AB InBev rachète Oriental Brewery pour 4,3 milliards d’euros

AB InBev rachète Oriental Brewery pour 4,3 milliards d’euros

AB InBev a émis avec succès pour 4,3 milliards d’euros d’obligations. Ce montant devra permettre au numéro un mondial du marché brassicole de financer la reprise du brasseur sud-coréen Oriental Brewery.

Oriental Brewery réintègre le portefeuille d’AB InBev

En début de semaine le géant belge de la bière annonçait la reprise du brasseur sud-coréen Oriental Brewery. En 2009 AB InBev avait cédé cette brasserie pour 1,8 milliard de dollars, afin de réduire son taux d’endettement (après la reprise de Anheuser-Busch). A l’époque Carlos Brito, CEO d’AB InBev, avait  obtenu qu'une clause soit incluse dans le contrat permettant à AB InBev de racheter la société dans un délai de cinq ans:  il avait été convenu qu’AB InBev lors d’un éventuel rachat paierait onze fois le cash-flow de l’entreprise, ce qui revient aujourd’hui à 5,8 milliards de dollars (4,3 milliards d’euros), montant qu’ AB InBev a levé grâce à l’émission d’obligations.


Au moment de la vente en 2009, Oriental Brewery était numéro deux en Corée du Sud, mais ces cinq dernières années son chiffre d’affaires a doublé, sa part de marché a augmenté de 40 à 60% et le brasseur détient la marque ‘Cass’, la bière la mieux vendue en Corée du Sud. Le marché brassicole sud-coréen est dominé par deux grands acteurs : Oriental Brewery et son concurrent Hite Juron, qui conjointement contrôlent 90% des ventes.


« Oriental Brewery nous permettra de renforcer notre position sur le marché asiatique en pleine croissance. Nous sommes enthousiastes de pouvoir développer les marques d’AB InBev en Corée du Sud, afin d’offrir au consommateur un choix plus large », déclarait le CEO Brito lors de l’annonce du rachat d’Oriental Brewery.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Rémy Cointreau : forte croissance grâce à la demande accrue de cognac de luxe en Asie

23/11/2017

Au premier semestre de son exercice décalé, le groupe français de spiritueux Rémy Cointreau a enregistré d’excellents résultats. Son cognac de luxe s’est particulièrement bien vendu, surtout en Chine, au Japon et à Singapour.

Hausse des ventes en ligne dans le secteur FMCG

22/11/2017

Les courses online sont en hausse de 30%, alors que le marché dans son ensemble n’a progressé que de 1,3%. Actuellement l’e-commerce représente 4,6% dans le segment FMCG. D’ici 2025 ce pourcentage devrait atteindre 10%, soit 145 milliards d’euros.

Nestlé envisage la reprise de Hain Celestial

22/11/2017

Nestlé serait intéressé par la reprise de Hain Celestial, une entreprise alimentaire américaine spécialisée dans la production d’aliments naturels et végétariens. La valeur de l’entreprise est estimée à 3,5 milliards d’euros.

L’Ecosse réalise une première : un prix plancher pour l’alcool

21/11/2017

L’Ecosse réalise une première mondiale : enfin la région a obtenu la permission d’installer un prix plancher pour l’alcool. La loi avait déjà été passé en 2012, mais a été bloqué depuis par des distillateurs de whisky. 

Carrefour accepte les sacs et les boîtes réutilisables aux comptoirs

20/11/2017

Après un projet pilote réussi à l’Hypermarché Carrefour de Bierges, tous les Hypermarchés Carrefour et les Carrefour Market en gestion propre acceptent désormais les sacs à vrac et boîtes réutilisables des clients aux comptoirs en service.

Greenpeace parodie la publicité de Noël de Coca-Cola

20/11/2017

Pour pas mal de gens la pub de Noël de Coca-Cola à la télé signifie le vrai début de la période de Noël. Cette année, Greenpeace en a fait une parodie, dans laquelle l’organisation attire l’attention sur la pollution causée par le fabricant de sodas.

Back to top