« Les magasins fermiers doivent communiquer mieux et davantage »

« Les magasins fermiers doivent communiquer mieux et davantage »

Les magasins fermiers obtiennent d’excellents scores pour l’ accueil et le service, mais au niveau de la communication il y a encore du pain sur la planche. C’est ce qu’a conclu Inagro (basé en Flandre-Occidentale), centre d’étude et de conseils pour l’agriculture et horticulture, qui au printemps de cette année a envoyé 3 clients mystères dans 48 magasins vendant des produits fermiers en Flandre Occidentale (25) en Wallonie (11) et dans le département français du Nord Pas-de Calais (12).

Evaluation approfondie

Les 48 magasins fermiers ont été évalués sur 53 critères, regroupés sous 5 thèmes : accessibilité, implantation du magasin dans la ferme, atmosphère et propreté du magasin, accueil et service, gamme de produits.


Les heures d’ouverture assez larges, la facilité d’accès physique des magasins et l’indication du magasin au sein de  la ferme ont été jugés positifs. C’est valable également pour la propreté du magasin et de la ferme et l’amabilité de l’accueil. La gamme des produits est en général décrite comme « plus large que prévue» et l’offre supplémentaire de produits régionaux est très appréciée.

 

Points à améliorer

Bien entendu, certains aspects peuvent être améliorés, selon Inagro. Bien que les heures d’ouvertures soient assez larges, les horaires sont en général peu réguliers, d’où la difficulté à les retenir pour les consommateurs. La signalisation de l’itinéraire à suivre elle non plus n’est pas encore optimale, d’autant plus que la plupart des magasins fermiers se situent  le long de petites routes rurales pas toujours faciles à repérer. Les clients mystères aimeraient également davantage découvrir les activités agricoles au sein de la ferme.

« Du champ à l’assiette du consommateur »

Le conseil d’Inagro est donc clair et net : “Communiquer mieux et davantage”. Les magasins de la ferme doivent  raconter l’histoire et le parcours de leurs produits du champ jusqu’à  l’assiette du consommateur , faire découvrir aux clients l’authenticité de leurs produits. Cette communication peut se faire  de différentes manières :  par mail, via des dépliants, ou tout simplement par une explication enthousiaste sur place, en exposant des photos dans le magasin, en organisant des dégustations et autres activités.


Selon VLAM  (Office flamand d’Agro-Marketing) fin novembre la Flandre comptait 238 points de vente reconnus de produits fermiers.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Fermeture d’Albert Heijn à Louvain

26/04/2017

Le point de vente d’Albert Heijn sur la Engels Plein à Louvain ferme ses portes. D’ici quelques semaines le magasin rouvrira, mais cette fois sous l’étendard de l’enseigne allemande Lidl.

Les coûts pèsent sur le bénéfice de Coca-Cola

25/04/2017

Au premier trimestre 2017 le fabricant de boissons rafraîchissantes Coca-Cola a généré moins de bénéfice que l’année auparavant. De plus le chiffre d’affaires est à nouveau en recul, et ce pour le huitième trimestre consécutif.

Ikea envisage le lancement de restaurants individuels

24/04/2017

Vu le succès grandissant des restaurants Ikea dans les magasins de la chaîne, le géant suédois envisage l'ouverture de restaurants individuels. Ikea Food est l'un des segments qui connaît la plus forte croissance au sein du groupe.

Filet Pur : Ce n’est qu’une suggestion, Jef

21/04/2017

Certains retailers ont trop d’argent, mais manquent d’idées marketing. L’Asie a un problème d’alcool et vous devriez vraiment manger plus de légumes. Voilà un petit échantillon de ce que vous propose RetailDetail Food dans sa joyeuse rubrique hebdomadaire.

Danone aux prises avec des volumes en baisse

21/04/2017

Le chiffre d’affaires de l’entreprise alimentaire Danone a grimpé de 3% au cours du premier trimestre 2017, alors que le volume a enregistré un recul de 2,6%.  C’est principalement la vente de produits laitiers qui a été décevante.

Konings reprend une usine française de Bacardi

21/04/2017

Le fabricant de boissons Konings a racheté une usine de son concurrent Bacardi-Martini.  Dès le 1er janvier, l’établissement situé à Beaucaire, ainsi que ses 72 collaborateurs, seront aux mains de l’entreprise belge.

Back to top