« AB InBev envisage de transférer son siège social vers l’Angleterre » | RetailDetail

« AB InBev envisage de transférer son siège social vers l’Angleterre »

« AB InBev envisage de transférer son siège social vers l’Angleterre »

Selon le journal britannique The Telegraph , AB InBev projetterait de délocaliser son siège social, actuellement basé en Belgique, vers le Royaume-Uni. Ainsi les principaux actionnaires échapperaient à une double taxe sur leurs futurs dividendes.

Déménagement pour raisons fiscales

La semaine dernière AB InBev confirmait vouloir formuler une offre sur le sud-africain SABMiller, le numéro deux du marché brassicole. La nouvelle entité représenterait alors un tiers des ventes de bières dans le monde.


Les actionnaires majoritaires de SABMiller – le fabricant américain de cigarettes Altria (Marlboro, entre autres) et la famille brassicole colombienne Santo Domingo – sont plutôt favorables à ce deal, mais préfèrent des actions au lieu de cash, afin d’éviter une lourde taxe sur les plus-values. Mais le siège social officiel d’AB InBev est situé à Louvain, ce qui fiscalement n’est pas une bonne affaire : en effet en Belgique les actionnaires étrangers sont également soumis à une taxe sur les dividendes versés.


Les actionnaires de SABMiller seraient donc taxés à deux reprises (une fois en Belgique et une fois dans leur pays d’origine), d’où l’intérêt d’un déménagement du siège social à Londres par exemple : les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont conclu un traité afin que les investisseurs ne soient taxés qu’une seule fois sur les dividendes versées (uniquement dans leur pays d’origine). Inutile de préciser que cela peut faire une énorme différence.


Les deux parties ont jusqu’au 14 octobre pour émettre une offre formelle ou renoncer au deal. C’est alors que l’on saura si la Belgique verra partir ou non le siège social de sa plus grande entreprise.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Un potentiel de croissance considérable pour les discounters en Europe de l’Ouest

16/07/2018

Malgré une surenchère sur de nombreux marchés européens, les discounters prévoient dix millions de m² supplémentaires de surface de vente sur le continent d’ici 2023. LZ Retailytics estime qu’il existe également de bonnes opportunités de croissance sur des marchés dits saturés comme l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Greenyard en difficultés suite à une contamination à la listéria

16/07/2018

Le producteur de légumes Greenyard est sous pression suite à une contamination à la listéria dans son usine hongroise. L’entreprise affirme prendre toutes les mesures nécessaires, mais le cours boursier est en chute libre.

Un premier magasin OKay avec point de collecte Collect&Go ouvre ses portes à Heusden

16/07/2018

OKay, le supermarché de quartier de Colruyt Group, ouvre sa première filiale avec point de collecte Collect&Go à Heusden. Le nouveau point de vente teste le service de collecte qui, en cas de succès, sera déployé dans d’autres magasins OKay.

Carrefour fait un effort pour les salariés prépensionnés

16/07/2018

Dans le cadre du plan de transformation, Carrefour Belgium prévoit une prime supplémentaire pouvant aller jusqu’à 500 euros pour les travailleurs bénéficiant du RCC qui suivent une formation à un métier en pénurie.

Delhaize met fin à la collaboration avec les partenaires de la Carte Plus

12/07/2018

Les clients de Delhaize ne pourront plus accumuler autant de points avec leur Carte Plus car la collaboration avec les autres retailers permettant aux clients de récolter des points et d’échanger des bons (DI, Planet Parfum, Q8 et Tom&Co) prend fin.

Starbucks souhaite se débarrasser des pailles en plastique

12/07/2018

La chaîne de café américaine Starbucks interdira les pailles en plastique dès 2020. Un petit pas pour les fans de café, mais un grand pas pour l’environnement puisque le géant du café utilise près d’un milliard de pailles par an dans le monde entier.