« Delhaize pourrait riposter par des approvisionnements alternatifs »

« Delhaize pourrait riposter par des approvisionnements alternatifs »

La direction de Delhaize promet des rayons pleins d’ici la période des fêtes, et ce par le biais de livraisons depuis des entrepôts ‘secrets’, selon les syndicats. Une démarche qui n’est pas inhabituelle, indique le professeur Gino Van Ossel.

Un plan d’urgence  dans un contexte spécial

La période des fêtes de fin d’année est une période capitale pour tout distributeur, qui plus est pour Delhaize, dont le chiffre d’affaires a souffert suite aux diverses actions de grève de ces dernières semaines.


Selon le syndicat chrétien CSC, la direction envisagerait l’utilisation de dépôts secrets, afin d’assurer, si nécessaire,  l’approvisionnement des magasins durant la période de fin d’année. Un plan d’urgence aurait été mis au point à cet effet.


« De tels plans d’urgence ne sont pas inhabituels », explique Gino Van Ossel, professeur à la Vlerick Business School. « La seule particularité dans ce cas-ci  est que ce plan d’urgence est mis en place dans un contexte syndical, étant donné que les syndicats ces dernières semaines ont régulièrement paralysé les centres de distribution de l’entreprise et ont ainsi empêché l’approvisionnement des magasins. »


Les retailers doivent chercher des solutions

Van Ossel : « Lorsque les centres de distribution pour l’une au l’autre raison sont hors service, les retailers doivent chercher des alternatives. Ils peuvent par exemple conclure un accord avec les fabricants pour qu’ils livrent les magasins en direct ou encore faire appel à des entrepôts et des sociétés de transport qui travaillent pour des tiers. »


Les accords dans le cadre de tels plans d’urgence sont en général conclus de manière tacite. Les entreprises concernées ont également d’autres obligations et ne  souhaitent pas se mettre en danger en se laissant entrainer dans un conflit social.


L’approvisionnement alternatif comme moyen de pression lors des négociations

« Dans ce cas-ci la question est de savoir si l’on souhaite effectivement avoir recours à ces alternatives ou si l’on veut s’en servir comme moyen de pression dans le processus de négociation. Pour l’instant les syndicats sont en position de force. Ils savent que la période de Noël, ô combien importante pour le distributeur, approche. Mais la direction pourrait très bien riposter en menaçant d’avoir recours à des canaux d’approvisionnement alternatifs. »


Selon  Van Ossel, il est grand temps de solutionner le conflit social, car la période d’approvisionnement pour les fêtes de fin d’année approche à grands pas. « Les supermarchés ne peuvent se permettre d’attendre jusqu’à fin décembre. S’ils ne saisissent pas cette occasion, il sera trop tard. Le conflit aboutira dans une impasse et personne n’y gagnera. »


Entretemps les commerçants indépendants du réseau Delhaize, faute d’avoir pu être approvisionnés par Delhaize, ont eu recours à d’autres canaux pour remplir leurs rayons. « La chaîne a tout intérêt à solutionner ce problème de manière commerciale en considérant l’approvisionnement de ses affiliés par eux-mêmes comme un cas de force majeur et à ne pas entreprendre de démarches juridiques à ce sujet », estime Van Ossel.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Nouveau CEO pour Nestlé Belgilux

23/11/2017

Nestlé a annoncé avoir désigné Michel Mersch comme nouveau CEO de Nestlé Belgilux. Il succède à Alexander von Maillot, qui occupera une nouvelle fonction au siège principal en Suisse.

Rémy Cointreau : forte croissance grâce à la demande accrue de cognac de luxe en Asie

23/11/2017

Au premier semestre de son exercice décalé, le groupe français de spiritueux Rémy Cointreau a enregistré d’excellents résultats. Son cognac de luxe s’est particulièrement bien vendu, surtout en Chine, au Japon et à Singapour.

Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize investit dans la start-up YouMeal

23/11/2017

YouMeal, une start-up qui aide les exploitations de restaurants à informer leurs clients de la composition de leurs plats, a levé 800.000 euros. L’un des investisseurs est Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize et actuellement président du COIB.

Hausse des ventes en ligne dans le secteur FMCG

22/11/2017

Les courses online sont en hausse de 30%, alors que le marché dans son ensemble n’a progressé que de 1,3%. Actuellement l’e-commerce représente 4,6% dans le segment FMCG. D’ici 2025 ce pourcentage devrait atteindre 10%, soit 145 milliards d’euros.

Nestlé envisage la reprise de Hain Celestial

22/11/2017

Nestlé serait intéressé par la reprise de Hain Celestial, une entreprise alimentaire américaine spécialisée dans la production d’aliments naturels et végétariens. La valeur de l’entreprise est estimée à 3,5 milliards d’euros.

L’Ecosse réalise une première : un prix plancher pour l’alcool

21/11/2017

L’Ecosse réalise une première mondiale : enfin la région a obtenu la permission d’installer un prix plancher pour l’alcool. La loi avait déjà été passé en 2012, mais a été bloqué depuis par des distillateurs de whisky. 

Back to top