ProCures veut reprendre Free Record Shop | RetailDetail

ProCures veut reprendre Free Record Shop

ProCures veut reprendre Free Record Shop

ProCures, l’investisseur qui l’année dernière est devenu le propriétaire des chaînes de librairies Selexyz et De Slegte, mène des discussions exclusives à propos de la reprise de Free Record Shop. Cette reprise dépend de l’introduction de nouvelles conditions commerciales des propriétaires des biens commerciaux et des fournisseurs.

Reprise d’urgence et au rabais

C’est ce qu’annonce Het Financieele Dagblad. Selon Bart Maussen, le porte-parole de ProCures, le montant de la reprise dépendra des accords qui seront négociés avec les partenaires commerciaux. Ce sera probablement Hans Breukhoven, le fondateur et le propriétaire de la chaîne, qui y laissera le plus de plumes. La reprise doit se faire rapidement parce que les créanciers Hermes et Atradius ont décidé de couper les vivres et que Rabobank, l’ancien banquier, n’est pas prêt à intervenir financièrement.


« L’endettement était tellement important que les actionnaires ont été obligés de mettre leurs actions en vente. ProCures était prêt à intervenir si les conditions avaient pu être renégociées », affirme Maussen.  Il précise que ProCures ne paie certainement pas le prix plein pour la chaîne et que suffisamment de propres moyens sont disponibles pour poursuivre les activités. Après une éventuelle reprise, la direction de Free Record Shop restera dans les mains des dirigeants actuels de la chaîne de magasins.

 

Management reste en place

Hans Breukhoven restera impliqué en arrière-plan.  Le fondateur de l’entreprise, qui a retiré l’entreprise de la bourse en 2002, a démissionné temporairement l’année dernière en tant que dirigeant parce qu’il ne sentait pas capable de mener à bien cette immense réorganisation qui était nécessaire. Herman Hovestad, qui a repris les commandes, poursuivra également cette réorganisation sous le nouveau propriétaire.


Selon l’entreprise, grâce à cette réorganisation, les activités belges seraient à nouveau rentables.  Par contre, la situation est équivoque du côté de la branche néerlandaise.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Fnac Darty et MediaMarkt Saturn créent une alliance d’achat

16/05/2018

Le groupe d’électronique français Fnac Darty, qui détient notamment le belge Vanden Borre et le néerlandais BCC, a conclu une alliance d’achat avec son concurrent MediaMarkt Saturn.

Amazon et Walmart en lice dans le deal avec Flipkart

03/05/2018

La lutte pour le marché du e-commerce indien s’annonce féroce : Amazon à son tour viserait une participation majoritaire dans Flipkart. Le géant d’internet espère ainsi évincer Walmart, qui avait déjà entamer des discussions avec l’e-tailer indien.

« Amazon est le moins, mais n’offre pas le meilleur service »

26/04/2018

 

Une étude menée par le journal De Standaard sur cent appareils électroménagers identifie clairement Amazon comme étant le moins cher.  Par contre, les clients qui souhaitent un bon service sont mieux lotis chez Coolblue et Media Markt.

Amazon prépare un robot pour la maison

24/04/2018

Amazon travaille sur un projet de robot domestique dans le plus grand secret. Selon l’agence de presse Bloomberg, le géant de la technologie espère faire tester les robots par ses collaborateurs encore cette année, avant de les commercialiser en 2019.

Fnac Darty poursuit sa croissance grâce aux collaborations

23/04/2018

Au 1er trimestre de 2018 le CA du groupe d’électronique Fnac Darty  a connu une légère croissance. Le groupe dit progresser rapidement dans l’implémentation de son plan de redressement: fin 2018 les synergies devraient atteindre 130 millions d’euros.

La ‘Schnäppcam’ fait revenir les clients en magasin

16/04/2018

Combattre les webshops semble être une cause perdue pour de nombreux magasins physiques, mais certains retailers ne s’avouent pas vaincus.  Un commerçant en produits électroménagers allemand a trouvé une façon originale pour appâter les clients.