Accises sur la bière : Di Rupo rentre bredouille de Paris | RetailDetail

Accises sur la bière : Di Rupo rentre bredouille de Paris

Accises sur la bière : Di Rupo rentre bredouille de Paris

Le premier ministre belge Elio di Rupo est rentré bredouille de Paris, où il s’est entretenu avec le président français, François Hollande. Ce dernier n’est pas disposé à revoir sa décision quant  à l’augmentation des accises  sur la bière. Les brasseurs belges risquent d’être sévèrement touchés : cette mesure pourrait leur coûter des dizaines de millions d’euros.

Augmentation de 160% des accises sur la bière

La France veut augmenter les accises sur la bière de 160%, ce qui devrait permettre de renflouer les caisses  de l’état français. Par contre les vins ne sont pas concernés par cette mesure.


Cette décision affecte lourdement le secteur brassicole belge. En effet chaque année la Belgique exporte 1 million d’hectolitres de bière pils et 2,5 millions d’hectolitres de bières spéciales vers la France. Les bières comme la Leffe, les bières spéciales d’AB Inbev principalement y sont très appréciées.


Œil pour œil, dent pour dent ?

Dans les cercles gouvernementaux belges, certains évoquent déjà une vengeance : rendre aux Français la monnaie de leur pièce en augmentant les taxes sur le vin français lors d’une prochaine opération  budgétaire.


Le Sénat belge a adopté à l'unanimité une résolution invitant le gouvernement belge à interpeller le  gouvernement français concernant la hausse de  la taxe sur la bière, car cette mesure ne semble « pas procéder d'une politique de santé publique" mais paraît s’inscrire davantage « dans la volonté d'opérer un déplacement de comportement des consommateurs français d'un secteur à l’autre. » Mais face aux doléances du gouvernement belge, la France est restée inflexible.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Votre portion d’absurdités spéculatives

23/02/2018

Here we go again : le retail alimentaire n’est autre qu’une guerre de tranchées. Mais qui sortira le consommateur de sa dépression hivernale ? Voilà la tâche ingrate qui incombe à RetailDetail Food dans son résumé hebdomadaire de l’actualité FMCG !

Découvrez les saveurs de demain à Tavola 2018: les 11-12-13 mars 2018 à Kortrijk Xpo

23/02/2018

(publireportage) Des produits gourmets et de qualité font de Tavola un événement incontournable: 450 leaders du marché et producteurs artisanaux, et beaucoup de nouveautés. Découvrez les gagnants du concours Tavola d’Or.

Spar va tester le paiement sans contact et sans caisse ce printemps

22/02/2018

Retail Partners Colruyt Group (RPCG) – la branche d’indépendants de Colruyt Group – prépare une app pour Spar permettant aux clients de scanner eux-mêmes leurs courses et de payer via leur smartphone.

Duvel Moortgat reprend une brasserie italienne

22/02/2018

Duvel Moortgat a augmenté sa participation minoritaire dans la brasserie italienne Birrificio del Ducato à 70%. La brasserie belge, connue également pour sa bière Vedett, est entré au capital de la brasserie de Soragna (près de Parme) en 2016.

Colruyt retire des produits Nestlé des rayons

21/02/2018

Colruyt a retiré au moins 18 produits de Nestlé de ses rayons. Les deux parties ne sont pas parvenues à un accord sur les prix, par conséquent le retailer suspend temporairement la vente de ces produits dans ses magasins.

Les supermarchés opposés à la proposition européenne en faveur des agriculteurs

20/02/2018

Certains distributeurs des Pays-Bas, d'Allemagne et d'Autriche s’opposent à la proposition de la Commission européenne visant à accorder des prix plus élevés aux agriculteurs. Ils estiment que cela entraînera des hausses de prix pour le consommateur.

Back to top