l’année dernière est devenu le propriétaire des chaînes de librairies Selexyz et De Slegte, mène des discussions exclusives à propos de la reprise de Free Record Shop. Cette reprise dépend de l’introduction de nouvelles conditions commerciales des propriétaires des biens commerciaux et des fournisseurs.

Reprise d’urgence et au rabais

C’est ce qu’annonce Het Financieele Dagblad. Selon Bart Maussen, le porte-parole de ProCures, le montant de la reprise dépendra des accords qui seront négociés avec les partenaires commerciaux. Ce sera probablement Hans Breukhoven, le fondateur et le propriétaire de la chaîne, qui y laissera le plus de plumes. La reprise doit se faire rapidement parce que les créanciers Hermes et Atradius ont décidé de couper les vivres et que Rabobank, l’ancien banquier, n’est pas prêt à intervenir financièrement.


« L’endettement était tellement important que les actionnaires ont été obligés de mettre leurs actions en vente. ProCures était prêt à intervenir si les conditions avaient pu être renégociées », affirme Maussen.  Il précise que ProCures ne paie certainement pas le prix plein pour la chaîne et que suffisamment de propres moyens sont disponibles pour poursuivre les activités. Après une éventuelle reprise, la direction de Free Record Shop restera dans les mains des dirigeants actuels de la chaîne de magasins.

 

Management reste en place

Hans Breukhoven restera impliqué en arrière-plan.  Le fondateur de l’entreprise, qui a retiré l’entreprise de la bourse en 2002, a démissionné temporairement l’année dernière en tant que dirigeant parce qu’il ne sentait pas capable de mener à bien cette immense réorganisation qui était nécessaire. Herman Hovestad, qui a repris les commandes, poursuivra également cette réorganisation sous le nouveau propriétaire.


Selon l’entreprise, grâce à cette réorganisation, les activités belges seraient à nouveau rentables.  Par contre, la situation est équivoque du côté de la branche néerlandaise.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


12 ans de prison requis contre le vice-président de Samsung

07/08/2017

Dans l’affaire de corruption qui éclabousse Samsung, les procureurs ont requis 12 ans de réclusion à l’encontre Jay Y. Lee, ancien vice-président mais dirigeant réel du géant sud-coréen. Il est accusé de corruption et de détournement de fonds.

Analyse : Que réserve l’avenir pour Vanden Borre et BCC ?

27/07/2017

Quel sera l’impact du deal entre Ceconomy (MediaMarkt) et Fnac Darty au Benelux ? Des changements radicaux s’annoncent très certainement, suite à ce mouvement de consolidation dans le secteur de l'électronique.

Ceconomy (Media Markt) acquiert un quart de Fnac Darty

26/07/2017

Ceconomy, la nouvelle division de l’ancien Metro Group, dont font partie Media Markt et Saturn, a racheté 24,3% des actions de Fnac Darty. Ces actions étaient aux mains de la famille Pinault.

Un duo à la tête de Fnac Darty

17/07/2017

Le groupe Fnac Darty prépare la succession de l’actuel dirigeant, Alexandre Bompard, qui demain rejoindra Carrrefour pour y exercer sa nouvelle fonction de CEO. Il sera probablement remplacé pour un duo.

Bénéfice record pour Samsung grâce à son nouveau produit phare

07/07/2017

Durant le trimestre écoulé le géant coréen de la technologie Samsung a réalisé des chiffres records, grâce au lancement réussi du Galaxy S8, son nouveau produit phare, et grâce à la demande accrue de puces mémoire.

L’UE veut s’attaquer à l’obsolescence programmée

05/07/2017

Le Parlement européen a adopté une résolution, visant à prolonger la durée de vie de biens de consommation et de software. L’UE entend ainsi lutter contre l’obsolescence programmée.

Back to top