AB InBev évite une lourde amende en Allemagne

AB InBev évite une lourde amende en Allemagne

Cinq grands brasseurs allemands ont écopé d’une amende collective de 106,5 millions d’euros pour entente illicite sur les prix. AB InBev, très présent en Allemagne avec sa marque Beck’s, a dénoncé le délit aux autorités et échappe ainsi à la sanction.

Cartel de 2006 à 2008

Les brasseurs Bitburger, Warsteiner, Krombacher, Veltins et Barre ont été condamnés à une amende de 106,5 millions d’euros par l’Office des cartels  allemand pour s’être entendus sur les prix entre 2006 et 2008. Selon le gendarme de la concurrence, ceci aurait entraîné une augmentation de prix  de 5 à 7 euros pour un fût et d’un euro pour un casier de bière.


AB InBev ayant averti les autorités échappe ainsi à la sanction. Le géant brassicole belgo-brésilien commercialise essentiellement sa marque Beck’s en Allemagne. Le gendarme allemand de la concurrence continue d’enquêter dans ce dossier, notamment concernant l’implication de deux autres groupes brassicoles et de quatre brasseries régionales.


Le secteur brassicole allemand en perte de vitesse

Bien que le montant de l’amende ait été réduit (les autorités auraient pu exiger une sanction maximale de 10% sur le chiffre d’affaires, soit 200 millions d’euros), la pilule n’en demeure pas moins amère pour les brasseurs concernés : selon un insider le montant de 106,5 millions correspondrait au bénéfice d’un à deux ans.


Les ventes de bière en Allemagne ne cessent de régresser depuis des années et ont atteint en 2012 avec 96,5 millions d’hectolitres leur niveau le plus bas depuis la réunification de l’Allemagne de l’Est et de l’Ouest. La concurrence est donc féroce, ce qui rend presque impossible de répercuter les prix des matières premières en forte hausse.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Colruyt et PepsiCo enterrent la hache de guerre : Pepsi à nouveau  disponible

19/01/2018

L’assortiment habituel de Pepsi et Lay’s sera à nouveau disponible chez Colruyt. Depuis novembre la chaîne avait retiré 29 produits du fabricant PepsiCo, qui refusait de lui accorder des réductions de prix. A présent le discounter met fin à ce boycott.

Aldi Nord et Aldi Süd collaborent pour le bien-être animal

18/01/2018

Aldi Nord et Aldi Süd s’associent dans le cadre d’une collaboration unique : la création de leur propre label, Fair & Gut, certifiant le bien-être animal. Pour l’instant le label est lancé uniquement en Allemagne et se limite à la volaille, mais sera étendu ultérieurement.

Rewe teste la teneur minimale en sucre avec des puddings au chocolat

18/01/2018

Quelle est la quantité minimale de sucre jugée nécessaire par le consommateur ?  Rewe mène l’enquête auprès de ses clients. L’enseigne allemande  veut diminuer la teneur en sucre de ses produits maison, mais le client décide de la dose minimale.

Lidl tempère ses ambitions américaines

18/01/2018

Lidl  visait une centaine de magasins aux Etats-Unis durant la première année, mais se voit contraint de tempérer ses ambitions. Depuis sa traversée outre-Atlantique il y a environ six mois le discounter allemand y a ouvert 49 points de vente.

Carrefour clôture une année difficile

17/01/2018

Malgré une amélioration au 4ème trimestre, Carrefour termine une année particulièrement difficile, aussi en Belgique, où la croissance est négligeable. Attendons de voir quelles seront les mesures annoncées la semaine prochaine par le CEO Bompard.

L’enseigne britannique Iceland bannit le plastique

17/01/2018

L’enseigne de surgelés britannique Iceland est la première chaîne à supprimer tous les emballages plastiques de ses produits sous marques propres. D’ici 2023 tous seront emballés dans des matières plus durables, comme le carton ou le papier.

Back to top