AB InBev à la recherche d’un nouveau CFO après 15 ans ?

La position de Felipe Dutra, directeur financier d’AB InBev et bras droit du CEO Carlos Brito depuis quinze ans déjà, serait compromise. Son départ marquerait la fin d’une époque pour plus grand groupe brassicole au monde.


La fin d’un duo de choc ?

Y a-t-il de l’eau dans le gaz chez AB InBev ? Selon des sources confidentielles, citées par le Financial Times, le remplacement du CFO Felipe Dutra aurait été évoqué lors du précédent conseil d’administration. Le Brésilien est pourtant depuis quinze an déjà le numéro deux au sein du groupe brassicole, qui sous sa direction et celle du CEO Carlos Brito, est devenu le leader mondial de la bière. Mais les récentes performances décevantes du groupe pourraient lui coûter son poste.


Depuis la fondation d’AB InBev en 2008 le groupe belgo-brésilien n’a cessé d’agrandir son empire brassicole par le biais de reprises. Toutefois le géant de la bière n’aurait toujours pas digéré le rachat de SABMiller en 2015. D’autres échecs récents pourraient également sonné le glas pour le duo : ainsi l’introduction en bourse de la filiale asiatique Budweiser Brewing Company n’a pas apporté le succès escompté et la cession de la filiale australienne aux Japonais n'a pas abouti.


Lors du conseil d’administration Nelson Jamel, membre de la direction de la division nord-américaine, aurait été suggéré comme possible remplaçant. Vu les liens étroits entre Brito et Dutra, l’on serait amené à penser que le CEO pourrait être la prochaine victime. Mais il n’y a aucune certitude en ce sens, car d’autres sources démentent ce départ imminent. De son côté AB InBev s’est abstenu de tout commentaire.