« Les propriétaires de Lunch Garden à la recherche d’un acheteur »

« Les propriétaires de Lunch Garden à la recherche d’un acheteur »

Les propriétaires de Lunch Garden, deux fonds d’investissement, auraient mandaté une banque en vue de rechercher un repreneur pour les 71 établissements de la chaîne de restauration.

« Le processus de vente n'en est qu'à un stade précoce »

Actuellement Lunch Garden appartient à deux fonds financiers, H2 et KeBek, qui selon le journal De Standaard, auraient chargé la banque DC Advisory de trouver un acheteur pour la chaîne de restaurants. « Toutefois le processus de vente n’en est qu’à un stade précoce », lit-on dans le journal.


Cette information n’a pas manqué de semer le doute auprès des syndicats : « Je n’arrive pas y croire, les avis concernant l’acceptation d’un plan social étaient très partagés. Après coup, ceux qui avaient voté non, semblent avoir eu raison », déplore une personne concernée.


Une histoire mouvementée

Lunch Garden, autrefois la propriété de GIB Group et ensuite de Carestel, est passé aux mains du fonds néerlandais H2 et KBC Private Equity en 2009.Mais contrainte par l’Europe à réduire son portefeuille, la KBC a finalement vendu la chaîne à KeBek, un fonds créé par des collaborateurs de KBC Private Equity.


Ces dernières années Lunch Garden a traversé une période difficile, avec un bénéfice d’exploitation qui a chuté de 5 millions d’euros à moins de 2 millions d’euros, pour un chiffre d’affaires d’environ 100 millions d’euros. Un déclin qui, selon la directrice générale Annick Van Overstraeten, s’explique notamment par des coûts salariaux de 30% supérieurs à ceux de la concurrence et des heures d’ouverture qui ne répondaient plus aux nouvelles exigences de la clientèle.


Pour remédier à cette situation un grand « plan d’avenir » a été mis au point, impliquant notamment des réductions de salaires, la sécurité d’emploi et des investissements dans les restaurants. Après un  conflit social, le plan a finalement  été accepté de justesse par un peu plus de la moitié des  employés.


Depuis Lunch Garden remonte la pente. Pour preuve : en début de semaine la chaîne a ouvert son 71ème restaurant selon son nouveau concept et le mois dernier elle a été élue comme ‘Meilleure chaîne de magasins’ dans la catégorie Food to go.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Rémy Cointreau : forte croissance grâce à la demande accrue de cognac de luxe en Asie

23/11/2017

Au premier semestre de son exercice décalé, le groupe français de spiritueux Rémy Cointreau a enregistré d’excellents résultats. Son cognac de luxe s’est particulièrement bien vendu, surtout en Chine, au Japon et à Singapour.

Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize investit dans la start-up YouMeal

23/11/2017

YouMeal, une start-up qui aide les exploitations de restaurants à informer leurs clients de la composition de leurs plats, a levé 800.000 euros. L’un des investisseurs est Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize et actuellement président du COIB.

Hausse des ventes en ligne dans le secteur FMCG

22/11/2017

Les courses online sont en hausse de 30%, alors que le marché dans son ensemble n’a progressé que de 1,3%. Actuellement l’e-commerce représente 4,6% dans le segment FMCG. D’ici 2025 ce pourcentage devrait atteindre 10%, soit 145 milliards d’euros.

Nestlé envisage la reprise de Hain Celestial

22/11/2017

Nestlé serait intéressé par la reprise de Hain Celestial, une entreprise alimentaire américaine spécialisée dans la production d’aliments naturels et végétariens. La valeur de l’entreprise est estimée à 3,5 milliards d’euros.

L’Ecosse réalise une première : un prix plancher pour l’alcool

21/11/2017

L’Ecosse réalise une première mondiale : enfin la région a obtenu la permission d’installer un prix plancher pour l’alcool. La loi avait déjà été passé en 2012, mais a été bloqué depuis par des distillateurs de whisky. 

Carrefour accepte les sacs et les boîtes réutilisables aux comptoirs

20/11/2017

Après un projet pilote réussi à l’Hypermarché Carrefour de Bierges, tous les Hypermarchés Carrefour et les Carrefour Market en gestion propre acceptent désormais les sacs à vrac et boîtes réutilisables des clients aux comptoirs en service.

Back to top