“Les brasseurs doivent revoir les contrats abusifs” | RetailDetail

“Les brasseurs doivent revoir les contrats abusifs”

“Les brasseurs doivent revoir les contrats abusifs”

Selon Horeca Vlaanderen, les brasseries doivent abandonner les ‘contrats abusifs’ qu’ils signent avec les cafetiers. Ces contrats contribueraient au grand nombre de faillites dans l’horeca.

Amendes

« Selon une estimation, soixante à septante pour cent des tenanciers ont conclu un contrat avec une brasserie », explique Danny Van Assche, le porte-parole de Horeca Vlaanderen, dans Het Nieuwsblad. « Cela se fait en général parce que la brasserie est le propriétaire de l’établissement. Il est tout à fait compréhensible qu’en contrepartie de l’investissement et de l’aménagement, la brasserie exige que le cafetier s’approvisionne chez elle.  Cela ne nous pose aucun problème. Mais malheureusement, les choses vont parfois beaucoup plus loin que cela. »


Ainsi, certaines brasseries exigent que les tenanciers s’approvisionnent exclusivement chez eux et leur imposent des quantités. Parfois les sodas, le vin et même le papier toilette doivent être achetés auprès de la brasserie, et ce à des prix fixes. Selon Horeca Vlaanderen, ces brasseries menaceraient de faire payer des amendes en cas de non respect du contrat.

 

‘Le cafetier n'est plus un entrepreneur libre’

« Cela ne laisse aucune place aux négociations. Le cafetier n’est plus un entrepreneur libre, mais plutôt un employé ou un gérant de la brasserie.  C’est ce que nous souhaitons dénoncer. A nouveau : les contrats ne nous posent aucun problème, mais ils doivent être réduits à l’essentiel. Le gouvernement doit rétablir le libre marché. »

 

Horeca Vlaanderen reproche aux brasseries d’abuser des personnes qui veulent absolument ouvrir un café et qui n’arrivent pas à obtenir un prêt auprès de leur banque. En Flandre, près d’un café sur deux fait faillite endéans les cinq ans.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


The Belgian Chocolate House ouvre son premier magasin urbain belge

19/07/2018

The Belgian Chocolate House (le plus grand retailer chocolatier au monde avec pas moins de 1.000 de tonnes de chocolat par an) ouvre sa première boutique située dans une rue commerçante belge. Les clients peuvent également y consommer sur place.

Carrefour lance le personal shopper et la livraison en 90 minutes

19/07/2018

La chaîne de supermarchés Carrefour innove. Un personal shopper choisit vos produits, un triporteur les livre à domicile dans les 90 minutes. « Les retailers doivent se différencier au niveau du service, ce n’est que le début », explique Jorg Snoek, fondateur de RetailDetail.

Le ministre Peeters approuve finalement le plan de prépension chez Carrefour

18/07/2018

Comme prévu, le ministre de l’économie Kris Peeters a approuvé le plan de restructuration de Carrefour, y compris le plan de prépension. Le ministre a déclaré qu’il préférait la sécurité des travailleurs à la lutte contre « un mauvais signal ».

Illy est courtisé par Douwe Egberts et Nestlé

18/07/2018

Pour l’instant, la fin des mouvements de consolidation dans le secteur du café n’est pas en vue. Tant JAB que Nestlé s’intéressent à l’entreprise italienne Illycaffè, mais il n’est pas certain que la famille veuille vendre la société.

La viande in vitro dans les magasins dès 2021 ?

18/07/2018

La commercialisation de la viande in vitro accomplit de grandes avancées. Le pionnier Mosa Meat a levé 7,5 millions d’euros pour construire une usine qui mettra sur le marché un produit abordable d’ici trois ans.

Aldi mise sur l’énergie renouvelable

17/07/2018

Aldi Nord vient de publier une ambitieuse politique climatique internationale. Le retailer veut réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40% d’ici 2021 et révèle quelques chiffres révélateurs dans son second rapport de développement durable.