AB InBev : 70 emplois supprimés au siège principal de Louvain

AB InBev : 70 emplois supprimés au siège principal de Louvain

Suite à la décision de déménager son service mondial d’achats vers la Suisse, où était déjà basé le service d’achats de SABMiller, le brasseur AB InBev supprimera 70 emplois au siège principal de Louvain.

Davantage d’expertise

Après la fusion avec SABMiller, AB Inbev s’est retrouvé avec deux services d’achats, l’un basé à Louvain et l’autre dans le canton suisse Zoug. La décision de centraliser le service d’achats n’a donc pas de quoi surprendre. Le choix de la direction s’est porté sur la Suisse, où « il y a davantage d’expertise en la matière », explique Peter Dercon, porte-parole d’AB InBev, dans le journal De Tijd. En outre le brasseur ne cache pas que le régime fiscal avantageux de la Suisse a été un facteur déterminant dans cette décision.


La délocalisation du service d’achats vers la Suisse impliquera la suppression de 70 jobs au siège principal de Louvain. « Bon nombre d’employés avaient déjà déménagé ou ont quitté l’entreprise au cours des mois précédents », précise Dercon. « Les 35 employés restants déménageront vers la Suisse ou seront transférés ailleurs chez AB InBev. La plupart d’entre eux sont des expats. »


Le déménagement vers la Suisse n’aura pas d’autres conséquences sur le siège principal de Louvain, où travaillent 585 personnes au total. « Notre service juridique global et notre contrôle interne restent basés à Louvain. Le quartier général européen lui aussi demeurera en Belgique. »