RadioShack demande à être placé sous la protection du Chapitre 11

RadioShack demande à être placé sous la protection du Chapitre 11

La chaîne américaine de magasins d’électronique RadioShack a demandé à être placée sous la protection du Chapitre 11, l’équivalent américain du sursis de paiement et un premier pas vers une faillite de l’entreprise.

La marque continuera d’exister

RadioShack était au bord du gouffre depuis un certain temps déjà et ces dernières semaines les rumeurs d’une éventuelle faillite n’avaient fait que s’amplifier. La chaîne d’électronique, fondée il y a près de 100 ans, va devoir vendre 2.400 points de vente et fermer le reste de son réseau de magasins.


Un accord en ce sens a déjà été conclu avec son concurrent Sprint et la société d’investissement Standard General. Sprint reprendrait 1.750 magasins. Le nom RadioShack ne disparaîtra pas pour autant, puisque Sprint ne s’accaparera qu’une partie de la surface de vente sous forme de shop-in-shop.


Absence de bénéfices depuis plusieurs années

Début 2014 RadioShack avait déjà voulu fermer plus de 1.000 magasins, mais cette mesure d’économie avait été refusée par d’autres parties. Depuis 2011 l’entreprise n’a plus réalisé de bénéfices, malgré diverses tentatives en vue de redynamiser la marque.


Actuellement RadioShack détient plus de 4.000 magasins aux Etats-Unis et emploie environ 27.500 personnes.

 

Tags: