Agecore et Colruyt augmentent la pression sur Nestlé

Agecore et Colruyt augmentent la pression sur Nestlé

Depuis février de cette année les membres du groupement d’achat Agecore mettent Nestlé sous pression afin d’obtenir de meilleures conditions d’achat. Le conflit s’envenime : le nombre de références retirées des rayons continue d’augmenter.

30% du chiffre d’affaires

Le conflit entre le groupement d’achat européen Agecore et le géant agroalimentaire suisse Nestlé fait rage depuis un mois et demi maintenant : les membres de l’alliance ont commencé par des menaces, mais bien vite ils sont passés à l’action et ont retiré différentes références de Nestlé de leurs rayons. Visiblement les négociations en cours sont infructueuses car Agecore a décidé d’augmenter la pression.


Initialement la chaîne allemande Edeka avait supprimé 163 produits Nestlé, dont des pizzas surgelées (Wagner), des barres chocolatées (KitKat) et de l’eau (Vittel). Ces produits représentent environ 20% du chiffre d’affaires de Nestlé chez Edeka. Selon nos collègues du magazine allemand Lebensmittel Zeitung, la chaîne de supermarchés a décidé de supprimer d’autres références. Dès lors le nombre total de produits retirés représenterait 30% du chiffre d’affaire de Nestlé chez le retailer.


Colruyt aussi intensifie le boycott des produits Nestlé. Sur le webshop Collect & Go au moins 41 références de Nestlé ne sont momentanément plus disponibles, donc bien plus que les 18 références retirées fin février. Il s’agit de produits au chocolat KitKat, Lion et Smarties, diverses céréales pour petit-déjeuner, la poudre de bouillon Maggi, divers produits pour bébés, le cacao Nesquik, l’eau Vittel, la charcuterie Herta …


Les autres membres d’Agecore, à savoir le français Intermarché, le suisse Coop, l’espagnol Eroski et l’italien Conad retirent eux aussi des produits des rayons. Tous les membres réunis représenteraient au total 10% du chiffre d’affaires européen de Nestlé.