« Les magasins fermiers doivent communiquer mieux et davantage » | RetailDetail

« Les magasins fermiers doivent communiquer mieux et davantage »

« Les magasins fermiers doivent communiquer mieux et davantage »

Les magasins fermiers obtiennent d’excellents scores pour l’ accueil et le service, mais au niveau de la communication il y a encore du pain sur la planche. C’est ce qu’a conclu Inagro (basé en Flandre-Occidentale), centre d’étude et de conseils pour l’agriculture et horticulture, qui au printemps de cette année a envoyé 3 clients mystères dans 48 magasins vendant des produits fermiers en Flandre Occidentale (25) en Wallonie (11) et dans le département français du Nord Pas-de Calais (12).

Evaluation approfondie

Les 48 magasins fermiers ont été évalués sur 53 critères, regroupés sous 5 thèmes : accessibilité, implantation du magasin dans la ferme, atmosphère et propreté du magasin, accueil et service, gamme de produits.


Les heures d’ouverture assez larges, la facilité d’accès physique des magasins et l’indication du magasin au sein de  la ferme ont été jugés positifs. C’est valable également pour la propreté du magasin et de la ferme et l’amabilité de l’accueil. La gamme des produits est en général décrite comme « plus large que prévue» et l’offre supplémentaire de produits régionaux est très appréciée.

 

Points à améliorer

Bien entendu, certains aspects peuvent être améliorés, selon Inagro. Bien que les heures d’ouvertures soient assez larges, les horaires sont en général peu réguliers, d’où la difficulté à les retenir pour les consommateurs. La signalisation de l’itinéraire à suivre elle non plus n’est pas encore optimale, d’autant plus que la plupart des magasins fermiers se situent  le long de petites routes rurales pas toujours faciles à repérer. Les clients mystères aimeraient également davantage découvrir les activités agricoles au sein de la ferme.

« Du champ à l’assiette du consommateur »

Le conseil d’Inagro est donc clair et net : “Communiquer mieux et davantage”. Les magasins de la ferme doivent  raconter l’histoire et le parcours de leurs produits du champ jusqu’à  l’assiette du consommateur , faire découvrir aux clients l’authenticité de leurs produits. Cette communication peut se faire  de différentes manières :  par mail, via des dépliants, ou tout simplement par une explication enthousiaste sur place, en exposant des photos dans le magasin, en organisant des dégustations et autres activités.


Selon VLAM  (Office flamand d’Agro-Marketing) fin novembre la Flandre comptait 238 points de vente reconnus de produits fermiers.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les multinationales recalées en matière d’alimentation saine

24/05/2018

Les multinationales alimentaires ne fournissent pas suffisamment d’efforts pour rendre leurs produits plus sains, affirme la Access to Nutrition Foundation. Nestlé, Unilever et Danone sont les meilleurs élèves de la classe.

Bientôt la vente de cigarettes interdite dans les supermarchés ?

23/05/2018

La ministre wallonne de la Santé veut interdire la vente de cigarettes dans les supermarchés. Le nouveau plan anti-tabac wallon insiste surtout sur la prévention, mais la ministre appelle également les supermarchés à retirer le tabac de leurs rayons.

Lidl ouvre un restaurant pour les étudiants en blocus

22/05/2018

Lidl soutient les étudiants en blocus : pour les aider à manger sain durant la période d’examens la chaîne de supermarchés ouvre un restaurant pop-up à Gand, accessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Carrefour se voit contraint de fermer des centaines de magasins Dia

22/05/2018

Carrefour ne trouve pas de repreneurs pour des centaines de ses anciens magasins Dia en France.  Près de 230 points de vente devront probablement fermer leurs portes.

Carrefour et Tencent ouvrent un magasin high-tech à Shanghai

22/05/2018

Dans le concept de magasin ‘Le Marché’ qui vient d’ouvrir ses portes, le premier résultat d’un récent partenariat entre Carrefour et Tencent, les clients peuvent payer par reconnaissance faciale aux check-out sans personnel.

Carrefour dévoile des détails de son plan de transformation

22/05/2018

La santé et la numérisation sont les fers de lance des projets de Carrefour Belgique. Les clients iront chercher ou rapporter les commandes online dans tous les magasins Express. Le non-food fait place au bio et à l’horeca dans les hypermarchés.