« Le biscuit Olé d’Aldi est identique au biscuit Leo » | RetailDetail

« Le biscuit Olé d’Aldi est identique au biscuit Leo »

« Le biscuit Olé d’Aldi est identique au biscuit Leo »

Le biscuit chocolaté Olé d’Aldi est identiquement le même que le célèbre biscuit Leo. Seul le prix diffère : le premier coûte moins de la moitié du  deuxième. C’est ce qu’a constaté le programme de la VRT ‘Voor hetzelfde geld’. Le producteur Mondelèz a uniquement voulu confirmer que les deux biscuits étaient effectivement fabriqués dans la même usine.

Les langues des ouvriers se délient

Le programme de télévision ‘Voor hetzelfde geld’ (Pour le même prix) s’est rendu aux portes de l’usine Leo à Herentals en demandant au personnel s’il y avait réellement une différence entre le biscuit Leo et Olé. « Ils sont exactement pareils, sauf qu’ils ont un emballage différent », avouait l’un d’eux. Une collègue féminine ajoutait : « C’est la même chose. Ils sortent de la même ligne de production. »


En regardant l’emballage de plus près, on remarquera que les ingrédients pour Olé et Leo sont identiques et sont mentionnés dans le même ordre sur les deux emballages. « C’est à cause du consommateur que de telles pratiques se maintiennent, car nous accordons plus d’importance à l’image du produit qu’à son goût », estime le reporter Thomas Vanderveken.


La recette est un secret d’entreprise

« Effectivement les deux produits sont fabriqués dans la même usine », confirme Annick Verdegem, porte-parole du producteur Modelèz, « et tous deux répondent aux mêmes normes de qualité, mais je ne peux vous dire si la composition est la même. »


Selon la liste d’ingrédients mentionnés sur l’emballage il semblerait que oui. « Mais la quantité de chaque ingrédient est-elle identique ? L’emballage ne le mentionne pas et moi-même je l’ignore. La recette de Leo est un secret d’entreprise de Milka, tout comme la recette d’Olé appartient à Aldi. Nous ne communiquons aucun détail à ce sujet ni pour l’un, ni pour l’autre. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Des produits pour bébés viennent élargir l’assortiment de marques distributeur chez Lidl

19/04/2018

Lidl peut tout doucement échanger son rôle de discounter contre celui de retailer complet.  La chaîne de supermarchés lance sa propre gamme de produits pour bébés de marques distributeur Lupilu et Cien, déjà fortement appréciées par la clientèle.

Unilever affecté par la faiblesse du dollar

19/04/2018

 

Unilever a vu son chiffre d’affaires baisser de plus de 5% suite aux effets de change négatifs.  Sans cet impact, le chiffre d’affaires du groupe de produits alimentaires et de soins personnels aurait progressé de 3,4%.

Greenyard se charge de la logistique des produits frais pour les magasins Carrefour indépendants

19/04/2018

Une collaboration exclusive entre Carrefour Belgium et le fournisseur de produits frais Greenyard a pour but d’élever le niveau de l’offre de produits frais dans les points de vente de plus petite taille.

Delhaize lance un label alimentaire et distribue des fruits gratuits

18/04/2018

Afin de promouvoir un régime alimentaire plus équilibré, Delhaize ambitionne le lancement d’un label affichant clairement la qualité nutritionnelle d’un produit.

Le conflit sur les prix opposant Nestlé à Colruyt, Edeka et Intermarché touche-t-il à sa fin ?

17/04/2018

Colruyt, Edeka et Intermarché semblent se rapprocher d’un accord dans le conflit sur les prix qui les oppose à Nestlé : dans une nouvelle proposition le géant suisse fait des concessions. Entretemps les stocks des retailers commencent à s’épuiser.

Carrefour et E.Leclerc se lancent dans la course aux points de retrait urbains

17/04/2018

La lutte concurrentielle sur le marché du e-commerce français semble avoir entamé une nouvelle phase. Tant Carrefour que E.Leclerc ouvrent des points de retrait destinés aux piétons dans les centres-villes, appelés ‘drives piétons’.