« Le café, nous n’en buvons pas moins, mais autrement »

"Koffie: niet minder, maar anders"

Ces dernières années la Belgique importe moins de café. Cela ne signifie pas pour autant que nous en buvons moins, mais notre manière d’en consommer a changé.


Le thermos est dépassé

Entre 2014 et 2018 la quantité de café importé en Belgique a chuté de manière spectaculaire, de 46 millions de kilos à 34 millions de kilos. C’est ce qui ressort des chiffres du SPF Finances. Pourtant ce recul n’indique pas nécessairement une baisse de consommation : « La manière dont nous buvons du café a changé », explique Wim Claes de l’Union Royale des Torréfacteurs de Café à la VRT.


Selon Claes, il y a deux raisons à cette baisse : moins de gaspillage et la montée des dosettes et capsules. Ainsi actuellement les autorités flamandes utilisent 20% de café en moins, parce que tout le monde se sert des distributeurs automatiques. Dans le passé le café était distribué avec des thermos qui engendraient plus de gaspillage, car en fin de journée il y avait souvent des restes qu’il fallait jeter.


La deuxième raison est la popularité grandissante des dosettes et capsules de café, comme par exemple Senseo. Une tendance que perçoivent également les chaînes de supermarchés Lidl et Delhaize, où la vente de café moulu est en baisse depuis un certain temps, et ce au profit des dosettes et capsules. En outre, comparé aux filtres en plastique ces dosettes et capsules sont nettement plus économiques, car elles nécessitent moins de café. « C’est plus efficace et en plus le café se conserve mieux », précise Claes.
 

Tags: