Action de solidarité mondiale contre les jobs sous-payés du fast-food

Action de solidarité mondiale contre les jobs sous-payés du fast-food

Ce mercredi les syndicats ABVV et ACV ont mené une action de solidarité devant un restaurant McDonald’s à Anvers.  Cette action s’inscrit dans le cadre de la campagne mondiale ‘Fight for 15’, qui réclame des salaires minimum de 15 dollars dans le secteur du fast-food.

Campagne de solidarité internationale

Hier les syndicats ABVV et ACV ont manifesté à la Teniersplein à Anvers, afin de plaider pour un salaire minimum de 15 dollars par heure pour les employés du secteur fast-food. UITA (le syndicat international des employés des secteurs de l’alimentation et de l’horeca) est l’initiateur de cette campagne ‘Fight for 15’, qui a été menée dans 35 pays.


Les manifestations ont été les plus intenses en Amérique, notamment aux Etats-Unis et au Mexique, où les employés touchent un salaire moyen d’à peine 7,25 dollars par heure. Les syndicats demandent à ce que ces salaires soient augmentés à 15 dollars (11 euros).


« Le secteur du fast-food génère d’énormes bénéfices partout dans le monde, il y a donc des moyens suffisant pour augmenter les salaires. Nous constatons que l’attitude des employeurs diffère de pays en pays, même en Europe, alors qu’il s’agit de produits et de travail absolument identiques. Trop souvent les grandes marques se cachent derrière l’indépendance de leurs franchisés afin d’échapper à leurs responsabilités », expliquent les syndicats.

 

« Autres problèmes » en Belgique

En Belgique le salaire moyen par heure d’un employé du secteur fast-food s’élève à 11,30 euros et se situe donc au-delà du minimum exigé au niveau mondial. Pourtant tout n’est pas rose dans notre pays, estiment les syndicats : « Le système de franchise, le transfert des revenus locatifs vers des paradis fiscaux, les conditions de travail extrêmement difficiles qui persistent par manque de dialogue social … Le secteur contourne la loi pour éviter le contrôle syndical », déplorent les syndicats ACV et ABVV.


Chez McDonald’s personne n’était joignable pour de plus amples commentaires.

 

Tags: