AB InBev : après 5 ans, la croissance reprend aux USA

AB InBev : après 5 ans, la croissance reprend aux USA

En 2012 AB InBev a vendu  402,6 millions d’hectolitres de bière et autres boissons au niveau mondial, soit une croissance de 0,3% par rapport à l’année précédente. A noter que pour la première fois depuis 2008 le volume de bière écoulé aux Etats-Unis est en hausse. Par ailleurs les marques phares obtiennent à nouveau des résultats au-dessus de la moyenne.

Les bières belges très populaires à l’étranger

La vente des marques premium d’AB InBev, représentant 70% du volume total des ventes, a progressé de 1,5%. Les marques mondiales – Budweiser, Stella Artois et Beck’s – atteignent même 4,1%. On note également quelques pointes notamment au Brésil, où le volume de vente de Stella Artois a augmenté de 50% et aux Etats-Unis où les ventes sont en hausse de 10%. La Budweiser fait également un énorme bond en avant, principalement en Russie et en Chine. Actuellement 51% du volume mondial de Budweiser est vendu hors Etats-Unis.


Par ailleurs le marché belge a tendance à se marginaliser. Dans notre pays Ab Inbev a vu son volume de vente diminuer de 4,1%, principalement suite à la météo peu clémente du premier semestre.  Malgré tout la part de marché de 56,3% est restée stable.


Un chiffre d’affaires et une marge en hausse

Au niveau mondial le groupe brassicole a réalisé un chiffre d’affaires de 39,7 milliards de dollars (soit 30,36 milliards d’euros) ; ce qui équivaut à une croissance de 7,2% par rapport à 2011. Cette hausse du chiffre d’affaires supérieure à la hausse du volume s’explique par l’augmentation des prix de vente et un meilleur assortiment de produits, où les bières plus chères surtout affichent de belles performances.


Le bénéfice net  s’élève à 7,28 milliards de dollars (5,56 milliards d’euros), soit une augmentation de 12,9% par rapport à 2011. Outre la hausse du chiffre d’affaires, la marge brut progresse également de 57,4% à 58,6%. Cela représente un dividende brut de 1,70 euros par action. Dorénavant AB Inbev a décidé de procéder deux fois par an à la distribution des dividendes à ses actionnaires.


Grâce à Facebook

En 2013 AB InBev  continuera à investir dans ses marques phares. Aux Etats-Unis le groupe souhaite attirer un public plus jeune pour la Budweiser et renforcer sa part de marché dans le segment des bières haut de gamme.  En Chine le brasseur envisage de nouvelles reprises et au Brésil les marques premium Brahma, Skol et Antarctica restent sur le devant de la scène.

 

La présence du brasseur sur les médias sociaux et digitaux devrait contribuer à la réalisation de ses ambitions. « Nos marques comptent environ 60 millions de fans sur nos pages dans les médias sociaux. Nous créons également des expériences uniques, qui rapprochent le consommateur de sa bière favorite », commente AB Inbev.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur:  De sympathiques brigands

24/11/2017

Les prix grimpent, la pérennité du supermarché est menacée et les fabricants de marques continuent de payer la note. Eh oui, quels coquins ces ‘food retailers’. Pour vous en convaincre, voici votre rubrique hebdomadaire concoctée par RetailDetail Food !

Nouveau CEO pour Nestlé Belgilux

23/11/2017

Nestlé a annoncé avoir désigné Michel Mersch comme nouveau CEO de Nestlé Belgilux. Il succède à Alexander von Maillot, qui occupera une nouvelle fonction au siège principal en Suisse.

Rémy Cointreau : forte croissance grâce à la demande accrue de cognac de luxe en Asie

23/11/2017

Au premier semestre de son exercice décalé, le groupe français de spiritueux Rémy Cointreau a enregistré d’excellents résultats. Son cognac de luxe s’est particulièrement bien vendu, surtout en Chine, au Japon et à Singapour.

Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize investit dans la start-up YouMeal

23/11/2017

YouMeal, une start-up qui aide les exploitations de restaurants à informer leurs clients de la composition de leurs plats, a levé 800.000 euros. L’un des investisseurs est Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize et actuellement président du COIB.

Hausse des ventes en ligne dans le secteur FMCG

22/11/2017

Les courses online sont en hausse de 30%, alors que le marché dans son ensemble n’a progressé que de 1,3%. Actuellement l’e-commerce représente 4,6% dans le segment FMCG. D’ici 2025 ce pourcentage devrait atteindre 10%, soit 145 milliards d’euros.

Nestlé envisage la reprise de Hain Celestial

22/11/2017

Nestlé serait intéressé par la reprise de Hain Celestial, une entreprise alimentaire américaine spécialisée dans la production d’aliments naturels et végétariens. La valeur de l’entreprise est estimée à 3,5 milliards d’euros.

Back to top