50 emplois menacés chez Mondelez à Rhisnes

50 emplois menacés chez Mondelez à Rhisnes
Shutterstock

Les employés de l’usine du producteur alimentaire Mondelez à Rhisnes, dans la province de Namur, se sont mis en grève.  Ils le font en raison d’une restructuration qui menace 50 des 431 emplois.

Les conséquences du brexit

A Rhisnes, un des trois lieux de production de Mondelez en Belgique, l’entreprise souhaite épargner pour pouvoir stimuler la rentabilité.  L’entreprise alimentaire dénonce surtout les conséquences du brexit qui pèsent lourdement sur les résultats de l’usine.  Près d’un tiers de la production à Rhisnes est destinée au Royaume-Uni.  Les fromages à tartiner des marques Philadelphia et Ziz y sont fabriqués.


Les syndicats n’approuvent pas cette restructuration et pointent du doigt des plans de licenciement antérieurs qui, depuis octobre 2016, ont déjà coûté 3.000 des 27.000 emplois chez Mondelez dans le monde.  « Le groupe restructure et taille petit à petit, usine par usine.  Mais nous en avons marre de voir baisser le nombre d’employés, alors que le bénéfice du groupe ne cesse d’augmenter », précise le délégué syndical Michel Duby.


En plus de l’usine à Rhisnes, le groupe compte encore d’autres établissements, notamment à Herentals où des produits de la marque Lu et Milka sont fabriqués, et à Malines où se situent les bureaux belges de l’entreprise.  1.700 personnes travaillent pour Mondelez en Belgique.