115,8 millions d’euros d’amendes dans une nouvelle affaire de cartel | RetailDetail

115,8 millions d’euros d’amendes dans une nouvelle affaire de cartel

115,8 millions d’euros d’amendes dans une nouvelle affaire de cartel

La Commission européenne a infligé une amende de 115,8 millions d’euros à 8 fabricants et 2 distributeurs d’emballages alimentaires pour entente sur les prix. L’un des cartels était actif en Belgique.

Cinq cartels distincts

Les dix entreprises sanctionnées étaient impliquées dans au moins un des cinq cartels distincts constatés. Ces entreprises se sont entendues sur les prix des barquettes en mousse de polystyrène et des barquettes rigides en polypropylène et se sont réparti la clientèle dans le commerce de détail. Les barquettes étaient utilisées pour l’emballage de denrées alimentaires, tels que le fromage, la viande, le poisson ou la pâtisserie. L’un des cartels a également été actif en Belgique entre 2002 et 2007.


« Des millions de consommateurs qui achètent des produits alimentaires pour eux-mêmes ou pour leur famille ont potentiellement subi les effets de ces cartels », affirme la commissaire pour la politique de concurrence Margrethe Vestager. Les amendes sont sévères : les entreprises italiennes Sirap-Gema et Coopbox se sont vu infliger une amende de plus de 33 millions d’euros.


Silver Plastics est l’entreprise la plus lourdement sanctionnée parmi les entreprises impliquées dans le cartel qui a également touché la Belgique : l’entreprise allemande a écopé d’une amende de 21.210.000 euros. Le britannique Linpac, qui a dénoncé les ententes, échappe à une amende de 145 millions d’euros. Les deux distributeurs sanctionnés sont portugais et britannique.


Récemment il a été question d’autres affaires de cartel. En début de semaine l’Autorité de la concurrence belge a infligé une amende record de 174 millions d’euros à quelques grandes chaînes de supermarchés belges et une série de fabricants de produits de droguerie pour entente sur les prix et ce même jour on apprenait qu’en Allemagne  Aldi et Metro, entre autres, avaient écopé d’une amende de 151,6 millions d’euros pour entente sur les prix concernant des produits alimentaires. La France elle aussi a eu son scandale :  mi-décembre L’Oréal et Unilever, entre autres, ont été sanctionnés d’une amende de 951,2 millions d’euros pour entente sur les prix.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Lidl ouvre un restaurant pour les étudiants en blocus

22/05/2018

Lidl soutient les étudiants en blocus : pour les aider à manger sain durant la période d’examens la chaîne de supermarchés ouvre un restaurant pop-up à Gand, accessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Carrefour se voit contraint de fermer des centaines de magasins Dia

22/05/2018

Carrefour ne trouve pas de repreneurs pour des centaines de ses anciens magasins Dia en France.  Près de 230 points de vente devront probablement fermer leurs portes.

Carrefour et Tencent ouvrent un magasin high-tech à Shanghai

22/05/2018

Dans le concept de magasin ‘Le Marché’ qui vient d’ouvrir ses portes, le premier résultat d’un récent partenariat entre Carrefour et Tencent, les clients peuvent payer par reconnaissance faciale aux check-out sans personnel.

Carrefour dévoile des détails de son plan de transformation

22/05/2018

La santé et la numérisation sont les fers de lance des projets de Carrefour Belgique. Les clients iront chercher ou rapporter les commandes online dans tous les magasins Express. Le non-food fait place au bio et à l’horeca dans les hypermarchés.

Filet Pur: Par ici les friandises !

18/05/2018

Comment Colruyt parvient à rester si bon marché, que manigance Albert Heijn dans son rayon frais, pourquoi Delhaize mise sur le sans gluten et quelle est cette folle ambiance chez Aldi? Réponse dans le résumé hebdomadaire de RetailDetail Food.

Holland & Barrett envisage l’ouverture de magasins végans

17/05/2018

La chaîne britannique Holland & Barrett (anciennement Essenza au Benelux), spécialisée dans les produits de santé, projette l’ouverture de magasins entièrement végans. Une tendance que doit suivre l’enseigne, estime le CEO Peter Aldis.