AB InBev rachète Oriental Brewery pour 4,3 milliards d’euros | RetailDetail

AB InBev rachète Oriental Brewery pour 4,3 milliards d’euros

AB InBev rachète Oriental Brewery pour 4,3 milliards d’euros

AB InBev a émis avec succès pour 4,3 milliards d’euros d’obligations. Ce montant devra permettre au numéro un mondial du marché brassicole de financer la reprise du brasseur sud-coréen Oriental Brewery.

Oriental Brewery réintègre le portefeuille d’AB InBev

En début de semaine le géant belge de la bière annonçait la reprise du brasseur sud-coréen Oriental Brewery. En 2009 AB InBev avait cédé cette brasserie pour 1,8 milliard de dollars, afin de réduire son taux d’endettement (après la reprise de Anheuser-Busch). A l’époque Carlos Brito, CEO d’AB InBev, avait  obtenu qu'une clause soit incluse dans le contrat permettant à AB InBev de racheter la société dans un délai de cinq ans:  il avait été convenu qu’AB InBev lors d’un éventuel rachat paierait onze fois le cash-flow de l’entreprise, ce qui revient aujourd’hui à 5,8 milliards de dollars (4,3 milliards d’euros), montant qu’ AB InBev a levé grâce à l’émission d’obligations.


Au moment de la vente en 2009, Oriental Brewery était numéro deux en Corée du Sud, mais ces cinq dernières années son chiffre d’affaires a doublé, sa part de marché a augmenté de 40 à 60% et le brasseur détient la marque ‘Cass’, la bière la mieux vendue en Corée du Sud. Le marché brassicole sud-coréen est dominé par deux grands acteurs : Oriental Brewery et son concurrent Hite Juron, qui conjointement contrôlent 90% des ventes.


« Oriental Brewery nous permettra de renforcer notre position sur le marché asiatique en pleine croissance. Nous sommes enthousiastes de pouvoir développer les marques d’AB InBev en Corée du Sud, afin d’offrir au consommateur un choix plus large », déclarait le CEO Brito lors de l’annonce du rachat d’Oriental Brewery.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


The Belgian Chocolate House ouvre son premier magasin urbain belge

19/07/2018

The Belgian Chocolate House (le plus grand retailer chocolatier au monde avec pas moins de 1.000 de tonnes de chocolat par an) ouvre sa première boutique située dans une rue commerçante belge. Les clients peuvent également y consommer sur place.

Carrefour lance le personal shopper et la livraison en 90 minutes

19/07/2018

La chaîne de supermarchés Carrefour innove. Un personal shopper choisit vos produits, un triporteur les livre à domicile dans les 90 minutes. « Les retailers doivent se différencier au niveau du service, ce n’est que le début », explique Jorg Snoek, fondateur de RetailDetail.

Le ministre Peeters approuve finalement le plan de prépension chez Carrefour

18/07/2018

Comme prévu, le ministre de l’économie Kris Peeters a approuvé le plan de restructuration de Carrefour, y compris le plan de prépension. Le ministre a déclaré qu’il préférait la sécurité des travailleurs à la lutte contre « un mauvais signal ».

Illy est courtisé par Douwe Egberts et Nestlé

18/07/2018

Pour l’instant, la fin des mouvements de consolidation dans le secteur du café n’est pas en vue. Tant JAB que Nestlé s’intéressent à l’entreprise italienne Illycaffè, mais il n’est pas certain que la famille veuille vendre la société.

La viande in vitro dans les magasins dès 2021 ?

18/07/2018

La commercialisation de la viande in vitro accomplit de grandes avancées. Le pionnier Mosa Meat a levé 7,5 millions d’euros pour construire une usine qui mettra sur le marché un produit abordable d’ici trois ans.

Aldi mise sur l’énergie renouvelable

17/07/2018

Aldi Nord vient de publier une ambitieuse politique climatique internationale. Le retailer veut réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40% d’ici 2021 et révèle quelques chiffres révélateurs dans son second rapport de développement durable.