« En cas de fusion entre Ahold et Delhaize, Frans Muller sera le CEO »

« En cas de fusion entre Ahold et Delhaize, Frans Muller sera le CEO »

Si la fusion entre Delhaize et Ahold devait se faire, les prix en Belgique diminueront et la qualité aux Pays-Bas s’améliorera, affirme la Rabobank. Et selon Petercam, Frans Muller deviendra CEO de l’entreprise fusionnée et Dick Boer président.

Prix plus bas, meilleure qualité

« A l’avenir le consommateur payera moins cher pour une meilleure expérience en magasin », lit-on dans un rapport d’analyse de la banque néerlandaise Rabo, que le journal De Standaard a pu consulter.


« L’atout de cette fusion, selon la Rabobank, est la combinaison entre les prix d’achat plus avantageux d’Albert Heijn et la meilleure qualité de Delhaize. Aux Pays-Bas, Albert Heijn a la réputation d’être un supermarché cher (un peu comme Delhaize en Belgique), mais cette perception des prix pourrait s’améliorer en proposant la qualité Delhaize dans les rayons », résume De Standaard. « En Belgique les prix diminueraient. Selon la Rabobank, Albert Heijn achète 10% moins cher aux Pays-Bas que Delhaize en Belgique. »


Ahold approvisionne les magasins belges d’Albert Heijn depuis Tilburg aux Pays-Bas. La Rabobank s’attend donc à ce que l’entité fusionnée puisse faire de même à plus grande échelle pour Delhaize : les Pays-Bas bénéficient de « contrats de travail plus flexibles », et de « salaires plus bas », parce qu’il y a « davantage de jobs d’étudiants », et de plus « l’appareil logistique d’Albert Heijn est plus efficace ». En théorie le groupe pourrait également contourner l’interdiction belge de vendre à perte et pourrait réaliser de sérieuses synergies au niveau des marques maison, toujours selon la Rabobank.


« Pourtant il est étonnant que la Rabobank n’estime qu’à 120 millions d’euros les avantages d’achat en Belgique, ce qui revient à moins de 0,3% du chiffre d’affaires de Delhaize Belgique », conclut De Standaard. « Cette amélioration ne suffira pas à ramener Delhaize Belgique à son niveau de rentabilité de 2011. Et il faudra attendre de voir dans quelle mesure les avantages de cette fusion  profiteront aux actionnaires. »


« Delhaize fournit le CEO, Ahold le président »

La société de bourse Petercam s’est elle aussi penchée sur cette éventuelle fusion. Les analystes se sont interrogés sur la composition du management de la nouvelle entreprise fusionnée. Selon Petercam, Frans Muller, le Hollandais qui depuis 2013 est à la tête de Delhaize, deviendrait le nouveau CEO, alors que l’actuel CEO d’Ahold, Dick Boer, deviendrait président du conseil d’administration.


Les analystes ont-ils vu juste ? Nous le saurons peut-être bientôt, car selon certaines sources proches du dossier, la fusion entre Ahold et Delhaize pourrait être bouclée encore ce mois-ci.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


FrieslandCampina se sépare de sa division jus de fruits

17/08/2017

Le groupe de produits laitiers FrieslandCampina a cédé sa division de jus de fruits – dont fait partie notamment la marque Appelsientje – à la société d’investissement néerlandaise Standard Investment.

Dick Boer : « Delhaize perdra un peu de sa liberté »

17/08/2017

Un an après la fusion entre Ahold et Delhaize, le CEO Dick Boer revient sur l’année écoulée. « Nous avons accompli énormément de choses », confie-t-il au journal néerlandais FD, mais « Delhaize perdra un peu de sa liberté. »

Carlsberg augmente son CA, malgré la baisse des volumes

16/08/2017

Durant la première moitié de l’année le CA du brasseur danois Carlsberg a progressé de 2% à 31,8 milliards de couronnes (4,3 milliards d’euros). Cette croissance s’explique par l’augmentation des ventes de bières plus chères, comme la Grimbergen.

Les pertes continuent de s’accumuler chez HelloFresh

14/08/2017

Malgré une hausse spectaculaire du chiffre d’affaires durant les six premiers mois de l’année,  les pertes du livreur de box repas HelloFresh continuent d’augmenter.

La glace italienne, leader du marché en Europe

11/08/2017

Qui dit cuisine italienne pense inévitablement aux pâtes et aux pizzas, mais les Italiens jouissent également d’une solide réputation pour leurs glaces. Au niveau de la producton ils sont leader du marché européen. 

Le personnel du magasin Albert Heijn à Anvers malade d’inquiétude

11/08/2017

La moitié du personnel du supermarché Albert Heijn à la Groenplaats à Anvers est malade ou absent en raison de l’inquiétude qui règne concernant l’avenir du magasin. Celui-ci doit être cédé suite à la fusion, mais il ne trouve pas acquéreur.

Back to top