ProCures veut reprendre Free Record Shop | RetailDetail

ProCures veut reprendre Free Record Shop

ProCures veut reprendre Free Record Shop

ProCures, l’investisseur qui l’année dernière est devenu le propriétaire des chaînes de librairies Selexyz et De Slegte, mène des discussions exclusives à propos de la reprise de Free Record Shop. Cette reprise dépend de l’introduction de nouvelles conditions commerciales des propriétaires des biens commerciaux et des fournisseurs.

Reprise d’urgence et au rabais

C’est ce qu’annonce Het Financieele Dagblad. Selon Bart Maussen, le porte-parole de ProCures, le montant de la reprise dépendra des accords qui seront négociés avec les partenaires commerciaux. Ce sera probablement Hans Breukhoven, le fondateur et le propriétaire de la chaîne, qui y laissera le plus de plumes. La reprise doit se faire rapidement parce que les créanciers Hermes et Atradius ont décidé de couper les vivres et que Rabobank, l’ancien banquier, n’est pas prêt à intervenir financièrement.


« L’endettement était tellement important que les actionnaires ont été obligés de mettre leurs actions en vente. ProCures était prêt à intervenir si les conditions avaient pu être renégociées », affirme Maussen.  Il précise que ProCures ne paie certainement pas le prix plein pour la chaîne et que suffisamment de propres moyens sont disponibles pour poursuivre les activités. Après une éventuelle reprise, la direction de Free Record Shop restera dans les mains des dirigeants actuels de la chaîne de magasins.

 

Management reste en place

Hans Breukhoven restera impliqué en arrière-plan.  Le fondateur de l’entreprise, qui a retiré l’entreprise de la bourse en 2002, a démissionné temporairement l’année dernière en tant que dirigeant parce qu’il ne sentait pas capable de mener à bien cette immense réorganisation qui était nécessaire. Herman Hovestad, qui a repris les commandes, poursuivra également cette réorganisation sous le nouveau propriétaire.


Selon l’entreprise, grâce à cette réorganisation, les activités belges seraient à nouveau rentables.  Par contre, la situation est équivoque du côté de la branche néerlandaise.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Samsung s’inquiète de sa propre croissance

06/07/2018

Le géant technologique Samsung  est mécontent de ses résultats. La société sud-coréenne s’attend à une faible croissance au cours du second trimestre de cette année : la vente de smartphones est décevante.

Matthias De Clercq quitte Coolblue pour rejoindre Nexxworks

06/07/2018

 Matthias De Clercq, manager de Coolblue Belgique, quitte l’entreprise pour rejoindre la société de consultance Nexxworks, où il occupera la fonction de directeur commercial à partir du 17 juillet.

Ceconomy cède sa division russe

21/06/2018

Ceconomy, maison-mère de MediaMarkt, n’est jamais parvenu à percer sur le marché russe. Dès lors le groupe cède ses activités russes à la chaîne d’électronique locale M.video, dans laquelle il prend une participation.

Coolblue réalise un CA de 311 millions d'euros en Belgique

15/06/2018

L’année dernière, le retailer en électronique néerlandais Coolblue a réalisé un CA belge record de 311 millions d’euros. La société annonce l’ouverture de nouveaux dépôts locaux permettant le déploiement d’appareils électroménagers en Wallonie.

Le PDG de LVMH Bernard Arnault injecte des millions dans BackMarket

14/06/2018

La start-up française BackMarket, qui se positionne comme place de marché spécialisée dans les smartphones, tablettes et laptops reconditionnés, vient de lever 41 millions d’euros pour assurer sa croissance.

Coolblue ferme des centaines de webshops

11/06/2018

Le groupe webshop Coolblue va mettre fin à ses centaines de webshops séparés (pensez à smartphonestore.nl ou pdashop.be). Tout sera centralisé sur la page Coolblue, ce qui permettra une extension plus rapide vers d’autres langues et d’autres pays.