« Delhaize souhaite céder deux enseignes américaines » | RetailDetail

« Delhaize souhaite céder deux enseignes américaines »

« Delhaize souhaite céder deux enseignes américaines »

Le groupe belge Delhaize envisagerait de céder deux de ses six formules de supermarchés américaines, Harveys et Sweetbay. Lors de la dernière assemblée générale des actionnaires, le PDG sortant Pierre-Olivier Beckers n’a voulu faire aucun commentaire à ce sujet.

Sweetbay et Harveys à vendre

Visiblement Delhaize fait le grand nettoyage de sa branche américaine. Sous la direction de Roland Smith, le distributeur avait déjà considérablement réduit les bonus du haut management et renforcé les marges bénéficiaires. Par ailleurs en début d’année plus de 30 magasins (déficitaires) de Sweetbay ont fermé leurs portes.


Selon Reuters, Delhaize voudrait à présent se défaire entièrement de la chaîne Sweetbay, tout comme de l’enseigne Harveys. Le groupe aurait fait appel à la banque Lazard, afin de rechercher d’éventuels acheteurs.


Les deux enseignes américaines sont relativement modestes : Harveys compte 73 supermarchés dans les états de Géorgie, Caroline du Sud et Floride et se concentre sur les produits frais et régionaux. L’année dernière Sweetbay exploitait 105 magasins en Floride, axés principalement sur la communauté hispanique de la région.


Lors de l’assemblée générale des actionnaires ce jeudi, Pierre-Olivier Beckers n’a ni démenti, ni confirmé ces rumeurs : « En début d’année nous avons fermé une trentaine de magasins aux USA et nous examinons s’il est nécessaire de fermer d’autres supermarchés. »


« Delhaize, un groupe intégré »

Lors de cette réunion, qui pour Beckers fut en même temps l’occasion de faire ses adieux, le groupe a indiqué que les recherches d’un nouveau CEO se poursuivaient. Il y aurait apparemment trois candidats internes, mais le distributeur n’exclut pas les candidatures externes.


Pierre-Olivier Beckers, après 15 ans à la tête du groupe Delhaize, a été salué pour ses services rendus. « J’ai commis des erreurs, mais ne rien entreprendre aurait été pire. J’ai fait de Delhaize un groupe intégré, ce qui pour moi est l’essentiel », a-t-il conclu.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Par ici les friandises !

18/05/2018

Comment Colruyt parvient à rester si bon marché, que manigance Albert Heijn dans son rayon frais, pourquoi Delhaize mise sur le sans gluten et quelle est cette folle ambiance chez Aldi? Réponse dans le résumé hebdomadaire de RetailDetail Food.

Holland & Barrett envisage l’ouverture de magasins végans

17/05/2018

La chaîne britannique Holland & Barrett (anciennement Essenza au Benelux), spécialisée dans les produits de santé, projette l’ouverture de magasins entièrement végans. Une tendance que doit suivre l’enseigne, estime le CEO Peter Aldis.

Analyse : Six raisons pour lesquelles les grandes marques sont sous pression

17/05/2018

Les marques mondiales subissent de plus en plus la concurrence de petits acteurs locaux. Selon certains observateurs, l’âge d’or des marques est révolu. Une conclusion un peu prématurée peut-être, mais quelques tendances s’ébauchent néanmoins.

Coca-Cola reste la marque mondiale favorite, tandis que les marques locales gagnent du terrain

17/05/2018

Coca-Cola, Colgate et Maggi sont les marques FMCG les plus populaires au monde, selon le dernier rapport de Kantar Worldpanel. Néanmoins les marques locales grignotent des parts de marché aux grands acteurs.

« Dans la catégorie des snacks la consommation est élastique » (Yannick Engelen, Mondelez)

17/05/2018

Dans les catégories impulsives comme les snacks ce ne sont pas tant les promotions qui assurent une croissance durable, mais plutôt une approche trade marketing judicieuse où fabricants et retailers se fixent les bonnes priorités, estime Mondelez.

Réduction supplémentaire chez Whole Foods pour les membres d’Amazon Prime

17/05/2018

Désormais les membres Amazon Prime bénéficient d’une réduction de 10% sur de nombreux produits chez Whole Foods, la chaîne de supermarchés rachetée l’an dernier par l’e-tailer américain. Les experts voient dans ce rapprochement une double stratégie.