« Delhaize souhaite céder deux enseignes américaines » | RetailDetail

« Delhaize souhaite céder deux enseignes américaines »

« Delhaize souhaite céder deux enseignes américaines »

Le groupe belge Delhaize envisagerait de céder deux de ses six formules de supermarchés américaines, Harveys et Sweetbay. Lors de la dernière assemblée générale des actionnaires, le PDG sortant Pierre-Olivier Beckers n’a voulu faire aucun commentaire à ce sujet.

Sweetbay et Harveys à vendre

Visiblement Delhaize fait le grand nettoyage de sa branche américaine. Sous la direction de Roland Smith, le distributeur avait déjà considérablement réduit les bonus du haut management et renforcé les marges bénéficiaires. Par ailleurs en début d’année plus de 30 magasins (déficitaires) de Sweetbay ont fermé leurs portes.


Selon Reuters, Delhaize voudrait à présent se défaire entièrement de la chaîne Sweetbay, tout comme de l’enseigne Harveys. Le groupe aurait fait appel à la banque Lazard, afin de rechercher d’éventuels acheteurs.


Les deux enseignes américaines sont relativement modestes : Harveys compte 73 supermarchés dans les états de Géorgie, Caroline du Sud et Floride et se concentre sur les produits frais et régionaux. L’année dernière Sweetbay exploitait 105 magasins en Floride, axés principalement sur la communauté hispanique de la région.


Lors de l’assemblée générale des actionnaires ce jeudi, Pierre-Olivier Beckers n’a ni démenti, ni confirmé ces rumeurs : « En début d’année nous avons fermé une trentaine de magasins aux USA et nous examinons s’il est nécessaire de fermer d’autres supermarchés. »


« Delhaize, un groupe intégré »

Lors de cette réunion, qui pour Beckers fut en même temps l’occasion de faire ses adieux, le groupe a indiqué que les recherches d’un nouveau CEO se poursuivaient. Il y aurait apparemment trois candidats internes, mais le distributeur n’exclut pas les candidatures externes.


Pierre-Olivier Beckers, après 15 ans à la tête du groupe Delhaize, a été salué pour ses services rendus. « J’ai commis des erreurs, mais ne rien entreprendre aurait été pire. J’ai fait de Delhaize un groupe intégré, ce qui pour moi est l’essentiel », a-t-il conclu.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Un potentiel de croissance considérable pour les discounters en Europe de l’Ouest

16/07/2018

Malgré une surenchère sur de nombreux marchés européens, les discounters prévoient dix millions de m² supplémentaires de surface de vente sur le continent d’ici 2023. LZ Retailytics estime qu’il existe également de bonnes opportunités de croissance sur des marchés dits saturés comme l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Greenyard en difficultés suite à une contamination à la listéria

16/07/2018

Le producteur de légumes Greenyard est sous pression suite à une contamination à la listéria dans son usine hongroise. L’entreprise affirme prendre toutes les mesures nécessaires, mais le cours boursier est en chute libre.

Un premier magasin OKay avec point de collecte Collect&Go ouvre ses portes à Heusden

16/07/2018

OKay, le supermarché de quartier de Colruyt Group, ouvre sa première filiale avec point de collecte Collect&Go à Heusden. Le nouveau point de vente teste le service de collecte qui, en cas de succès, sera déployé dans d’autres magasins OKay.

Carrefour fait un effort pour les salariés prépensionnés

16/07/2018

Dans le cadre du plan de transformation, Carrefour Belgium prévoit une prime supplémentaire pouvant aller jusqu’à 500 euros pour les travailleurs bénéficiant du RCC qui suivent une formation à un métier en pénurie.

Delhaize met fin à la collaboration avec les partenaires de la Carte Plus

12/07/2018

Les clients de Delhaize ne pourront plus accumuler autant de points avec leur Carte Plus car la collaboration avec les autres retailers permettant aux clients de récolter des points et d’échanger des bons (DI, Planet Parfum, Q8 et Tom&Co) prend fin.

Starbucks souhaite se débarrasser des pailles en plastique

12/07/2018

La chaîne de café américaine Starbucks interdira les pailles en plastique dès 2020. Un petit pas pour les fans de café, mais un grand pas pour l’environnement puisque le géant du café utilise près d’un milliard de pailles par an dans le monde entier.