« Les propriétaires de Lunch Garden à la recherche d’un acheteur »

« Les propriétaires de Lunch Garden à la recherche d’un acheteur »

Les propriétaires de Lunch Garden, deux fonds d’investissement, auraient mandaté une banque en vue de rechercher un repreneur pour les 71 établissements de la chaîne de restauration.

« Le processus de vente n'en est qu'à un stade précoce »

Actuellement Lunch Garden appartient à deux fonds financiers, H2 et KeBek, qui selon le journal De Standaard, auraient chargé la banque DC Advisory de trouver un acheteur pour la chaîne de restaurants. « Toutefois le processus de vente n’en est qu’à un stade précoce », lit-on dans le journal.


Cette information n’a pas manqué de semer le doute auprès des syndicats : « Je n’arrive pas y croire, les avis concernant l’acceptation d’un plan social étaient très partagés. Après coup, ceux qui avaient voté non, semblent avoir eu raison », déplore une personne concernée.


Une histoire mouvementée

Lunch Garden, autrefois la propriété de GIB Group et ensuite de Carestel, est passé aux mains du fonds néerlandais H2 et KBC Private Equity en 2009.Mais contrainte par l’Europe à réduire son portefeuille, la KBC a finalement vendu la chaîne à KeBek, un fonds créé par des collaborateurs de KBC Private Equity.


Ces dernières années Lunch Garden a traversé une période difficile, avec un bénéfice d’exploitation qui a chuté de 5 millions d’euros à moins de 2 millions d’euros, pour un chiffre d’affaires d’environ 100 millions d’euros. Un déclin qui, selon la directrice générale Annick Van Overstraeten, s’explique notamment par des coûts salariaux de 30% supérieurs à ceux de la concurrence et des heures d’ouverture qui ne répondaient plus aux nouvelles exigences de la clientèle.


Pour remédier à cette situation un grand « plan d’avenir » a été mis au point, impliquant notamment des réductions de salaires, la sécurité d’emploi et des investissements dans les restaurants. Après un  conflit social, le plan a finalement  été accepté de justesse par un peu plus de la moitié des  employés.


Depuis Lunch Garden remonte la pente. Pour preuve : en début de semaine la chaîne a ouvert son 71ème restaurant selon son nouveau concept et le mois dernier elle a été élue comme ‘Meilleure chaîne de magasins’ dans la catégorie Food to go.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carrefour Express mise sur le ‘blurring’

21/09/2017

La formule de proximité explore les possibilités de la vente à emporter et de la consommation sur place. La nouvelle génération de magasins ajoute des services et la restauration à son offre. La frontière entre retail et horeca se brouille.

Le nouveau PDG de Carrefour envisage l’ouverture dominicale des hypers

21/09/2017

Selon l’un des syndicats français du groupe Carrefour, le nouveau PDG Alexandre Bompard aurait l’intention d’ouvrir les hypermarchés le dimanche, mais également d’en fermer certains.

Le Belge Olivier Van den Bossche nommé à un poste clé chez Metro

21/09/2017

Le Belge Olivier Van den Bossche rejoint l’allemand Metro et y occupera un poste clé. En tant qu‘operating partner chez Metro Cash & Carry il sera responsable de certains pays où l’enseigne est active.

Colruyt lance une plateforme numérique pour aider les clients dans leurs choix alimentaires

20/09/2017

Colruyt Group lance une nouvelle plate-forme numérique ‘Rerchercheproduit’. Celle-ci fournit toutes sortes d'informations sur les produits alimentaires des marques maison du groupe et permet ainsi aux clients de faire des choix alimentaires réfléchis.

Forte croissance pour le torréfacteur Miko

20/09/2017

Durant le 1er semestre de 2017 le fabricant de café et d’emballages plastiques Miko a progressé de plus de 12%. Ainsi le groupe de Turnhout est sur la bonne voie en vue d’atteindre pour la première fois un CA annuel de plus de 200 millions d’euros.

Spadel investit 12,8 millions d’euros à Spa Monopole

20/09/2017

Le groupe Spadel va investir 12,8 millions d’euros sur son site d’embouteillage Spa Monopole. L’usine sera dotée d’une nouvelle ligne de production afin de faire face à la croissance des eaux aromatisées. L’extension sera achevée en février 2018.

Back to top