AB InBev veut détrôner Heineken aux Pays-Bas

Martien van Gaalen / Shutterstock.com

Dépasser Heineken sur son marché national d’ici 2025 : telle est l’ambition d’AB InBev, le plus grand groupe brassicole du monde. Ce ne sera pas une mince affaire avec une part de marché actuelle de 22 %, contre 34 % pour le grand rival néerlandais.

 

Duo belge

Le leader actuel du marché tire profit d’une marque unique et claire (AB InBev joue sur plusieurs terrains : Dommelsch et Hertog Jan en plus du duo belge Jupiler et Stella Artois) et son leadership sur un segment en plein essor dans l’univers de la bière : la Heineken 0.0 domine complètement le sans alcool. 

 

Le challenger lui oppose précisément sa diversité, et en a été largement récompensé : « Nous avons plus que doublé notre part de marché ces dix dernières années », a déclaré Chris Vanbroekhoven, directeur belge d’AB InBev Pays-Bas à RTL Z. Pour cela, il compte notamment sur un allié américain : la Bud a été lancée aux Pays-Bas l’année dernière. 

 

Chris Vanbroekhoven, qui n’est en poste que depuis février de cette année, évoque également l’assouplissement plus rapide aux Pays-Bas. « Des milliers d’entrepreneurs de l’horeca ne survivront pas au covid », explique-t-il. Un appel qui n’est totalement désintéressé, note cependant RTL Z : « Si la bière est à nouveau en vente dans l’horeca depuis mai, la crise sanitaire a un énorme impact sur les brasseurs que les ventes au détail ne peuvent pas compenser. »