« Carrefour signe sa meilleure croissance organique depuis deux ans »

« Carrefour signe sa meilleure croissance organique depuis deux ans »

Malgré un chiffre d’affaires trimestriel en baisse, Carrefour affiche sa meilleure croissance organique depuis deux ans ; et ce surtout grâce au Brésil, deuxième marché de l’enseigne après la France. En Belgique aussi Carrefour se porte bien.

Chiffre d’affaires de près de 19,8 milliards d’euros

De janvier à mars 2014 Carrefour a réalisé un chiffre d’affaires de 19,79 milliards d’euros, soit une baisse de 3,7% par rapport au même trimestre un an plus tôt. Une régression attribuable à trois facteurs : les effets change défavorables, le décalage des fêtes de Pâques en avril (l’an dernier Pâques tombait au troisième trimestre) et la baisse des prix de l’essence.


En excluant ces effets, la croissance s’élève à +3,7%. « Carrefour signe ainsi sa meilleure croissance organique depuis deux ans », déclarait le directeur financier Pierre-Jean Sivignon lors d’une conférence téléphonique. Une performance que le groupe doit avant tout à l’Amérique latine, car sur son marché domestique Carrefour subi les conséquences de  la féroce guerre des prix.


Ralentissement de la croissance en France

Sur son marché domestique français, qui représente 40% de chiffre d’affaires total du groupe, la croissance organique s’élève à +1,4% (contre +2,2% le trimestre précédent). Une croissance  qui semble donc plafonner, surtout dans les hypermarchés ô combien importants pour Carrefour : les ventes organiques y sont en hausse de +0,7%, soit la moitié de la croissance de + 1,4% enregistrée le trimestre précédent.


Des résultats qui s’expliquent par la guerre des prix qui fait rage en France. « Il y a effectivement des baisses de prix dans certaines catégories », a reconnu Pierre-Jean Sivignon, tout en ajoutant une note positive : « Le trafic dans les hypermarchés progresse pour le quatrième trimestre d’affilée. »


Selon le bureau d’études KantarWorldPanel, Carrefour a su augmenter sa part de marché d’un demi pour cent pour atteindre 21,1% fin mars. Ainsi Carrefour creuse son avance sur le numéro deux Leclerc, qui doit se contenter de 19,6%.


L’Amérique latine mène la danse

Hors France, l’Italie continue de régresser avec des ventes organiques en baisse de -5,8% au dernier trimestres 2013 et de -5,9% au premier trimestre 2014. Par contre en Espagne, troisième marché de Carrefour,  le redressement se poursuit  : les ventes y progressent pour le deuxième trimestre consécutif (+0,2% fin 2013 et +0,6% début 2014). En Belgique le chiffre d’affaires organique est lui aussi en progression de +0,8% (+1,5% en comparable).


L’Amérique latine affiche la plus forte croissance, avec une progression de chiffre d’affaires organique de +15,2% (un résultat affecté toutefois par la faiblesse du réal brésilien et du peso argentin). Au Brésil la croissance organique s’élève à +8,3%, en Argentine à +39,1%.


En Chine les ventes organiques sont en hausse de +2%, mais un recul de -3,1% en comparable. Tableau mitigé également à Taiwan avec une hausse de +1,6% en organique et un baisse de -0,8% en comparable.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: