AB InBev tire profit de la Coupe du Monde au Brésil | RetailDetail

AB InBev tire profit de la Coupe du Monde au Brésil

AB InBev tire profit de la Coupe du Monde au Brésil

Comme attendu, la bière a coulé à flots au Brésil et ailleurs lors de la Coupe du monde de football. Toutefois la consommation de bière a dépassé toutes les attentes des analystes, comme en témoignent les chiffres trimestriels d’AB Inbev.

La Coupe du Monde, grand-messe de la bière

Même si AB InBev a tiré profit d’une reprise (le sud-coréen Oriental Brewery en début d’année) et des synergies de reprises précédentes (notamment le mexicain Grupo Modelo, qui produit la Corona), les chiffres ne mentent pas : grâce à la Coupe du Monde de football, dont le géant brassicole belgo-américano-brésilien était l’un des principaux sponsors, la consommation de bière a été nettement supérieure.


Au cours du trimestre dernier AB InBev a vendu pas moins de 119 millions d’hectolitres de bière, soit 12% de plus que durant le même trimestre un an auparavant. Rien qu’au Brésil il est question de 1,4 million d’hectolitres supplémentaires (+7,6%), l’équivalent de 420 millions de verres de bière. Même boost dans d’autres pays : +13,5% en Grande-Bretagne, +9,3% en Belgique, +4,6% en Chine, +3,2% en Allemagne et +1,5 au Mexique.

 

Un deuxième trimestre meilleur que prévu

Toutefois en Argentine, pays lourdement touché par la crise, Ab InBev enregistre une forte baisse de ses ventes (-8,9%). Même la finale perdue n’a pas incité les Argentins à noyer leur déception dans la bière. On note également une baisse aux Etats-Unis (-3,4%), où la Budweiser et la Bud Light ne cessent de perdre des parts de marché au fil des années.


Grâce à cette croissance des volumes AB InBev a dépassé les attentes des analystes. Le chiffre d’affaires a atteint 12,2 milliards de dollars (les analystes tablaient sur 12 milliards). L’EBITDA s’établit à 4,85 milliards de dollars (4,53 milliards selon les analystes) et le bénéfice du groupe s’élève à 2,6 milliards de dollars (les analystes prévoyaient 2,18 milliards).

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La marque de lait Joyvalle intégrée à Campina

19/06/2018

Le fabricant de produits laitiers FrieslandCampina veut se concentrer sur une marque de lait forte : Joyvalle sera désormais intégré sous le parapluie de Campina.

Un nouveau plan commercial pour réanimer Makro

18/06/2018

Grâce à une offre professionnelle et de grands emballages, Makro entend inciter plus de clients à acheter davantage. En outre, le service envers la clientèle locale sera amélioré. Mais le temps presse : fin 2019 le redressement devra être visible.

L'ex-dirigeant de Carrefour renonce finalement à sa prime royale de départ

18/06/2018

Georges Plassat, l’ancien PDG de Carrefour, renonce à la généreuse indemnité de départ qui était prévue pour lui. Une décision qu’il a prise sous la pression de l’opinion publique.

Le supermarché en ligne Wink.be jette l’éponge

18/06/2018

Le groupe Louis Delhaize met un terme à son webshop Wink.be. Depuis sa création en 2013, le spécialiste des courses en ligne n’a jamais eu la moindre perspective de rentabilité.

Un protocole d’accord concernant le plan de transformation chez Carrefour

15/06/2018

La direction de Carrefour Belgique a conclu un protocole d’accord avec les syndicats concernant le plan de transformation de la chaîne de supermarchés. Quelque 250 emplois seront sauvés.

Filet Pur : Un estomac rempli d’angoisses

15/06/2018

Au menu de ce résumé hebdomadaire de RetailDetail Food : qui est le vrai patron de Carrefour Belgium, pourquoi manger sain n’est pas si sain que ça, pourquoi l’alcool nous remonte le moral et que manigance Jumbo. Bon appétit !