AB InBev tire profit de la Coupe du Monde au Brésil | RetailDetail

AB InBev tire profit de la Coupe du Monde au Brésil

AB InBev tire profit de la Coupe du Monde au Brésil

Comme attendu, la bière a coulé à flots au Brésil et ailleurs lors de la Coupe du monde de football. Toutefois la consommation de bière a dépassé toutes les attentes des analystes, comme en témoignent les chiffres trimestriels d’AB Inbev.

La Coupe du Monde, grand-messe de la bière

Même si AB InBev a tiré profit d’une reprise (le sud-coréen Oriental Brewery en début d’année) et des synergies de reprises précédentes (notamment le mexicain Grupo Modelo, qui produit la Corona), les chiffres ne mentent pas : grâce à la Coupe du Monde de football, dont le géant brassicole belgo-américano-brésilien était l’un des principaux sponsors, la consommation de bière a été nettement supérieure.


Au cours du trimestre dernier AB InBev a vendu pas moins de 119 millions d’hectolitres de bière, soit 12% de plus que durant le même trimestre un an auparavant. Rien qu’au Brésil il est question de 1,4 million d’hectolitres supplémentaires (+7,6%), l’équivalent de 420 millions de verres de bière. Même boost dans d’autres pays : +13,5% en Grande-Bretagne, +9,3% en Belgique, +4,6% en Chine, +3,2% en Allemagne et +1,5 au Mexique.

 

Un deuxième trimestre meilleur que prévu

Toutefois en Argentine, pays lourdement touché par la crise, Ab InBev enregistre une forte baisse de ses ventes (-8,9%). Même la finale perdue n’a pas incité les Argentins à noyer leur déception dans la bière. On note également une baisse aux Etats-Unis (-3,4%), où la Budweiser et la Bud Light ne cessent de perdre des parts de marché au fil des années.


Grâce à cette croissance des volumes AB InBev a dépassé les attentes des analystes. Le chiffre d’affaires a atteint 12,2 milliards de dollars (les analystes tablaient sur 12 milliards). L’EBITDA s’établit à 4,85 milliards de dollars (4,53 milliards selon les analystes) et le bénéfice du groupe s’élève à 2,6 milliards de dollars (les analystes prévoyaient 2,18 milliards).

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


HelloFresh augmente ses investissements au détriment du bénéfice

14/08/2018

Malgré la promesse d'un bénéfice pour la fin de l'année, le livreur de box repas HelloFresh opte finalement pour de nouveaux investissements. Après un solide 2ème trimestre, l'entreprise mise sur la croissance aux Etats-Unis.

Le shopping sans caisse également disponible chez OKay

13/08/2018

Après les magasins Spar de Colruyt Group, l'enseigne OKay (Compact) adopte à son tour le shopping sans caisse. Avec l'app ‘Scan. Pay. Go.’ les clients n'ont plus besoin de faire la file à la caisse.

AB InBev veut enivrer l'Afrique

09/08/2018

Pour AB InBev l'Afrique est le marché de l'avenir. Le brasseur nourrit de hautes ambitions sur le continent : la prospérité et la population, qui de plus en plus appricie la bière, y augmentent rapidement.

Lidl met des voitures à disposition des shoppers

08/08/2018

"Votre propre voiture pour faire vos courses", voilà comment Lidl présente son nouveau service d'autopartage sur les parkings de ses supermarchés. Pour ce projet le discounter collabore avec Mazda Carsharing.

Ahold Delhaize : CA en baisse, bénéfice en hausse

08/08/2018

Alors qu'aux USA le CA d'Ahold Delhaize est sous pression, Delhaize Belgique confirme la tendance positive déjà perceptible au 1er trimestre, grâce aux 'légumes magiques'. Sur le plan online le groupe est sur la bonne voie.

Chez Walmart des robots préparent les commandes

07/08/2018

Le géant américain de la grande distribution Walmart teste des robots capables de préparer les commandes en ligne : ils collectent les produits secs, réfrigérés et surgelés dans l'entrepôt, tandis que le personnel se charge de choisir les produits frais.