AB Inbev et Heineken se disputent au sujet des petits fûts de bière

AB Inbev et Heineken se disputent au sujet des petits fûts de bière

Aux États-Unis, un nouveau type de fût de bière constitue le début d'une bataille juridique acharnée entre AB Inbev et Heineken. L’intérêt du petit fût de bière est de vendre la bière à la pression en plus petites quantités. Il garantit également que la bière reste "fraîche" plus longtemps.

 

La qualité avant la quantité

Les recherches montrent que les Américains boivent de moins en moins de bière, mais qu'ils sont prêts à payer davantage pour un produit de qualité. Pendant des années, la bière a été tirée de grands fûts d'acier, mais si la quantité de bière consommée diminue, c'est un problème : après un certain temps, le goût de la bière tirée d'un fût traditionnel est altéré en raison du contact avec le gaz comprimé qui maintient la pression dans le fût. Il convient donc de consommer la bière rapidement ou de la conditionner en plus petites quantités.

 

De plus, les deux géants de la bière se sont davantage tournés vers les petits bars et restaurants, qui sont souvent réticents ou incapables d'installer un système de pompe à bière, mais qui souhaitent bien sûr continuer à servir de la bière à la pression fraîche. Pour la plupart des gens, la bière à la pression a toujours meilleur goût que la bière en bouteille ou en canette.

 

Bière en sachet

Les deux plus grandes brasseries du monde ont maintenant chacune développé un nouveau petit fût de bière, très semblable l’un à l’autre, dans lequel la bière se trouve également dans un sachet. Grâce à ce système, la bière n'entre pas en contact direct avec le gaz, ce qui signifie que la fraicheur du produit est garantie pour une plus longue période. Un autre avantage du système est que grâce à sa petite taille, il peut être installé presque partout.

 

AB Inbev et Heineken s'accusent maintenant l’un l’autre d’avoir copié la technologie pour ces petits fûts. La question de la violation de brevet sera examinée par la Commission Américaine du Commerce International. Cela pourrait être une longue bataille, car le verdict n'est pas attendu avant le début de l'année prochaine.