“Les brasseurs doivent revoir les contrats abusifs”

“Les brasseurs doivent revoir les contrats abusifs”

Selon Horeca Vlaanderen, les brasseries doivent abandonner les ‘contrats abusifs’ qu’ils signent avec les cafetiers. Ces contrats contribueraient au grand nombre de faillites dans l’horeca.

Amendes

« Selon une estimation, soixante à septante pour cent des tenanciers ont conclu un contrat avec une brasserie », explique Danny Van Assche, le porte-parole de Horeca Vlaanderen, dans Het Nieuwsblad. « Cela se fait en général parce que la brasserie est le propriétaire de l’établissement. Il est tout à fait compréhensible qu’en contrepartie de l’investissement et de l’aménagement, la brasserie exige que le cafetier s’approvisionne chez elle.  Cela ne nous pose aucun problème. Mais malheureusement, les choses vont parfois beaucoup plus loin que cela. »


Ainsi, certaines brasseries exigent que les tenanciers s’approvisionnent exclusivement chez eux et leur imposent des quantités. Parfois les sodas, le vin et même le papier toilette doivent être achetés auprès de la brasserie, et ce à des prix fixes. Selon Horeca Vlaanderen, ces brasseries menaceraient de faire payer des amendes en cas de non respect du contrat.

 

‘Le cafetier n'est plus un entrepreneur libre’

« Cela ne laisse aucune place aux négociations. Le cafetier n’est plus un entrepreneur libre, mais plutôt un employé ou un gérant de la brasserie.  C’est ce que nous souhaitons dénoncer. A nouveau : les contrats ne nous posent aucun problème, mais ils doivent être réduits à l’essentiel. Le gouvernement doit rétablir le libre marché. »

 

Horeca Vlaanderen reproche aux brasseries d’abuser des personnes qui veulent absolument ouvrir un café et qui n’arrivent pas à obtenir un prêt auprès de leur banque. En Flandre, près d’un café sur deux fait faillite endéans les cinq ans.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carlsberg augmente son CA, malgré la baisse des volumes

16/08/2017

Durant la première moitié de l’année le CA du brasseur danois Carlsberg a progressé de 2% à 31,8 milliards de couronnes (4,3 milliards d’euros). Cette croissance s’explique par l’augmentation des ventes de bières plus chères, telles que la Grimbergen.

Les pertes continuent de s’accumuler chez HelloFresh

14/08/2017

Malgré une hausse spectaculaire du chiffre d’affaires durant les six premiers mois de l’année,  les pertes du livreur de box repas HelloFresh continuent d’augmenter.

La glace italienne, leader du marché en Europe

11/08/2017

Qui dit cuisine italienne pense inévitablement aux pâtes et aux pizzas, mais les Italiens jouissent également d’une solide réputation pour leurs glaces. Au niveau de la producton ils sont leader du marché européen. 

Le personnel du magasin Albert Heijn à Anvers malade d’inquiétude

11/08/2017

La moitié du personnel du supermarché Albert Heijn à la Groenplaats à Anvers est malade ou absent en raison de l’inquiétude qui règne concernant l’avenir du magasin. Celui-ci doit être cédé suite à la fusion, mais il ne trouve pas acquéreur.

Oprah Winfrey s’associe à Kraft Heinz

10/08/2017

La star américaine de la télé Oprah Winfrey, en collaboration avec Kraft Heinz, a développé une gamme de « potages et plats sains et nourrissants ». Ces produits doivent permettre au groupe de stimuler la croissance du chiffre d’affaires.

« Un seul magasin anversois bloque la fusion Albert Heijn-Delhaize en Belgique »

10/08/2017

La fusion d’Albert Heijn et Delhaize en Belgique n’est toujours pas accomplie. En cause : un seul magasin anversois, que le groupe ne parvient pas à vendre, écrit le journal De Standaard. Et ce un an après la finalisation de la fusion au niveau du groupe.

Back to top