« Delhaize souhaite céder deux enseignes américaines »

« Delhaize souhaite céder deux enseignes américaines »

Le groupe belge Delhaize envisagerait de céder deux de ses six formules de supermarchés américaines, Harveys et Sweetbay. Lors de la dernière assemblée générale des actionnaires, le PDG sortant Pierre-Olivier Beckers n’a voulu faire aucun commentaire à ce sujet.

Sweetbay et Harveys à vendre

Visiblement Delhaize fait le grand nettoyage de sa branche américaine. Sous la direction de Roland Smith, le distributeur avait déjà considérablement réduit les bonus du haut management et renforcé les marges bénéficiaires. Par ailleurs en début d’année plus de 30 magasins (déficitaires) de Sweetbay ont fermé leurs portes.


Selon Reuters, Delhaize voudrait à présent se défaire entièrement de la chaîne Sweetbay, tout comme de l’enseigne Harveys. Le groupe aurait fait appel à la banque Lazard, afin de rechercher d’éventuels acheteurs.


Les deux enseignes américaines sont relativement modestes : Harveys compte 73 supermarchés dans les états de Géorgie, Caroline du Sud et Floride et se concentre sur les produits frais et régionaux. L’année dernière Sweetbay exploitait 105 magasins en Floride, axés principalement sur la communauté hispanique de la région.


Lors de l’assemblée générale des actionnaires ce jeudi, Pierre-Olivier Beckers n’a ni démenti, ni confirmé ces rumeurs : « En début d’année nous avons fermé une trentaine de magasins aux USA et nous examinons s’il est nécessaire de fermer d’autres supermarchés. »


« Delhaize, un groupe intégré »

Lors de cette réunion, qui pour Beckers fut en même temps l’occasion de faire ses adieux, le groupe a indiqué que les recherches d’un nouveau CEO se poursuivaient. Il y aurait apparemment trois candidats internes, mais le distributeur n’exclut pas les candidatures externes.


Pierre-Olivier Beckers, après 15 ans à la tête du groupe Delhaize, a été salué pour ses services rendus. « J’ai commis des erreurs, mais ne rien entreprendre aurait été pire. J’ai fait de Delhaize un groupe intégré, ce qui pour moi est l’essentiel », a-t-il conclu.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Une question d’indigestion

17/11/2017

Dans certains quartiers généraux la tension monte a vue d’œil, mais pour les gourmets la semaine s’est plutôt bien déroulée. Vous avez raté quelque chose ? Voici le résumé hebdomadaire joyeusement gratiné de RetailDetail Food !

« De gardienne d’enfants à commerçante »

17/11/2017

Marieke Vermeire exploite le Carrefour Express de la Luikersteenweg à Hasselt aux côtés de son mari. « Le hasard a voulu que Carrefour recherche des franchisés pour exploiter ce magasin juste au moment où nous envisagions de nous lancer. »

RetailDetail Food #25 est disponible en ligne

17/11/2017

Comment les commerçants gèrent-ils les clients agressifs en magasin ? Voilà l’un des thèmes abordés dans le 25ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé des exploitants de supermarchés.

Le CEO d’Alpro, Bernard Deryckere, démissionne

16/11/2017

Bernard Deryckere, l’architecte du succès international de l’entreprise de produits laitiers belge Alpro, démissionne après 16 années passées au sein de l’entreprise. Des différends avec le nouveau propriétaire Danone seraient à l’origine de ce départ.

Tesco obtient le feu vert pour « la fusion de l’année » avec Booker

15/11/2017

Ça bouge dans le retail au Royaume-Uni : après l’absorbation de Nisa par Co-op, le leader du marché Tesco va lui aussi augmenter sa part de marché en rachetant le grossiste Booker pour la modique somme de 4,52 milliards d’euros !

L’Inde, terre promise pour les pommes et les poires belges

14/11/2017

Les fruiticulteurs belges s’en vont conquérir l’Inde : pour l’instant ce pays est déjà le principal marché d’exportation hors Europe pour les pommes belges et les poires belges y sont également fortement promues. 

Back to top