« Les magasins fermiers doivent communiquer mieux et davantage »

« Les magasins fermiers doivent communiquer mieux et davantage »

Les magasins fermiers obtiennent d’excellents scores pour l’ accueil et le service, mais au niveau de la communication il y a encore du pain sur la planche. C’est ce qu’a conclu Inagro (basé en Flandre-Occidentale), centre d’étude et de conseils pour l’agriculture et horticulture, qui au printemps de cette année a envoyé 3 clients mystères dans 48 magasins vendant des produits fermiers en Flandre Occidentale (25) en Wallonie (11) et dans le département français du Nord Pas-de Calais (12).

Evaluation approfondie

Les 48 magasins fermiers ont été évalués sur 53 critères, regroupés sous 5 thèmes : accessibilité, implantation du magasin dans la ferme, atmosphère et propreté du magasin, accueil et service, gamme de produits.


Les heures d’ouverture assez larges, la facilité d’accès physique des magasins et l’indication du magasin au sein de  la ferme ont été jugés positifs. C’est valable également pour la propreté du magasin et de la ferme et l’amabilité de l’accueil. La gamme des produits est en général décrite comme « plus large que prévue» et l’offre supplémentaire de produits régionaux est très appréciée.

 

Points à améliorer

Bien entendu, certains aspects peuvent être améliorés, selon Inagro. Bien que les heures d’ouvertures soient assez larges, les horaires sont en général peu réguliers, d’où la difficulté à les retenir pour les consommateurs. La signalisation de l’itinéraire à suivre elle non plus n’est pas encore optimale, d’autant plus que la plupart des magasins fermiers se situent  le long de petites routes rurales pas toujours faciles à repérer. Les clients mystères aimeraient également davantage découvrir les activités agricoles au sein de la ferme.

« Du champ à l’assiette du consommateur »

Le conseil d’Inagro est donc clair et net : “Communiquer mieux et davantage”. Les magasins de la ferme doivent  raconter l’histoire et le parcours de leurs produits du champ jusqu’à  l’assiette du consommateur , faire découvrir aux clients l’authenticité de leurs produits. Cette communication peut se faire  de différentes manières :  par mail, via des dépliants, ou tout simplement par une explication enthousiaste sur place, en exposant des photos dans le magasin, en organisant des dégustations et autres activités.


Selon VLAM  (Office flamand d’Agro-Marketing) fin novembre la Flandre comptait 238 points de vente reconnus de produits fermiers.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : A la pêche aux moules

26/05/2017

Même une journée de pont ensoleillée n’empêchera pas RetailDetail Food de vous servir votre résumé hebdomadaire de l’actualité FMCG. Un Filet Pur à savourer tranquillement sur une terrasse de café avec un bon cocktail ou mocktail bien frais.

« Forte croissance pour le hard discount sur le marché bio »

26/05/2017

Comme chaque année, les organisations sectorielles représentant l’agriculture biologique en Belgique organisent la Semaine bio début juin. Nous nous sommes entretenus avec Marijke Van Ranst de Bioforum. 

Jumbo lance son nouveau concept ‘Foodmarkt City by Jumbo’

24/05/2017

Ce mardi Jumbo a ouvert le premier ‘Foodmarkt City by Jumbo’, qui allie les idées de Jumbo et de la chaîne de restauration La Place. Le supermarché propose donc bon nombre de solutions de repas.

Le magasin Tecno à Mol Rauw transformé en Carrefour Express

24/05/2017

Le magasin Tecno à Mol-Rauw a rouvert ses portes hier sous l’enseigne Carrefour Express. Cette conversion s’inscrit dans le cadre d’un accord entre Tecno et Carrefour concernant la reprise de neuf magasins de la chaîne de proximité par Carrefour.

Lidl ouvre un beachclub à Middelkerke

23/05/2017

Durant quatre jours Lidl fera goûter l’été aux consommateurs dans un pop-up store à la plage. D’autre part le discounter se lance sur Instagram.

Lidl lance un webshop en Chine

22/05/2017

La chaîne de supermarchés allemande Lidl a lancé son propre webshop en Chine. Comme bon nombre d’entreprises occidentales, elle a opté pour Tmall Global, la plateforme en ligne de l’entreprise chinoise Alibaba.

Back to top