Toshiba prévoit une perte qui se chiffre en milliards

Toshiba prévoit une perte qui se chiffre en milliards

Sur l’année fiscale en cours qui s’achève fin mars, l’entreprise technologique japonaise Toshiba s’attend à comptabiliser une perte record.  Cette perte est la conséquence d’un scandale comptable qui a conduit à une restructuration.

 

Une perte de 4,2 milliards d’euros

La perte s’élèverait à plus de 550 milliards de yens (4,2 milliards d’euros).  Pour compenser cette perte, Toshiba a décidé de supprimer 6.800 emplois au sein de son département lifestyle qui s’occupe de l’électronique grand public et d’appareils ménagers.  Une usine en Indonésie sera vendue et un centre de recherche à Tokyo sera fermé et également vendu.  D’ici la fin de l’exercice fiscale, encore 1.000 emplois supplémentaires passeront à la trappe au siège social.

 

Il n’est pas encore clair combien de personnes perdront effectivement leur emploi puisqu’une part des emplois disparaîtront dans la vente d’une partie de l’entreprise.  A l’heure actuelle, près de 200.000 personnes travaillent pour Toshiba dans le monde entier.

 

La perte ainsi que la suppression des emplois sont une conséquence du scandale comptable qui a éclaté en début d’année et qui a démontré que l’entreprise japonaise gonflait ses chiffres artificiellement.  Au total, 152 milliards de yens (1,2 milliards d’euros) de bénéfices supplémentaires par rapport aux chiffres réels, ont été enregistrées ces dernières années.

Tags: