AB InBev : après 5 ans, la croissance reprend aux USA

AB InBev : après 5 ans, la croissance reprend aux USA

En 2012 AB InBev a vendu  402,6 millions d’hectolitres de bière et autres boissons au niveau mondial, soit une croissance de 0,3% par rapport à l’année précédente. A noter que pour la première fois depuis 2008 le volume de bière écoulé aux Etats-Unis est en hausse. Par ailleurs les marques phares obtiennent à nouveau des résultats au-dessus de la moyenne.

Les bières belges très populaires à l’étranger

La vente des marques premium d’AB InBev, représentant 70% du volume total des ventes, a progressé de 1,5%. Les marques mondiales – Budweiser, Stella Artois et Beck’s – atteignent même 4,1%. On note également quelques pointes notamment au Brésil, où le volume de vente de Stella Artois a augmenté de 50% et aux Etats-Unis où les ventes sont en hausse de 10%. La Budweiser fait également un énorme bond en avant, principalement en Russie et en Chine. Actuellement 51% du volume mondial de Budweiser est vendu hors Etats-Unis.


Par ailleurs le marché belge a tendance à se marginaliser. Dans notre pays Ab Inbev a vu son volume de vente diminuer de 4,1%, principalement suite à la météo peu clémente du premier semestre.  Malgré tout la part de marché de 56,3% est restée stable.


Un chiffre d’affaires et une marge en hausse

Au niveau mondial le groupe brassicole a réalisé un chiffre d’affaires de 39,7 milliards de dollars (soit 30,36 milliards d’euros) ; ce qui équivaut à une croissance de 7,2% par rapport à 2011. Cette hausse du chiffre d’affaires supérieure à la hausse du volume s’explique par l’augmentation des prix de vente et un meilleur assortiment de produits, où les bières plus chères surtout affichent de belles performances.


Le bénéfice net  s’élève à 7,28 milliards de dollars (5,56 milliards d’euros), soit une augmentation de 12,9% par rapport à 2011. Outre la hausse du chiffre d’affaires, la marge brut progresse également de 57,4% à 58,6%. Cela représente un dividende brut de 1,70 euros par action. Dorénavant AB Inbev a décidé de procéder deux fois par an à la distribution des dividendes à ses actionnaires.


Grâce à Facebook

En 2013 AB InBev  continuera à investir dans ses marques phares. Aux Etats-Unis le groupe souhaite attirer un public plus jeune pour la Budweiser et renforcer sa part de marché dans le segment des bières haut de gamme.  En Chine le brasseur envisage de nouvelles reprises et au Brésil les marques premium Brahma, Skol et Antarctica restent sur le devant de la scène.

 

La présence du brasseur sur les médias sociaux et digitaux devrait contribuer à la réalisation de ses ambitions. « Nos marques comptent environ 60 millions de fans sur nos pages dans les médias sociaux. Nous créons également des expériences uniques, qui rapprochent le consommateur de sa bière favorite », commente AB Inbev.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un cheveux dans la soupe plastique

19/01/2018

Les retailers sont-ils des querelleurs et des escrocs? Les boissons énergisantes doivent-elles être interdites? Carrefour est-il à l’aube d’un assainissement et Delhaize va-t-il se hollandiser? Une semaine mouvementée que vous résume RetailDetail Food.

Colruyt et PepsiCo enterrent la hache de guerre : Pepsi à nouveau  disponible

19/01/2018

L’assortiment habituel de Pepsi et Lay’s sera à nouveau disponible chez Colruyt. Depuis novembre la chaîne avait retiré 29 produits du fabricant PepsiCo, qui refusait de lui accorder des réductions de prix. A présent le discounter met fin à ce boycott.

Aldi Nord et Aldi Süd collaborent pour le bien-être animal

18/01/2018

Aldi Nord et Aldi Süd s’associent dans le cadre d’une collaboration unique : la création de leur propre label, Fair & Gut, certifiant le bien-être animal. Pour l’instant le label est lancé uniquement en Allemagne et se limite à la volaille, mais sera étendu ultérieurement.

Rewe teste la teneur minimale en sucre avec des puddings au chocolat

18/01/2018

Quelle est la quantité minimale de sucre jugée nécessaire par le consommateur ?  Rewe mène l’enquête auprès de ses clients. L’enseigne allemande  veut diminuer la teneur en sucre de ses produits maison, mais le client décide de la dose minimale.

Lidl tempère ses ambitions américaines

18/01/2018

Lidl  visait une centaine de magasins aux Etats-Unis durant la première année, mais se voit contraint de tempérer ses ambitions. Depuis sa traversée outre-Atlantique il y a environ six mois le discounter allemand y a ouvert 49 points de vente.

Carrefour clôture une année difficile

17/01/2018

Malgré une amélioration au 4ème trimestre, Carrefour termine une année particulièrement difficile, aussi en Belgique, où la croissance est négligeable. Attendons de voir quelles seront les mesures annoncées la semaine prochaine par le CEO Bompard.

Back to top