« Un millier d’emplois menacés chez Cora »

“Duizendtal banen in gevaar bij Cora”

Selon des sources françaises, Cora, filiale du groupe belge Louis Delhaize, va supprimer environ mille postes dans ses 61 hypermarchés. Il s’agirait d’employés refusant d’approuver le nouveau plan social.


1077 employés rejettent le plan

Selon des sources syndicales, citées par le journal Le Parisien, le distributeur annoncera un nouveau plan social aujourd’hui, impliquant la suppression d’environ mille emplois. L’accord fait suite à de longues négociations entre la direction et les syndicats.


Le plan a pour objectif d’adapter certains postes de travail et d’augmenter la flexibilité au sein des hypermarchés. En échange les employés bénéficieraient de primes supplémentaires. Trois grands syndicats ont approuvé le plan, tandis que 1077 employés l’ont refusé et risquent donc de perdre leur emploi, explique la CGT.


Ce plan social est déjà le troisième en deux ans. Depuis 2008 Cora a supprimé 8000 jobs. Aujourd’hui l’enseigne emploie encore 16.500  personnes. Cora compte 61 hypermarché en France, le format le plus affecté par la crise de la grande distribution. En 2018 le chiffre d’affaires de Cora a reculé de 1,5%, tandis que le bénéfice net a chuté de pas moins de 23%.