AB InBev ne répond pas aux attentes

AB InBev ne répond pas aux attentes

Au second trimestre, le groupe brassicole AB InBev est resté sur toute la ligne nettement en-dessous des prévisions des analystes, en grande partie à cause de la Coupe du Monde de football de l’année dernière qui avait placé la barre très haut.

Volumes et bénéfices en baisse

Il est difficile de comparer les chiffres de l’année dernière avec ceux de cette année. De plus, le brasseur belgo-brésilien estime que les circonstances économiques sur certains marchés n’étaient pas optimales, et que les mauvaises conditions météo aux Etats-Unis et en Chine ont contribué à ce résultat décevant.

 

AB InBev a enregistré un volume des ventes de 116,8 millions d’hectolitres au second trimestre, nettement moins que les 119 hectolitres de l’année dernière. Le chiffre d’affaires s’élevait à 11,1 milliards de dollars (10 milliards d’euros), bien en-dessous des 12,2 milliards de dollars de l’année précédente. Le bénéfice du groupe a également plongé de 2,6 à 1,98 milliards de dollars (1,8 milliards d’euros).

 

Recul aux Etats-Unis et en Amérique du Sud

Le chiffre d’affaires aux Etats-Unis a baissé de 1,1 %, même si ce marché avait plutôt envoyé des signaux favorables. Cela se reflète également dans les moindres résultats de la marque Budweiser qui éprouve des difficultés à renforcer sa part de marché.  

 

En Amérique du Sud, le volume des ventes a baissé de 8,6% : pas étonnant puisque la Coupe du Monde de football avait assuré une fabuleuse performance l’année dernière. AB InBev prétend qu’elle n’est responsable que de 5,5% du recul, les faibles conditions économiques sont responsables du reste.

 

Malgré les chiffres décevants, AB InBev maintient ses prévisions pour l’année prochaine et s’attend à de meilleurs résultats pour le restant de l’année 2015 : « Nous avons débuté le second semestre avec élan derrière nos marques et initiatives commerciales et nous prévoyons d’accélérer la croissance du chiffre d’affaires pour le restant de l’année, en comparaison avec la première moitié de l’année », précise le plus grand brasseur au monde.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Douzième trimestre consécutif de croissance pour Walmart

17/08/2017

L’américain Walmart, la plus grande chaîne de supermarchés au monde, a dépassé les attentes des analystes et a enregistré une croissance pour le douzième trimestre d’affilée. La forte croissance du segment online y a largement contribué.

FrieslandCampina se sépare de sa division jus de fruits

17/08/2017

Le groupe de produits laitiers FrieslandCampina a cédé sa division de jus de fruits – dont fait partie notamment la marque Appelsientje – à la société d’investissement néerlandaise Standard Investment.

Dick Boer : « Delhaize perdra un peu de sa liberté »

17/08/2017

Un an après la fusion entre Ahold et Delhaize, le CEO Dick Boer revient sur l’année écoulée. « Nous avons accompli énormément de choses », confie-t-il au journal néerlandais FD, mais « Delhaize perdra un peu de sa liberté. »

Carlsberg augmente son CA, malgré la baisse des volumes

16/08/2017

Durant la première moitié de l’année le CA du brasseur danois Carlsberg a progressé de 2% à 31,8 milliards de couronnes (4,3 milliards d’euros). Cette croissance s’explique par l’augmentation des ventes de bières plus chères, comme la Grimbergen.

Les pertes continuent de s’accumuler chez HelloFresh

14/08/2017

Malgré une hausse spectaculaire du chiffre d’affaires durant les six premiers mois de l’année,  les pertes du livreur de box repas HelloFresh continuent d’augmenter.

La glace italienne, leader du marché en Europe

11/08/2017

Qui dit cuisine italienne pense inévitablement aux pâtes et aux pizzas, mais les Italiens jouissent également d’une solide réputation pour leurs glaces. Au niveau de la producton ils sont leader du marché européen. 

Back to top