AB InBev tire profit des bières plus chères

AB InBev tire profit des bières plus chères

Grâce au focus grandissant sur les marques premium, le brasseur numéro un mondial AB InBev est parvenu à augmenter son CA, malgré une stagnation des volumes. Le sponsoring de la Coupe du Monde de football a néanmoins entraîné des coûts élevés.

Tendance premium

Durant le deuxième trimestre de cette année le chiffre d’affaires d’AB InBev a augmenté de de 4,7% à 14 milliards de dollars (12 milliards d’euros). Pourtant le volume vendu n’a augmenté que 0,8%, moins qu’attendu par les analystes. Cette hausse du chiffre d’affaires, malgré la quasi-stagnation du nombre d’hectolitres vendus, s’explique par le fait que le brasseur se concentre davantage sur les bières spéciales plus chères. Cette tendance mondiale de premiumisation contribue également au succès de marques mondiales telles que Stella Artois, Budweiser et Corona, qui ont progressé de plus de 10%, indique le groupe brassicole dans un communiqué de presse.

 

Le bénéfice net s’est établi à 2,2 milliards de dollars (1,9 milliards d’euros), soit une hausse de 15%. AB InBev a considérablement réduit ses coûts grâce à la fusion avec SAB Miller, mais évoque également des investissements vente & marketing à hauteur de 1,7 milliard d’euros dans le cadre de la Coupe du Monde de football en Russie, qui a été « notre sponsoring le plus ambitieux et le plus fructueux de tous les temps », précise le brasseur.

 

AB InBev s’attend à une accélération de la croissance durant le deuxième semestre et adaptera son organisation d’ici début 2019 afin de servir au mieux les marchés émergents. Le brasseur simplifie sa structure géographique et passe de neuf à six zones administratives, d’où la promotion du Belge Jan Craps de président de la zone Asie du Sud à président de la zone Asie. A noter également que ZX Ventures, le laboratoire d’innovation du groupe, conserve sa position indépendante et jouera un rôle encore plus important afin d’anticiper plus rapidement les tendances du marché et de consommation. Le 20 septembre le directeur e-commerce Vladimir Sushko de ZX Ventures  prendra la parole lors du RetailDetail Day.