« Des calamars à base d’anus de porc », dixit une parlementaire néerlandaise | RetailDetail

« Des calamars à base d’anus de porc », dixit une parlementaire néerlandaise

« Des calamars à base d’anus de porc », dixit une parlementaire néerlandaise

« Les calamars, je n’en mange plus qu’au littoral. Ces rondelles de poulpe frit semblent être régulièrement préparées à base d’anus de porc ». Voilà l’affirmation pour le moins choquante émise par Esther de Lange, politicienne néerlandaise et rapporteur de fraude alimentaire au Parlement européen.

La fraude alimentaire, « un problème structurel et croissant »

Ce qui a longtemps été considéré comme un mythe, semble pourtant contenir un fond de vérité, affirme la politicienne néerlandaise : parfois les calamars ne sont pas des rondelles de poulpe, mais des anus de porc. Esther de Lange est convaincue que les divers scandales alimentaires de ces dernières années (la viande de cheval dans des lasagnes de bœuf, des œufs soi-disant bio, … etc.) ne sont pas des incidents isolés.


Une étude du Parlement européen démontre que la fraude alimentaire constitue un problème structurel et croissant en UE. L’huile d’olive serait le produit le plus concerné par ces fraudes, suivie par le poisson et les produits biologiques. Aux top-10 des aliments les plus problématiques figurent également le miel, les épices et le vin.


Crime organisé, souvent impuni

La fraude alimentaire est une activité très lucrative, qui prend souvent la forme de crime organisé. « Cela rend le problème de la fraude alimentaire encore plus préoccupant, outre les risques qu’elle représente pour le consommateur », souligne Esther de Lange dans le journal néerlandais BN De Stem. Pourtant le but  de la politicienne n’est pas de semer la panique : « Un Européen court 260 fois plus de risques de mourir d’une grippe que d’un aliment frauduleux. »

 

Selon de Lange les possibilités de saisir les fraudeurs sont trop limitées : « Bien que la chaîne alimentaire soit internationale, les contrôles se limitent généralement au niveau national. La lutte contre la fraude alimentaire est lacunaire. Les sanctions actuelles ne sont guère dissuasives, car les amendes sont souvent inférieures aux gains que génère la fraude ». Par ailleurs « les investigations sont bien trop timides. Les inspecteurs devraient travailler comme des agents de police. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carrefour Belgique franchit le cap des 300 Express

24/04/2018

Demain soir, Carrefour fête l’inauguration de son 300ème Express en Belgique, le 92ème en région bruxelloise. Il s’agit d’un jalon d’autant plus important que ce nouvel Express Froissart redéfinit le concept de magasin destiné à une clientèle de passage.

Nestlé a perdu les quatre doigts KitKat

23/04/2018

La forme des ‘quatre doigts’ de la barre chocolatée KitKat n’est pas assez emblématique pour en donner le droit exclusif à Nestlé.  La Cour de justice européenne met ainsi fin à une longue bataille juridique entre KitKat et Leo

Filet Pur : Des poses torrides dans le rayon des produits frais

20/04/2018

Les experts météorologiques de RetailDetail Food prévoient déjà un été torride pour le secteur des FMCG.  Pourquoi ?  C’est ce que dévoile sans détours notre aperçu hebdomadaire sérieusement épicé.

L’UE vote une loi pour de meilleurs labels bio

20/04/2018

Le Parlement européen a adopté une loi règlementant le secteur bio de manière plus stricte, mais aussi plus juste et plus claire.  C’est notamment via un label bio et des règles d’importation que l’Europe veut soutenir la production bio nationale.

Heineken et Bavaria cherchent leur bonheur hors Europe

19/04/2018

Les groupes brassicoles Heineken et Bavaria enregistrent des chiffres de vente en hausse sur un marché européen de la bière pourtant en difficulté.  Bavaria a réalisé un CA record l’an dernier, tandis que le volume de Heineken a augmenté de 4,3% au trimestre précédent.

Danone enregistre la plus forte croissance de chiffre d'affaires comparable en 5 ans

19/04/2018

Le géant français de l’alimentation Danone a connu un excellent premier trimestre.  Le chiffre d’affaires a progressé de 4,9% sur base comparable, soit la meilleure performance de ces cinq dernières années.