AH suspend la réduction de prix imposée unilatéralement à ses fournisseurs

AH suspend la réduction de prix imposée unilatéralement à ses fournisseurs

Contrairement à ce qu’elle avait annoncé, la chaîne de supermarchés Albert Heijn n’imposera  pas de réduction supplémentaire de 2% à ses fournisseurs à partir du 17 septembre. Le groupe hollandais suspend sa décision unilatérale et entame le dialogue avec ses fournisseurs, qui ont fait savoir ne pas pouvoir / vouloir lui accorder cette réduction. Toutefois le porte-parole prévient qu’il ne s’agira pas de discussions sans contraintes.

« Un malentendu »

La semaine dernière Albert Heijn annonçait par courrier à ses fournisseurs sa décision unilatérale de leur imposer une réduction supplémentaire de 2% . Pour justifier cette mesure, le groupe évoquait « une initiative de croissance » qui lui semblait plus que normale  vu la reprise des magasins C1000 et Jumbo aux Pays-Bas, le succès et l’expansion constante d’AH en Belgique et la récente ouverture du premier AH en Allemagne.


Après réception du courrier, quelque 10% des fournisseurs se sont spontanément adressés  à Albert Heijn, selon le groupe, après quoi AH a contacté les autres fournisseurs. Selon un porte-parole de la chaîne il n’a jamais été question d’imposer cette réduction – malgré que l’annonce ait pu semer la confusion  – et dès lors AH reste ouvert à toute discussion. Toutefois il ne s’agira pas « d’une discussion sans contraintes », précise-t-il.


Bref, Albert Heijn se rétracte quant à sa décision unilatérale, mais ajoute que les fournisseurs n’échapperont pas pour autant à une réduction.  La guerre  des prix dans les supermarchés est  bien présente, nul ne peut s’y soustraire.


Protestations aux Pays-Bas et en Belgique

Les fournisseurs ne sont pas les seuls à s’être opposés à cette initiative. Les syndicats hollandais du secteur agricole, furieux eux aussi suite à cette décision, ont manifesté devant le siège principal d’AH à Zaandam vendredi dernier. Ils  craignent qu’au final ils paieront les frais de cette mesure, car les fournisseurs à leur tour répercuteront cette réduction sur les agriculteurs. Une délégation a été reçue par le directeur Sander van der Laan. Le CNV, syndicat des employés du secteur alimentaire, estime lui aussi que « la démarche d’AH est injustifiable » et déplore que la chaîne  « ne parle que de durabilité et de produits équitables, alors qu’elle annonce une mesure unilatérale envers les fournisseurs. »


En Belgique aussi la critique n’a pas été tendre : « Destructif, mesquin et déloyal », c’est ainsi que Piet Vanthemsche, président du Boerenbond, qualifiait le comportement d’AH. L’association agricole indique que cette politique est néfaste non seulement pour les agriculteurs, mais également pour le consommateur. A long terme ce dernier verra systématiquement l’offre se restreindre. D’autre part le Boerenbond rappelle que diverses chaînes de supermarchés ont signé un code de conduite, dans lequel ils s’engagent à nos pas appliquer des adaptations de prix unilatérales. L’organisation a donc la ferme intention de veiller sévèrement au respect de ce code de conduite.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: