« La moitié des supermarchés proposent de fausses promotions » | RetailDetail

« La moitié des supermarchés proposent de fausses promotions »

« La moitié des supermarchés proposent de fausses promotions »

Selon une étude du SPF Finances, environ la moitié des supermarchés proposent de fausses promotions. Les produits sont présentés comme étant meilleur marché, alors qu’en réalité ils ne le sont pas.

« Le consommateur est trompé »

L’étude du SPF Finances révèle notamment que souvent les paquets familiaux ne sont pas moins chers et que même les promotions ‘1+1 gratuit’ ne sont pas nécessairement plus avantageuses. Ainsi dans 5 chaînes de supermarchés il s’est avéré plus intéressant d’acheter les produits séparément, plutôt que dans de grands conditionnement.


« Un autre exemple de fausse promotion consiste à afficher une réduction, sans mentionner un prix de référence. Le consommateur ne peut donc pas déterminer sur quel montant la réduction est basée », indique Chantal De Pauw du SPF. « Les fameux ‘family packs’ donnent l’impression que le client bénéficie d’une réduction parce qu’il achète par grande quantité, mais ce n’est malheureusement pas toujours le cas. »


L’étude a analysé les prix de onze chaînes de grande distribution. Seules six d’entre elles étaient en règle. Les cinq autres risquent une amende pouvant atteindre 60.000 euros, car il est illégal de tromper les clients de cette manière, affirme le SPF.


Comeos indigné par le « procès public »

La fédération du commerce et des services Comeos est indignée par les méthodes du SPF Finance et estime qu’il est inadmissible que le procès des supermarchés se fasse de cette manière dans les médias. « Cette étude n’a pas encore été transmise au secteur concerné », indique Comeos dans un communiqué de presse. « On ne sait même pas quelles sortes d’infractions ont été commises, ni combien, ni quelles enseignes sont visées. Pourtant le  fonctionnaire du SPF ne mâchent pas ses mots en disant que ‘les supermarchés trompent leurs clients’. »


 « Si des erreurs sont commises, elles doivent être rectifiées immédiatement. C’est le cas en magasin lorsque le client remarque l’erreur et suite à des contrôles de l’Inspection économique. Dans le cas présent nous n’avons pas cette possibilité : notre procès se fait à la radio et à la télévision, sans que nous ayons l’occasion de nous défendre. C’est lamentable », déplore Dominique Michel, administrateur délégué de Comeos.


« Dans notre secteur, il y a constamment des milliers de promotions, de modifications de prix ou de réductions. Une erreur peut donc de temps en temps être commise, mais cela me semble un minimum que nous puissions rectifier ces erreurs, sans être d’emblée cloué au pilori par un fonctionnaire. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


The Belgian Chocolate House ouvre son premier magasin urbain belge

19/07/2018

The Belgian Chocolate House (le plus grand retailer chocolatier au monde avec pas moins de 1.000 de tonnes de chocolat par an) ouvre sa première boutique située dans une rue commerçante belge. Les clients peuvent également y consommer sur place.

Carrefour lance le personal shopper et la livraison en 90 minutes

19/07/2018

La chaîne de supermarchés Carrefour innove. Un personal shopper choisit vos produits, un triporteur les livre à domicile dans les 90 minutes. « Les retailers doivent se différencier au niveau du service, ce n’est que le début », explique Jorg Snoek, fondateur de RetailDetail.

Le ministre Peeters approuve finalement le plan de prépension chez Carrefour

18/07/2018

Comme prévu, le ministre de l’économie Kris Peeters a approuvé le plan de restructuration de Carrefour, y compris le plan de prépension. Le ministre a déclaré qu’il préférait la sécurité des travailleurs à la lutte contre « un mauvais signal ».

Illy est courtisé par Douwe Egberts et Nestlé

18/07/2018

Pour l’instant, la fin des mouvements de consolidation dans le secteur du café n’est pas en vue. Tant JAB que Nestlé s’intéressent à l’entreprise italienne Illycaffè, mais il n’est pas certain que la famille veuille vendre la société.

La viande in vitro dans les magasins dès 2021 ?

18/07/2018

La commercialisation de la viande in vitro accomplit de grandes avancées. Le pionnier Mosa Meat a levé 7,5 millions d’euros pour construire une usine qui mettra sur le marché un produit abordable d’ici trois ans.

Aldi mise sur l’énergie renouvelable

17/07/2018

Aldi Nord vient de publier une ambitieuse politique climatique internationale. Le retailer veut réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40% d’ici 2021 et révèle quelques chiffres révélateurs dans son second rapport de développement durable.