AB InBev évite une lourde amende en Allemagne

AB InBev évite une lourde amende en Allemagne

Cinq grands brasseurs allemands ont écopé d’une amende collective de 106,5 millions d’euros pour entente illicite sur les prix. AB InBev, très présent en Allemagne avec sa marque Beck’s, a dénoncé le délit aux autorités et échappe ainsi à la sanction.

Cartel de 2006 à 2008

Les brasseurs Bitburger, Warsteiner, Krombacher, Veltins et Barre ont été condamnés à une amende de 106,5 millions d’euros par l’Office des cartels  allemand pour s’être entendus sur les prix entre 2006 et 2008. Selon le gendarme de la concurrence, ceci aurait entraîné une augmentation de prix  de 5 à 7 euros pour un fût et d’un euro pour un casier de bière.


AB InBev ayant averti les autorités échappe ainsi à la sanction. Le géant brassicole belgo-brésilien commercialise essentiellement sa marque Beck’s en Allemagne. Le gendarme allemand de la concurrence continue d’enquêter dans ce dossier, notamment concernant l’implication de deux autres groupes brassicoles et de quatre brasseries régionales.


Le secteur brassicole allemand en perte de vitesse

Bien que le montant de l’amende ait été réduit (les autorités auraient pu exiger une sanction maximale de 10% sur le chiffre d’affaires, soit 200 millions d’euros), la pilule n’en demeure pas moins amère pour les brasseurs concernés : selon un insider le montant de 106,5 millions correspondrait au bénéfice d’un à deux ans.


Les ventes de bière en Allemagne ne cessent de régresser depuis des années et ont atteint en 2012 avec 96,5 millions d’hectolitres leur niveau le plus bas depuis la réunification de l’Allemagne de l’Est et de l’Ouest. La concurrence est donc féroce, ce qui rend presque impossible de répercuter les prix des matières premières en forte hausse.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Rémy Cointreau : forte croissance grâce à la demande accrue de cognac de luxe en Asie

23/11/2017

Au premier semestre de son exercice décalé, le groupe français de spiritueux Rémy Cointreau a enregistré d’excellents résultats. Son cognac de luxe s’est particulièrement bien vendu, surtout en Chine, au Japon et à Singapour.

Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize investit dans la start-up YouMeal

23/11/2017

YouMeal, une start-up qui aide les exploitations de restaurants à informer leurs clients de la composition de leurs plats, a levé 800.000 euros. L’un des investisseurs est Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize et actuellement président du COIB.

Hausse des ventes en ligne dans le secteur FMCG

22/11/2017

Les courses online sont en hausse de 30%, alors que le marché dans son ensemble n’a progressé que de 1,3%. Actuellement l’e-commerce représente 4,6% dans le segment FMCG. D’ici 2025 ce pourcentage devrait atteindre 10%, soit 145 milliards d’euros.

Nestlé envisage la reprise de Hain Celestial

22/11/2017

Nestlé serait intéressé par la reprise de Hain Celestial, une entreprise alimentaire américaine spécialisée dans la production d’aliments naturels et végétariens. La valeur de l’entreprise est estimée à 3,5 milliards d’euros.

L’Ecosse réalise une première : un prix plancher pour l’alcool

21/11/2017

L’Ecosse réalise une première mondiale : enfin la région a obtenu la permission d’installer un prix plancher pour l’alcool. La loi avait déjà été passé en 2012, mais a été bloqué depuis par des distillateurs de whisky. 

Carrefour accepte les sacs et les boîtes réutilisables aux comptoirs

20/11/2017

Après un projet pilote réussi à l’Hypermarché Carrefour de Bierges, tous les Hypermarchés Carrefour et les Carrefour Market en gestion propre acceptent désormais les sacs à vrac et boîtes réutilisables des clients aux comptoirs en service.

Back to top